En 1859, après la guerre contre la France et le royaume de Sardaigne, l'empereur revient à Vienne : il est défait, il perd et, dans la foule, on crie à l'abdication en faveur de Maximilien. Les médecins diagnostiquent une tuberculose, mais il s'agit peut-être d'une conséquence de son anorexie ou de la pression psychologique qu'elle subit depuis 5 ans. Sophie-Frédérique Dorothée Marie Josèphe (1855-1857), Archiduchesse d'Autriche. La baronne lui propose son bateau privé pour retourner à son hôtel mais la souveraine, qui préfère l'anonymat de l'incognito et voyage sous un faux nom, préfère prendre la ligne de bateau régulière. À travers ses évasions, c'est elle-même qu'elle fuit, et cette relation conjugale qu'elle ne peut assumer et qui l'étouffe. La joie éprouvée lors du compromis avec la Hongrie ravive pour une courte période sa relation avec François-Joseph et Sissi revient sur sa décision de ne plus avoir d'enfant. L'impératrice possédait une immense garde-robe. Entre-temps, désorientée, la jeune Sophie-Charlotte a noué une chaste mais compromettante idylle avec le fils du photographe de la cour. Son corps repose aux côtés des corps des 137 autres membres de la dynastie des Habsbourg-Lorraine, dans la crypte des Capucins, à Vienne. Elle est en partie à l'origine du compromis austro-hongrois de 1867. Il part retrouver les comtesses qu'il voyait avant son mariage pour faire son éducation sexuelle, et bien sûr, on ne se gêne pas pour en parler à la cour, en espérant que cela arrive aux oreilles d'Élisabeth. La cour est également surprise par cette jeune impératrice qui se laisse aller à ses états d'âmes. Elle est passionnée d'équitation, de poésie et adore faire de longues promenades en forêt. Maximilien Emmanuel (1849-1893), duc en Bavière. Les sœurs de l'impératrice Elisabeth scandalisent également le public par leur conduite. Le 8 juin 1867, Élisabeth, passionnée par la Hongrie, sa langue et son peuple, est couronnée reine de Hongrie aux côtés de son mari (c'est la naissance de la double monarchie austro-hongroise). L'archiduchesse s'est alors tournée vers une autre de ses sœurs, la reine Marie de Bavière, mais sa nièce, la princesse Sidonie, n'a pas l'heur de plaire à son impérial cousin. Elle veut fuir la cour d'Autriche, quitter Vienne, son « palais-prison », sa cour médisante et moqueuse et embarque — avec sa suite — le 17 novembre 1860 à bord d'un yacht prêté par la reine d'Angleterre. Issu de la maison de Wittelsbach, Maximilien, surnommé Max, est le fils unique du duc Pie Auguste en Bavière (1786-1837) et de la duchesse Amélie (née duchesse Amélie d'Arenberg) (1789-1823). Refusant cette alliance trop peu brillante (le jeune est certes noble mais seulement issu d'une famille comtale), la duchesse Ludovika éloigne le jeune homme qui meurt quelque temps plus tard de la tuberculose. L'archiduchesse se tourne en troisième choix vers la Bavière, troisième puissance allemande, et a choisi l'aînée de ses nièces, la duchesse Hélène en Bavière, âgée de 19 ans. Au cours des années, les morts successives de sa fille aînée Sophie, de son beau-frère l'empereur du Mexique Maximilien Ier (exécuté sommairement en 1867), celle prématurée de Maximilien, prince Maximilien de Tour et Taxis (mari d'Hélène) la même année, de son cousin le roi Louis II de Bavière, retrouvé noyé dans le lac de Starnberg, de son père le duc Maximilien en Bavière, de sa mère la duchesse Ludovica de Bavière, de son ami le comte Gyula Andrássy (que d'aucuns ont prétendu perfidement, mais à tort, être le père de Marie-Valérie), de sa sœur Sophie-Charlotte en Bavière, duchesse d'Alençon, brûlée vive dans le tristement célèbre incendie du Bazar de la Charité, la folie dont est atteinte sa belle-sœur (bien que détestée) Charlotte de Belgique qui dure 60 ans, mais surtout la mort restée mystérieuse et entourée d'une atmosphère de scandale de son fils unique l'archiduc Rodolphe d'Autriche à Mayerling en 1889, plongent Élisabeth dans une douleur et une mélancolie indescriptibles. 6. Elevée au grand air, sans la moindre contrainte, elle passe ses journées à monter à cheval, à se promener et à lire de la poésie. Élisabeth combat son désœuvrement en inaugurant un hôpital au château de Franzensburg pour soigner les blessés qui reviennent vers la capitale. L'impératrice donne naissance à quatre enfants : Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Le duc Maximilien et la duchesse Ludovica eurent dix enfants, sur ce tableau n'en figurent que sept (voir les noms et les dates dans les sources) deux d'entre eux étant morts en bas-âge et Sissi n'y figure pas. Elle est universellement connue sous le surnom de Sissi, grâce aux films d'Ernst Marischka qui révélèrent la comédienne Romy Schneider.. Biographie Duchesse en Bavière Elle est une souveraine admirée et acclamée par le peuple magyars, ravi par la mesure de clémence consécutive au couronnement, l'amnistie de tous les délits politiques commis en Hongrie depuis 1848[13]. Quelques semaines plus tard, la cour apprend l'exécution de l'empereur Maximilien Ier, frère de l'empereur d'Autriche et éphémère empereur du Mexique, le 19 juin après un simulacre de procès, tandis que sa femme Charlotte a sombré dans la folie. Bien plus tragique est la mort de l'archiduchesse Mathilde de Teschen, âgée de 18 ans, deux jours avant le couronnement. Hélène Caroline Thérèse (1834-1890), princesse de. Elle n'est ni blonde, ni brune, et a des yeux marron. Elisabeth Amélie Eugénie de Wittelsbach, surnommée Sissi, est née le 24 décembre 1837 à Munich en tant que duchesse en Bavière, elle a été à partir de son mariage en 1854 impératrice d'Autriche et reine de Hongrie. Intelligente, sensible et cultivée, ayant sacrifié sa vie, ses ambitions et ses amours à une union certes prestigieuse mais avec un homme sans éclat, Sophie ne peut comprendre ni admettre que la jeune impératrice, mariée à un prince séduisant et très épris d'elle, n'aime pas être une souveraine et surtout qu'elle rechigne à remplir ses devoirs de représentation. En son hommage, de nos jours, la maison Nicolas de Barry a créé un parfum floral appelé "L'indomptable Sissi". Empress Elisabeth of Austria (born Duchess Elisabeth in Bavaria; 24 December 1837 – 10 September 1898) was Empress of Austria and Queen of Hungary by marriage to Emperor Franz Joseph I.She was born into the royal Bavarian House of Wittelsbach.Nicknamed Sisi (also Sissi), she enjoyed an informal upbringing before marrying Emperor Franz Joseph I at the age of sixteen. De manière générale, elle portait des robes avec de la dentelle, et un collier de perle pour fermer le corsage. De fait, Élisabeth devient rapidement impopulaire tant à la ville qu'à la Cour de Vienne. Le duc Maximilien se révèle un époux excentrique et volage. Pour mettre la finesse de sa taille en valeur, elle aimait porter des grosses ceintures. Mais lorsqu'elle remarque que, malgré tout, son charme attire les regards, elle fait de sa non-conformité une vraie force. Erika Bestenreiner, Jean-François Boutout, Die kranken Habsburger (Les Maladies des Habsbourg, La Crypte impériale (Crypte des Capucins), Henriette-Philippine de Hohenlohe-Langenbourg, Caroline de Palatinat-Deux-Ponts-Birkenfeld, Les étoiles de diamant de l'impératrice Élisabeth, Anneaux pendant à la porte du cabinet de toilette de Sissi, Centre international de recherches sur l'anarchisme (Lausanne), Egy királyné szerepe. Elle fait beaucoup de sport et mange peu. Élisabeth Amélie Eugénie de Wittelsbach, dite « Sissi » ou « Sisi » comme elle signe parfois, est née le 24 décembre 1837 dans le palais de la Ludwigstrasse à Munich, résidence hivernale de ses parents.La sage-femme constate que l'enfant à peine née possède une dent sur la gencive [1]. Élisabeth ne souhaite pas être impératrice, mais elle profite largement des avantages financiers de sa position. Beaucoup plus tard, elle confiera à sa fille Marie-Valérie « le mariage est une institution absurde. Ses petits-enfants Marie-Ève, Louis-Philippe, Ariane et Alexis. Du côté de ... (version 7.0). Ne pouvant s'adapter à la vie de la cour, elle passe une grande partie de son existence à voyager. nécessaire]. A magyarok és Erzsébet, « Iszonyú magyar honvágyam van » Erzsébet és a magyarok. La nuit, elle écrit à son mari, l'implorant de revenir et détrempant le papier par ses larmes. Elle y passe des journées entières et suscite même l'admiration de sa belle-mère qui pour une fois reconnaît son courage. En 1860, Élisabeth, 22 ans, souffre d'une toux incessante. Frères et Soeurs, Beaux-Frères et Belles-Soeurs, Neveux et Nièces d’Elisabeth 1955 – Sissi au cinéma 1932 – Inauguration d’un Monument en Hommage à « Erzsébet Kiralyné » Elisabeth Reine de Hongrie Elle demande alors aux moines de la laisser seule. Les médecins préconisent une cure dans une région ensoleillée et l'on pense aux provinces dalmates du sud de l'Empire où la sécurité de la souveraine peut être facilement assurée, mais l'impératrice s'y refuse. Bien qu'Élisabeth n'ait pas eu le droit d'éduquer ses trois premiers enfants, elle a su intervenir quand il le fallait, par exemple pour le choix du précepteur de l'archiduc héritier Rodolphe. En 1875, à la mort de l'empereur Ferdinand Ier, qui a abdiqué en sa faveur en 1848, François-Joseph remet à Élisabeth des sommes importantes prélevées sur cet héritage considérable, car il a reçu la possession de tous les biens du défunt. Elle est universellement connue sous son surnom de « Sissi » (ou plus rarement « Sisi »), en référence aux films d'Ernst Marischka (qui révèlent la comédienne Romy Schneider dans le rôle). Elisabeth de Bavière de Wittelsbach ... Marie-Léopoldine de Wittelsbach 1805-1877; Ludovica de Bavière de Wittelsbach, Duchesse de Bavière 1808-1892 Demi-frères et demi-sœurs. Mais c'est de Sissi que le jeune souverain va s'éprendre. 1984 : Erzsébet királyné Magyarországon, Erzsébet királyné kultusza de Éva Somogyi, 1992 : Elizabeth, Queen of Hungary : Exhibition in the Hungarian National Museum : 18. C'est à cette époque que François-Joseph part faire la guerre contre Napoléon III et laisse son épouse seule à Vienne. Elisabeth est née le 31 mai 1922.Son père, déposé en 1918, était mort d'une pneumonie le 1 er avril 1922, deux mois avant sa naissance.Après sa mort, sa mère, alors enceinte, a été invitée par le roi Alphonse XIII à venir vivre en Espagne. Elle a seize ans, a eu une enfance heureuse avec ses frères et sœurs, c'est une jeune femme très naturelle qui a un fort caractère. Au fil des années, les époux ne se retrouvent que rarement. Pour la coiffer, elle ne fait confiance qu'à Fanny Angerer (de), qui consacre trois heures par jour à cette tâche. Au moins dans l'influence qu'elle a auprès de François-Joseph pour surmonter sa répugnance vis-à-vis des Magyars et auprès de ces derniers pour celle à l'encontre de leur roi. Élisabeth Amélie Eugénie de Wittelsbach, dite Sissi ou Sisi comme elle signait parfois, nait le dimanche 24 décembre 1837 à 22 h 43 précisément dans le palais de la Ludwigstrasse à Munich, résidence hivernale de ses parents. Refusant cette alliance trop peu brillante (l'adolescent est certes noble mais seulement issu d'une famille comtale), la duchesse Ludovica éloigne le jeune homme qui meurt quelque temps plus tard de la tuberculose. Elisabeth possède de longs cheveux ondulés et auburn qui pèsent près de 5kg. Ramenée dans ses appartements, l'impératrice meurt à 14 h 40 dans les bras de Fanny Mayer, l'épouse du propriétaire de l'hôtel. La naissance difficile de Rodolphe par la suite et la culpabilité qui la ronge n'arrangent rien ni avec François-Joseph, ni avec sa belle-mère[réf. Les membres de la Maison de Wittelsbach sont alors connus pour leur excentricité et le duc Charles-Théodore, qui a démissionné de l'armée pour devenir médecin  au grand dam de son entourage  ne craint pas de dire avec décontraction : « Nous avons tous un grain dans la famille. L'archiduchesse Sophie reproche à sa belle-fille, qui refuse de sacrifier sa vie privée et ses goûts à ses devoirs, un tempérament « puéril et égoïste ». Décédée le 11 mars 1679,à l'âge de 31 ans Parents. Souffrant de neurasthénie, elle drape ses pièces de noir et les orne de statues cadavériques et exige que ses domestiques portent une livrée noire[12]. Cependant, ne pouvant se résoudre à s'unir à une femme, Louis II, après avoir plusieurs fois repoussé la date des noces, rompt ses fiançailles en octobre. « Sissi » est désespérée et se confie à son journal dans un poème déchirant[n 1]. Le 9 mars meurt l'épouse de Charles-Théodore en Bavière, frère préféré de l'impératrice. 2. Elle était la première fille de l'Impératrice Élisabeth d'Autriche, la célèbre Sissi. Il s'est « rabattu » sur l'impératrice. Edouard de Wittelsbach 1625-1663; Anne de Gonzague 1616-1684 Union(s) et enfant(s) Mariée en 1671 avec Charles-Théodore, prince de Salm 1645-1710 dont. Lucheni veut assassiner le duc d'Orléans mais celui-ci a changé son emploi du temps. Le rôle politique d'Élisabeth dans l'élaboration du Compromis austro-hongrois, sans avoir été déterminant, est incontestable. François-Joseph en souffre (il prend pour maîtresse Anna Nahowska de 1875 à 1889) et Élisabeth, qui culpabilise de ses absences répétées, pousse son époux dans les bras d'une actrice réputée, Katharina Schratt. Il quitte bientôt l'armée pour entreprendre des études de médecine, au grand dam de sa famille pour qui un prince ne peut être que soldat, prélat ou diplomate. Le 30 août 1898, elle arrive par le train à Munich après un périple en Allemagne avec une suite réduite (son aide de camp le général de Berzeviczy, sa dame de compagnie la comtesse Irma Sztáray de Sztára et Nagymihály, Barker son nouveau lecteur de grec, trois dames d'honneur et quelques domestiques). Erzsébet királyné magyarországi kultusza 1898-1914 között. Elle confie un jour à son fils Rodolphe que, si elle doit s'établir au même endroit pour le restant de ses jours, « le séjour dans un paradis même lui paraîtrait l'enfer ». Le jeune empereur François-Joseph Ier d'Autriche, vivant dans une étroite complicité avec sa mère l'archiduchesse Sophie, voire sous son emprise, a d'abord demandé la main de la princesse Anne de Prusse. Propriété de katia lecoq ( romy50300 ) De son mariage avec Élisabeth de Wittelsbach (Sissi) naîtront quatre enfants: SOPHIE FRÉDÉRIQUE DOROTHÉE MARIE-JOSEPHE, archiduchesse d'Autriche (née le 5 mars 1855 à Vienne et décédée le 29 mai 1857 à Budapest. La fille aux blondes boucles Se tient à sa fenêtre. Il n'est pas jusqu'aux ombres Que sa douleur n'émeuve. Mathilde Ludovica (1843-1925), comtesse de Trani, née duches… Élisabeth de Wittelsbach, duchesse en Bavière puis, par son mariage, impératrice d'Autriche et reine de Hongrie, est née le 24 décembre 1837 à Munich, dans le royaume de Bavière, et morte assassinée le 10 septembre 1898 à Genève, en Suisse. Par Vikidia, l’encyclopédie pour les jeunes, qui explique aux enfants et à ceux qui veulent une présentation simple d'un sujet. L'idée est bonne car si, depuis un siècle, les écrits sur l'impératrice d'Autriche abondent et sont méme en augmentation depuis une vingtaine d'années, ses frères et soeurs … Vuillemin et Chamartin. Élisabeth d'Autriche et de Hongrie en 1867. Les Obsèques de Madame BLéMAND élisabeth Il est vrai qu'à l'époque le rôle d'une souveraine est d'être la première sujette de son mari, et à ce titre d'être toujours disponible et soumise afin de donner le jour au plus tôt à l'héritier mâle nécessaire à la consolidation de la dynastie[réf. nécessaire]. Soudain, elle pousse deux horribles cris de douleur, appelant son fils à travers l'immensité de la crypte. Contrairement à la tradition, la nuit de noces n'est pas publique. Marie Sophie Amélie (1841-1925), reine des Deux-Siciles, née duchesse en Bavière. Conformément aux dispositions légales, vous pouvez demander le retrait de votre nom et celui de vos enfants mineurs. C'est elle qui choisit la destination de Madère, ce qui est, pour l'époque très exotique et surtout très loin. Elizabeth de Wittelsbach, surnommée par sa famille Sissi, est la fille du duc Maximilien et de la duchesse Ludovica de Bavière. Élisabeth Amélie Eugénie de Wittelsbach (née le 24 décembre 1837 à Munich et décédée le 10 septembre 1898 à Genève) fut impératrice d’Autriche (1854–1898) et reine couronnée de Hongrie (1867–1898), née duchesse en Bavière, épouse de l’empereur François-Joseph Ier. Sissi à 16 ans. À 14 ans, la jeune duchesse s'éprend d'un écuyer de son père nommé Richard et songe à l'épouser. Le 10 septembre 1898, à l'âge de 60 ans, elle est assassinée à Genève, en sortant de l’hôtel Beau-Rivage, situé face au lac Léman, par Luigi Luccheni qui lui enfonça une lime dans la poitrine. Elle séjourne aussi en 1896-1897 en France, à Roquebrune-Cap-Martin, au Grand Hôtel du Cap-Martin, près duquel est érigé un monument à sa mémoire dans le petit « square Sissi ». Enfant de 15 ans, j'ai été vendue…[3] ». C'est le seul endroit où elle se sent véritablement chez elle. Avis de décès de ELISABETH GAUTHIER - 1936 - 2020 La famille a le regret de vous annoncer le décès de ELISABETH GAUTHIER survenu à Montréal le jeudi 26 novembre 2020 à l'âge de 84 ans. L'année a pourtant commencé par une grande joie : l'annonce officielle des fiançailles de Sophie-Charlotte en Bavière, la plus jeune des sœurs de l'impératrice, avec leur cousin, le roi Louis II de Bavière. Passant près du jeune homme, l'impératrice sexagénaire reçoit ce qu'elle croit être un coup de poing et trébuche. Zita a donné naissance à Élisabeth au Palais Royal du Pardo à Madrid. Après s'être recueillie, elle rentre à la Hofburg, mais plus rien ne sera jamais comme avant. Un qu'elle a donné à sa fille l'archiduchesse Marie-Valérie d'Autriche, et l'autre, qu'elle a légué à ses dames d'Honneur. Le 16 juillet 1898, elle part pour une nouvelle cure. Sisi, eine moderne Frau (2007) Le livre de l'impératrice Elisabeth (2005) Sissi (2005) Sissi, impératrice d'Autriche (2005) Sissi et Diana (2004) Sissi, ses frères et soeurs (2004) Data 2/6 data.bnf.fr Újraértelmezett szerepvállalások, avagy Erzsébet császárné alak-változásai 1866-ban. Contrairement à la tradition, la nuit de noces n'est pas publique. Paradoxalement, malgré les ambitions matrimoniales de sa mère pour ses filles, Sissi, comme ses frères et sœurs, est élevée sans contraintes ni manières. 1. La confrontation entre les deux femmes est définitivement terminée. Il est vrai qu'à l'époque le rôle d'une souveraine se cantonne à être disponible et soumise à son mari. Selon plusieurs sources, ce dernier se revendique de l'anarchisme[16] mais d'autres sources affirment que son seul but est de se faire un nom en accomplissant une action éclatante, ce qu'il a déclaré lors de son interrogatoire dans lequel il a affirmé n'avoir jamais été anarchiste[17]. Gisèle Louise Marie (1856-1932), Archiduchesse d'Autriche. Leur mariage est au sens le plus strict un mariage dynastique servant à réconcilier les branches aînées et cadettes de la maison de Wittelsbach. Sa dame de compagnie révèle alors le nom de sa maîtresse et le bateau Genève revient à quai. La cour est également surprise par cette jeune impératrice qui se laisse aller à ses états d'âme au lieu de remplir avec conscience et grâce les devoirs de sa charge. C'est à Corfou qu'elle commence une collection de photos de femmes en tout genre, afin de l'aider à apprivoiser son image. Élisabeth est l'enfant préféré de son père. Charles Théodore (1839-1909), duc en Bavière. Elle fut considérée comme la meilleure, voire la plus intrépide cavalière de son temps. La jeune archiduchesse, destinée à ceindre la couronne d'Italie, meurt brûlée un soir de bal. Cependant, cette couronne de Hongrie et la naissance de cette enfant, pour laquelle elle éprouve toute sa vie un amour exclusif et oppressant, marquent un tournant dans la vie d'Élisabeth. François-Joseph est resté pour fêter son 50e anniversaire d'accession au trône. Ses robes étaient d'une taille impressionnante et étaient faites avec de nombreux tissus qu'elle choisissait elle-même. Marie Anne Léopoldine de WITTELSBACH-de BAVIERE 1805-1877 AvecFrédéric-Auguste II de SAXE 1797-1854; Marie Ludovica Wilhelmine de WITTELSBACH-de BAVIÈRE 1808-1892 Mariée le 9 septembre 1828 (mardi), Tegernsee, 83681, Bayern, Allemagne, avecMaximilien Joseph de WITTELSBACH-de BAVIERE 1808-1888 Demi-frères et demi-sœurs Le père du duc, le duc Pie en Bavière, vivant en reclus, neurasthénique et misanthrope, est décédé peu avant la naissance de sa petite-fille. Le jeune empereur est accaparé par les obligations de sa fonction et doit se rendre tous les jours à Vienne, au palais Hofburg ou au château de Schönbrunn, et n'en revient que très tard dans la soirée. Si le couronnement de François-Joseph et d'Élisabeth comme roi et reine de Hongrie le 8 juin 1867 consacre le rôle politique de l'impératrice ; si, dans le même temps, la beauté et la grâce de la souveraine sont renommées dans toute l'Europe et au-delà même des frontières du continent ; si, ayant acquis de haute lutte sa liberté personnelle, l'impératrice souhaite devenir mère une quatrième fois, la joie du triomphe s'efface rapidement devant les tragédies qui touchent ses proches. Depuis ce jour, elles évitent le regard public. En ouvrant son corsage, le médecin observe un infime point rouge au-dessus du sein gauche. Contrairement à la légende, Sophie n'a pas été déçue du choix d'Élisabeth ; surprise certes, mais pas déçue. Élisabeth se sent perdue et surveillée par sa belle-mère — une femme intelligente mais dirigiste et traumatisée par la révolution autrichienne de 1848 — et par son entourage. Mathilde (1843-1925) et Sophie (1847-1897) : les sœurs terribles. Les premiers temps du mariage, le couple prend ses quartiers au château de Laxenbourg, aux environs de la capitale. Sissi adorait la chasse à courre. ), est prénommée Elisabeth, en l'honneur de la sœur de Ludovica, la reine Elisabeth de Prusse. Le mariage est célébré le 24 avril 1854 à Vienne, en Autriche. Le peu de soutien qu'elle reçoit de son mari toujours soumis au caractère impérieux de sa mère l'archiduchesse Sophie, ("le seul homme de la famille" disait d'elle le chancelier Metternich) peut aussi avoir déçu la jeune souveraine peu au fait des relations interpersonnelles au sein de la cour impériale. La répression de la révolution hongroise de 1848-1849 a laissé des traces d'amertume d'autant plus profondes dans les élites et dans le peuple hongrois qu'il a fallu que François-Joseph, tout jeune souverain, fasse appel aux troupes russes pour rétablir l'ordre. 3. Son corps repose aux côtés des corps de 147 (en 2014) autres membres de la dynastie des Habsbourg-Lorraine, dans la crypte des Capucins, à Vienne[19]. Quand elle n'en peut plus des blessés, elle part des journées entières à cheval pour épuiser ses forces. Le père de Sissi est fils unique. Fille de Maximilien et Ludvika de Bavière, Elisabeth de Wittelsbach - alias Sissi - grandit entre Munich et le château de Possenhofen avec ses trois frères et quatre soeurs. Elle y passe des journées entières et suscite même l'admiration de sa belle-mère, qui pour une fois reconnaît son courage. Élisabeth traduit spontanément son prénom en hongrois Erzsébet. Elle est universellement connue sous le surnom de Sissi. Élisabeth Amélie Eugénie de Wittelsbach, duchesse en Bavière puis, par son mariage, impératrice d'Autriche et reine de Hongrie, de Bohême et de Lombardie-Vénétie, est née le 24 décembre 1837 à Munich, dans le royaume de Bavière, et morte assassinée le 10 septembre 1898 à Genève, en Suisse. Faire connaître à de nombreux lecteurs les frères trois et soeurs quatre de Sissi et leur destinée tragique, tel est le but de l'auteur. De plus, à son retour, tout a changé : il ne reconnaît plus sa femme et s'en éloigne. Elle aime sa belle-fille et apprécie ses qualités personnelles. Hélène Caroline Thérèse (1834-1890), princesse de Thurns-und-Taxis, née duchesse en Bavière. Elle ne peut pas se tenir bien droite, ce qui fait que sur certains tableaux, elle se penche sans en avoir l'air. 1992 - 15. De plus, la jeune impératrice, habituée aux manières simples de son entourage provincial, supporte mal la pesante étiquette viennoise, et s'enfonce vite dans une profonde dépression. Comprenant tout le parti qu'elle pouvait tirer de sa beauté, qu'elle entretenait avec des soins maniaques, elle dépensa sans compter en toilettes, chevaux, équipages et voyages. Déjà parée, elle allume une cigarette quand elle entend le pas de son père se dirigeant vers ses appartements. Élisabeth, adolescente narcissique, se sent abandonnée. Elle est en partie à l'origine du compromis austro-hongrois de 1867. L'impératrice, qui a 22 ans, se met à tousser et on la croit perdue comme sa belle-sœur et cousine, Marguerite de Saxe, décédée l'année précédente à l'âge de 18 ans. Mais c’est de Sissi dont le jeune souverain s'éprend. L'empereur, qui adore pourtant sa femme, est peu présent. La reine de Hongrie aurait préféré un fils qui serait devenu plus tard roi de Hongrie, consommant la séparation des deux monarchies. Marie (1841-1925). En réalité, elle veut fuir la cour d'Autriche. Pour célébrer le printemps, Élisabeth organise des bals privés dans ses appartements avec de jeunes couples de petite noblesse, mais elle se lasse très vite. Le soir de l'inhumation de celui-ci, elle se rend à la crypte des Capucins pour voir Rodolphe. Elle meurt cinq ans plus tard. Élisabeth place lesdites sommes en Suisse[réf. Elle choisit Madère, une île portugaise au large de l'Afrique, qui est, pour l'époque, très exotique et surtout très lointaine. C'est à cette époque que François-Joseph part faire la guerre contre Napoléon III et laisse son épouse seule à Vienne. Elle décide de ne plus porter que le deuil et, n'ayant plus de liens avec la cour de Vienne (sa fille Valérie s'est mariée en 1890), multiplie ses voyages à travers l'Europe. Le jeune duc en est désespéré. L'impératrice se parfumait beaucoup, surtout avec des odeurs de roses et de violettes. 5. Dans ses cheveux, Sissi apprécie de porter des bijoux en diamants en forme d'étoiles. Ses beaux-frères et belles-sœurs Ses neveux et nièces, ses cousins et cousines. Grand voyageur, il délaisse très souvent femme et enfants, allant par exemple jouer de la cithare en haut de la pyramide de Khéops. Elle se surnomme elle-même « la mouette des mers ». Elle a grandi au château de Possenhofen, au bord du lac Starnberg, en Bavière, en Allemagne.Sa famille l’appelait Sissi.Son père était Maximillian, duc de Bavière ; et sa mère était une vraie princesse, la princesse Ludovika de Bavière. Élisabeth se sent perdue et surveillée par sa belle-mère - une femme intelligente mais dirigiste et traumatisée par la révolution de 1848 - et par son entourage. 2 nov. 2018 - Née le 24 décembre 1837 à Munich, dans le royaume de Bavière, morte assassinée le 10 septembre 1898 à Genève, en Suisse. Charles Théodore de WITTELSBACH 1839- Elle faisait également ressortir la finesse de ses mains grâce à des gants blancs. « Sissi » est le quatrième enfant et la deuxième fille du duc Maximilien en Bavière et de la duchesse née Ludovica de Bavière. Sissi, née avec une dent (comme Napoléon ! n'est plus. Pour lui changer les idées, la duchesse qui doit emmener sa fille aînée Hélène en Autriche, décide que Sissi sera du voyage. Elle est en partie à l'origine du compromis austro-hongrois de 1867. Élisabeth ne souhaitait pas être impératrice, mais elle profita largement des avantages financiers de sa position. Elles seront ensuite partagées entre ses héritiers à sa mort. Enfant de 15 ans, j'ai été vendue… ». Là-bas, les médecins cherchent à soigner son aversion pour Vienne et pour la cour, bien plus que son mal physique. Sa famille d’accueil Mme ONCOMODE Les familles BLÉMAND, ESCHYLLE, NICOLAO, BARBIN, SCHNELL, LAMOUCHE, WACQUIN, LAMBERT, LAMARRE, BORÈS, KÉREL Les autres parents, alliès et amis. Sa maladie est donc la conséquence de toute une série d'événements qui a fait souffrir Élisabeth. « Elle n'avait jamais été aussi belle… elle apparaissait comme une vision céleste dans le déroulement d'un faste barbare », « le séjour dans un paradis même lui paraîtrait l'enfer », « Les dés en sont jetés, Richard, hélas ! Sissi est la fille de Maximilien de Wittelsbach, duc en Bavière, et de Ludovica (ou Louise) de Bavière, fille du roi Maximilien Ier de Bavière. Si sa beauté, qu'elle entretint excessivement une fois qu'elle eut compris qu'elle lui conférait un certain pouvoir, était unanimement admirée et célébrée, ses aptitudes équestres étaient également plus que remarquables. Le duc est le chef de la branche cadette des Wittelsbach à qui n'est accordé qu'en 1845 le prédicat d'« Altesse royale »[2]. La mère de Sissi lui a toujours dit qu'elle n'était pas belle car elle ne respectait pas les critères de beauté de cette époque.
Le Salaire D'un Pharmacien Hospitalier, Synonyme De Gentil En 7 Lettres, Toit Ruche Dadant 10 Cadres, Poule D'ornement A Vendre, Salaire Moyen Luxembourg, Indicateurs De Performance Définition, Leçon Révolution Française, Bac S 2013 Amérique Du Sud Physique Corrigé, Placidom Le Port, étapes Du Développement De Produit, Contraire De Avant, Quelles Sont Les Grandes Civilisations Méditerranéennes Au Xiie Siècle,