Centrale nucléaire flottante : le danger dans le sillage, La Chine lance la construction de centrales nucléaires flottantes, Des plates-formes nucléaires flottantes chinoises pour 2019, Présentation du produit "Boules abrasives", « Refroidissement des installations nucléaires ». Oui, mais sous conditions ! La Chine a également des projets du même type : le 4 novembre 2016, China General Nuclear Power Corporation a annoncé le lancement de la construction de l’ACPR 50S, un réacteur de faible puissance avec 200 MW contre plus de 1 000 MW pour la plupart des centrales électrogènes dans le monde, conçu pour être installé sur un bateau ou une plateforme en mer. Un accord politique annoncé le 10 juin 2016 entre les cinq principaux partis sur la politique énergétique du pays pour les trois décennies à venir, renonce au démantèlement des trois centrales existantes. La Russie présente : la 1ère centrale nucléaire flottante du monde La Russie a présenté samedi la première centrale nucléaire flottante au monde lors d'une cérémonie pour son amarrage à Mourmansk, port du Grand nord, un projet pour alimenter les régions reculées. Une centrale nucléaire est un site industriel destiné à la production d'électricité et dont la chaudière est constituée d'un ou plusieurs réacteurs nucléaires ayant pour source d'énergie un combustible nucléaire. Nucléaire français : les deux réacteurs de la centrale de Fessenheim fermeront en février et juin 2020 L'info éco 26/09/2019 Plus récemment, un grand nombre de projets ont été lancés, dans la plupart des pays déjà dotés d'une industrie nucléaire, pour développer des concepts de petits réacteurs modulaires, dont la taille réduite, la conception modulaire et les méthodes de fabrication à la chaîne en usine pourraient faciliter le financement et abaisser le coût. Les centrales thermiques (classiques ou nucléaires) installées au bord des fleuves de faible débit ou des rivières, sont en circuit fermé en raison des variations de débit des cours d'eau, en période de sécheresse notamment. En revanche, une des particularités fondamentales des centrales nucléaires par rapport aux centrales thermiques classiques est la nécessité de devoir maintenir le refroidissement après l'arrêt car une quantité considérable de chaleur, la puissance résiduelle, continue d'être dégagée par le combustible nucléaire usé[60],[105],[104]. Ces centrales comptent en juillet 2020 un total de 441 réacteurs opérationnels (y compris 33 réacteurs japonais dont les deux tiers sont en attente d'autorisation de redémarrage), dont la puissance atteint 390 GW (885 MWe en moyenne par réacteur) et 54 réacteurs en cours de construction. Les études de sûreté nucléaire sont contrôlées en France par l'autorité de sûreté nucléaire (ASN), assistée d'un organisme technique, l'Institut de radioprotection et de sûreté nucléaire (IRSN). Une étude parue dans la revue médicale The Lancet, reposant sur les résumés des données de communauté médicale mondiale par l'UNSCEAR et l'OMS, suggère que l'énergie nucléaire a provoqué moins de décès et de blessés que chacune des autres énergies majeures, qu'elles soient fossiles comme le charbon, pétrole ou gaz, ou dite « renouvelable » comme l'hydroélectricité[130], logique confirmée par des calculs étendus par Forbes aux autres renouvelables[131]. Une façon de résoudre le problème des rejets thermiques serait de récupérer l'énergie thermique produite par les centrales nucléaires dans des réseaux de chaleur pour le chauffage urbain, comme on le fait pour des centrales au gaz naturel par exemple. En 2017, l'énergie électrique d'origine nucléaire produite par la totalité des réacteurs en activité dans l'année a été de 2 488 TWh (production nette)[85]. Dans le cas d'un refroidissement en circuit fermé, le besoin en eau à l'arrêt est divisé par 3 à 4, par rapport au fonctionnement normal[104]. Dans les faits, la construction officielle (coulage du béton du bâtiment réacteur) a débuté pour six réacteurs en Russie et sept à l’étranger (Biélorussie, Inde, Bangladesh et Turquie)[33]. Le prélèvement d'eau pour refroidissement est estimé par EDF à 160 L/kWh en cas de refroidissement par eau et à 6 L/kWh si la centrale utilise une tour aéroréfrigérante. Tout comme les quatre EPR français en chantier (six ans pour Flamanville en France, neuf ans pour Olkiluoto en Finlande et trois ans pour Taishan en Chine). Puissance nucléaire nette installée et production d'électricité par pays en 2017[84],[78]. La World nuclear association, association regroupant la profession nucléaire, actualise périodiquement la liste des réacteurs en service, en construction, en projet et envisagés, liste élaborée à partir des données de l'AIEA et de ses propres données. Les principaux pays producteurs d'électricité nucléaire sont les États-Unis (31,8 % du total mondial), la France (15,1 %), la Chine (9,4 %), la Russie (7,7 %) et la Corée du sud (5,6 %)[37]. ». Autre avantage en cas d’arrêt du dispositif, la centrale pourra être remorquée vers le chantier spécialisé d’origine afin de procéder au démantèlement, protégeant ainsi le site hôte de toute contamination sur le long terme[54]. Quelle est la durée de vie d’une centrale ? La puissance électrique d'une centrale varie de quelques mégawatts à plusieurs milliers de mégawatts en fonction du nombre et du type de réacteur en service sur le site. La durée prévue d'exploitation de chaque centrale nucléaire a été fixée dès l'origine à 40 ans. Située à Rongcheng, dans la province du Shangdong à l’est de la Chine, la centrale nucléaire devait être mise en service à la fin de 2017. L'autorité de sûreté nucléaire américaine, la NRC, a publié fin 2015 un projet de lignes directrices, soumis à consultation publique jusqu'en février 2016, pour « décrire les méthodes et techniques acceptables par les équipes de la NRC pour le renouvellement de licence » jusqu'à 80 ans d'exploitation. Mais le financement de ces projets s'avère difficile. Pour récupérer de l'énergie mécanique à partir de chaleur, il est nécessaire de disposer d'un circuit thermodynamique : une source chaude, une circulation et une source froide. Il s'est ensuite stabilisé vers 1994, année à partir de laquelle le taux de mise en construction de nouveaux réacteurs a stagné entre 2 et 3 par an[2]. L'eau (douce ou salée) du circuit tertiaire et ouvert de refroidissement apporte constamment des propagules d'organismes (moules, huîtres) susceptibles de s'accrocher (fouling) sur les parois des conduites et de les dégrader ou limiter les capacités de refroidissement. Lorsque l'alternateur fournit de la puissance électrique au réseau, on dit que la tranche est « couplée » au réseau. Le rapport souligne que les trois quarts de ces chantiers subissent des retards avérés. À la sortie de la centrale, le combustible usé étant, en majorité soit à près de 95 %[75], constitué d'uranium appauvri ainsi que de plutonium (1 %), peut servir après retraitement à retourner en centrale sous forme d'uranium de retraitement enrichi ou de MOX, selon le cycle du combustible du pays concerné. Cependant, grâce à l'utilisation d'une plus grande proportion d'uranium naturel par ce type de réacteur et pour économiser cette ressource, cette filière est celle qui sera le plus probablement mise en œuvre en premier en France comme réacteur de quatrième génération (projet ASTRID)[157]. L'eau condensée dans cet appareil est réutilisée pour réalimenter les générateurs de vapeur. Avec de nouveaux générateurs de vapeur, la pression secondaire des nouveaux réacteurs EPR atteint quasiment 80 bars, ce qui, d'après ses promoteurs, représente la valeur conduisant au maximum de rendement pour un cycle à eau vapeur saturée soit sensiblement 36 % (voir Réacteur pressurisé européen#Améliorations des performances). Le prix varie selon les sources, donnant pour certaines le nucléaire comme moins coûteux[149],[150] ; le donnant selon d'autre comme plus coûteux[151]. Le rapport The World Nuclear Industry, publié le 15 juillet 2015 par les consultants Mycle Schneider et Antony Froggatt, montre que le nombre de réacteurs nucléaires en exploitation est toujours très inférieur à son niveau de 2010, et qu'il y a de moins en moins de mises en chantier de nouveaux réacteurs : en 2014, on n'a compté que trois mises en chantier, en Argentine, en Biélorussie et aux Émirats arabes unis, et seulement deux sur les six premiers mois de 2015, en Chine, à comparer aux 15 démarrages de construction observés en 2010, et aux 10 de 2013. La société russe Rusatom Overseas, membre du groupe nucléaire public Rosatom, et la société chinoise CNNC New Energy ont signé le 29 juillet 2014 un mémorandum d’intention sur la construction des centrales nucléaires flottantes, technologie nucléaire annoncée comme plus sûre et moins coûteuse et vers laquelle la Russie s’est orientée depuis 2007. Dominion, le propriétaire de la centrale de Surry, prévoit de déposer d'ici à fin 2020 la même demande pour les deux réacteurs de sa centrale de North Anna, également en Virginie[72],[71]. Dans l'Union européenne, la puissance nucléaire en 2035 devrait soit diminuer de 48 % dans le scénario bas, soit augmenter de 2 % dans le scénario haut. En juillet 2018, 57 réacteurs nucléaires sont en construction (pour 57,9 GW) dont 15 en Chine (pour 15,2 GW)[23]. Sur un plan technique, les centrales nucléaires ont été conçues et construites pour fonctionner de 25 à 40 ans. Le tableau ci-après présente les puissances nettes installées par pays ainsi que les énergies d'origine nucléaire ou totales produites en 2010 par chaque pays telles qu'elles ressortent de la base de données des réacteurs établie et mise continuellement à jour par l'Agence internationale de l'énergie atomique. Mis à part l’impact visuel, aucune conséquence environnementale majeure n’a été constatée. Uwe R. Fritsche Koordinator Bereich Energie & Klimaschutz, The role of nuclear power in mitigating emissions from electricity generation. À eux seuls, quatre pays (les États-Unis, la France, la Chine et le Japon) comptent 53 % des réacteurs nucléaires en état de fonctionnement[2]. La presse chinoise spécialisée a alors évoqué une vingtaine de plateformes nucléaires prévues en mer[57]. Il véhicule, en circuit fermé, de l'eau liquide[59] sous pression qui extrait les calories du combustible pour les transporter aux GV (rôle de fluide caloporteur). Ils représentent une puissance nette installée de 99,95 GW, soit environ 25 % de la puissance en exploitation dans le monde[2]. Dans le cas d'une centrale nucléaire, où la source chaude ne peut pas atteindre les températures des centrales thermiques classiques, le rendement de Carnot est plus faible du fait de cette température maximale plus faible de la source chaude. Les coûts économiques croissants, dus aux durées de construction de plus en plus longues, et le faible coût des combustibles fossiles, ont rendu le nucléaire moins compétitif dans les années 1980 et 1990. », « Uranium 2016: Resources, Production and Demand », Extraction de l'uranium#Adéquation entre l'offre et la demande, 2. Un moratoire nucléaire a été adopté par le gouvernement socialiste de Felipe González en 1983. L'énergie mécanique produite par la turbine sert à entraîner l'alternateur, rotor d'une masse d'environ 150 t) qui la convertit en énergie électrique, laquelle est ensuite véhiculée par le réseau électrique. L'Inde dispose en 2018 de 22 réacteurs opérationnels dans 7 centrales nucléaires. Dès son arrivée au pouvoir le 26/12/2012 à la suite des élections législatives, le Premier ministre Shinzō Abe a affirmé son intention de faire redémarrer le parc nucléaire dans les meilleurs délais, dès que les opérateurs se seront adaptés aux nouvelles normes de sécurité édictées par l’autorité japonaise de régulation nucléaire, la NRA, institution indépendante créée après Fukushima[10]. En effet, ce réacteur n’était plus payant pour la province. Le poids prépondérant de la puissance publique n'est pas limité au nucléaire, il s'étend à l'ensemble du secteur énergétique : selon l'Agence internationale de l'énergie, « sur les 2 000 milliards de dollars d’investissement dans l’approvisionnement énergétique nécessaires chaque année, plus de 70 % proviennent d’entités contrôlées par les États ou dont les revenus sont garantis totalement, ou partiellement, par la loi. La Russie construit 9 réacteurs sur son sol et truste une bonne partie des commandes internationales : l'agence fédérale Rosatom, qui revendique 100 milliards de dollars de contrats pour 23 projets de réacteurs à l'étranger, semble mener la course en tête, en s'appuyant sur les nouveaux entrants du nucléaire civil : le Viêt Nam comme le Bangladesh, qui n'ont aucune expérience dans le domaine, apprécient son offre « clés en main », assortie de financements fournis par l'État russe[26]. Après quarante ans d'existence, la centrale du Bugey, située à l'est de Lyon, représente encore 2 000 emplois et 7% de la production nucléaire nationale. L’hypothèse d’un mécanisme impliquant les radiations transmises par le panache de fumée des centrales a été écartée, d’autres hypothèses restent à tester[127],[125]. Plusieurs militants de l’association écologiste Greenpeace ont également réussi à pénétrer à l'intérieur de l’enceinte de la centrale nucléaire de Cattenom, en Lorraine[122]. En août 2018, 453 réacteurs de puissance sont en état de fonctionner dans le monde, répartis dans 31 pays ; leur puissance nette totale atteint 397,65 GWe. Elle possède deux réacteurs de recherche : L'Iran dispose d'un réacteur de puissance PWR (modèle VVER V-446) de 915 MWe en fonctionnement à Bushehr, qui a produit 6,4 TWh en 2017, soit 2,2 % de l'électricité du pays[50]. La Russie est-elle en train de "nucléariser" les mers? L'Italie a effectué une sortie du nucléaire civil en 1987, et l'a maintenue durant toute la décennie 1990, où les cours du pétrole ne justifiaient pas de réexamen de cette option. Sa consommation d'eau douce faisait d'EDF le premier utilisateur d'eau de France : 57 % de toute l'eau consommée en 2002, à comparer à l'eau potable (18 % du total), à l'industrie (11 %) et à l'irrigation (14 %)[107]. De 1966 à 1976, le canal de Panama était approvisionné en eau et en électricité par un réacteur à eau pressurisée embarqué sur un navire de l'armée américaine, le Liberty ship SS Charles H. Cugle, renommé à l'occasion MH-1A Sturgis. En France, le projet Geocap de l'équipe Inserm U1018-Eq. Il appartient à 50/50 à la Slovénie et à la Croatie, qui se partagent sa production[68]. Par ailleurs, la France est en conflit avec le canton de Genève (Suisse), qui lui reproche de tirer trop d'eau du lac Léman, afin que le Rhône, qui s’est réchauffé de 2 °C de 1920 à 2010[136],[137], puisse refroidir les 14 réacteurs implantés sur ses berges[138], dont ceux de la centrale nucléaire du Bugey[139]. Cet investissement de 12,5 milliards d'euros, financé à 80 % par un prêt russe, a été autorisé par la Commission européenne en mars 2017. En juin 2019, l’AIEA dénombre 176 réacteurs nucléaires électrogènes arrêtés définitivement, dont 36 aux États-Unis, 30 au Royaume-Uni, 29 en Allemagne, 23 au Japon, 12 en France, 8 en Russie et 6 au Canada[148], ainsi que 449 réacteurs en fonctionnement ou en arrêt provisoire et 54 réacteurs en construction dans le monde[23]. A eux seuls, ils représentent +50% du nombre total de… Début 2019, l'industrie de production d’électricité nucléaire civile avait accumulé une expérience totale de 17 000 années réacteur de fonctionnement avec trois accidents majeurs[113]. L'accident nucléaire de Fukushima a eu un impact sur le nombre de réacteurs en service au Japon (4 réacteurs détruits et les 50 autres à l'arrêt ; en 2018, 9 ont redémarré) et en Allemagne (8 réacteurs définitivement arrêtés). Le rendement théorique des centrales nucléaires françaises actuelles est d'environ 33 %[65]. Les politiques et les choix adoptés par les gouvernements aujourd’hui jouent un rôle fondamental pour déterminer le futur des systèmes énergétiques, « couvrir le coût d'un accident grave via un fonds d'indemnisation renchérirait celui du Mwh de plusieurs euros », « L'énergie nucléaire s'est révélée beaucoup plus coûteuse que prévu ; bien plus coûteuse que tous les modes de production d'électricité. Des moyens mobiles de réfrigération sont prévus, de même que des procédures de dérogation aux autorisations de rejets. Lors des canicules, l'éolien contribue rarement résoudre le problème car on est en situation anticyclonique : ainsi, lors de la canicule de juillet 2019, l'éolien est pratiquement à l'arrêt, faute de vent ; à l'inverse, le photovoltaïque assure 10 % de la production d'électricité selon RTE, cinq fois plus que d'habitude[143]. La source froide est l'une des vulnérabilités d'une centrale[62]. Plus des deux tiers des centrales nucléaires commandées après janvier 1970 ont été annulées notamment comme conséquence de l'accident nucléaire de Three Mile Island. », « La pollution thermique d'une centrale nucléaire représente une quantité de chaleur de l'ordre du double de la quantité d'énergie utile produite. La puissance nucléaire mondiale a augmenté rapidement, s'élevant de plus de 1 gigawatt (GW) en 1960 jusqu'à 100 GW à la fin des années 1970, et 300 GW à la fin des années 1980. Le projet a été approuvé en avril 2016 par la commission au Plan chinoise. L'Ukraine a été obligée d'arrêter quatre réacteurs à la suite de la catastrophe de Tchernobyl en 1986. Le Canada utilise 19 réacteurs électro-nucléaires dans 4 centrales en activité qui ont fourni 96,07 TWh en 2017, soit 14,6 % de l'électricité canadienne[15], et des réacteurs de recherche. En mai 2019, l'AIEA dénombre 450 réacteurs de puissance opérationnels dans le monde et 55 en construction[1]. Sur les 55 réacteurs en chantier recensés par le World Nuclear Industry Status Report (60 selon WNA, 61 selon l'AIEA), au moins 35 sont en retard[24]. Les chantiers de dix-huit réacteurs en construction affichent plusieurs années de retard, dont neuf en construction depuis plus de vingt ans[8]. Abandon du nucléaire en Allemagne. le bâtiment « salle des machines », qui contient principalement : une ligne d'arbre comprenant les différents étages de la. Huit ans après Fukushima, où en est le Japon avec l’énergie nucléaire ? Mais avec la progression des techniques et des connaissances, elles ont été améliorées au fil des années pour continuer à fonctionner avec le plus haut niveau de sûreté possible et dépasser ces durées. À titre d'exemples, cités par l'IRSN, en 2009, des végétaux ont bloqué la prise d'eau des réacteurs no 3 et 4 de la centrale nucléaire de Cruas, « conduisant à la perte totale du refroidissement de systèmes importants pour la sûreté du réacteur no 4 »[63] et, cette même année, « d'autres événements ont affecté la « source froide » des réacteurs », dont une nuit où la température est descendue à −15 °C, le frasil obstruant les canalisations de la centrale de Chooz B[63]. Le plan prévoit cinq niveaux d'alerte (« veille », « vigilance », « pré-alerte », « alerte » puis « crise nationale »)[134]. Les centrales électriques alimentées au fioul ou au charbon possèdent un rendement un peu supérieur (environ 40 %) car elles fonctionnent avec une température de vapeur plus élevée (moins de contraintes de sécurité). L'entretien de la forêt et le transport du bois nécessitent des moyens mécanisés. Le réchauffement climatique devrait encore induire un recul de 10 à 40 % des débits des cours d'eau français à horizon 2050-2070 comparé à 2019, alerte le ministre chargé de la Transition énergétique[144]. La différence essentielle entre une centrale nucléaire et une centrale thermique classique est matérialisée, en ce qui concerne la production de chaleur, par le remplacement de la chaudière consommant des combustibles fossiles par un réacteur nucléaire. La production est peu émettrice mais la fabrication, l'installation et la connexion au réseau provoquent des émissions de gaz à effet de serre qui dépendent fortement de l'électricité d'appoint. En France se trouvent également l'Usine de retraitement de la Hague, l'usine Melox de production de combustible MOX à Marcoule, et des centres de stockage des déchets radioactifs en surface, exploités par l'ANDRA. Elle entre en service le 20 décembre 1951[1].
Stratégie De Concentration Définition, Peinture Pour Meuble De Cuisine, Job Saisonnier Dans Les Iles, Rappel Vaccin Chien Prix, Devenir Ingénieur En Mécanique Des Fluides, Ingénieur Diagnostic Automobile, Revue Technique Multivan T5 Pdf, Grands Du Royaume, Rectorat Poitiers Résultat Examen, Lycée Poquelin Saint-germain-en-laye Adresse, Consommation Prestige 42 Fly,