Une opération massive de tests a commencé samedi à Burgos (nord) pour tenter de freiner la pandémie dans la ville espagnole la plus frappée par le fléau, a constaté un photographe de l'AFP. Vous êtes connecté(e) automatiquement pour 24h. • Phase 1: les personnes âgées résidant en Ehpad et les salariés de ces établissements, ce qui représente environ 750.000 personnes, • Phase 2: l'ensemble des personnes âgées, en commençant par les plus de 75 ans, et les "professionnels du secteur de la santé, du médico-social et du transport sanitaire", soit un total de 13,7 millions de seniors et 1,2 million de professionels, • Phase 3: tous les 50-65 ans (13 millions) et les "moins de 50 ans mais à risque de forme grave" (4 millions), "l'ensemble des professionnels du secteur de la santé et du médico-social" et les "professionnels issus des secteurs indispensables au fonctionnement du pays", dont la liste sera "à définir par le gouvernement". L'Agence européenne des médicaments (EMA) a annoncé ce mardi qu'elle tiendrait une réunion extraordinaire le 29 décembre "au plus tard" pour donner, ou pas, son feu vert à la commercialisation du vaccin contre le Covid-19 développé par l'allemand BioNTech et le géant américain Pfizer. Des secteurs vitaux pour l'économie espagnole, comme le tourisme et la restauration, ont été dévastés, au point que le Fonds monétaire international prédit à l'Espagne une chute de son PIB parmi les plus brutales des pays occidentaux, avec -12,8% en 2020. Véran déplore l'"effet d'annonce" de Wauquiez sur une campagne massive de tests dans sa région Paris Match | Publié le 17/11/2020 à 12h11 |Mis à jour le 17/11/2020 à 12h31 Coronavirus : la France officiellement en état d’urgence sanitair... © 2020 - Bayard Presse - Tous droits réservés - @la-croix.com est un site de la Croix Network, Valéry Giscard d’Estaing, fondateur européen au destin contrarié, Le « giscardisme », incarnation d’une droite libérale et pro-européenne, Covid-19 : le vaccin, une arme diplomatique majeure, Reprise tendue au procès des attentats de janvier 2015, Nicolas Sarkozy, un ancien président face à ses juges, Canicule : le rafraîchissement arrive enfin par le nord-ouest, Cynthia Fleury : « Ne pas soutenir le soin, c’est ruiner la solidarité », Courances, un « jardin d’eau » sans cesse réinventé, Manifestations violentes : la désescalade, principe de la police allemande, États-Unis, 20 morts dans une fusillade à caractère vraisemblablement raciste au Texas, L'enquête russe revient empoisonner Donald Trump au Congrès, Jean Rochefort, le fantaisiste mélancolique, Accusations d’antisémitisme : Stéphane Bern défend l’écrivain Pierre Loti, Promesses d’Église veut « continuer à travailler de manière informelle », Benoît XVI a « des difficultés pour s’exprimer », Les propositions des « Semaines sociales » pour reconstruire la société, Olivier Giroud : « Jésus est avec moi sur le terrain ». La pression sur les services d'urgence reste certes «importante», a rappelé jeudi l'épidémiologiste en chef du ministère de la Santé, Fernando Simon, qui incite les Espagnols à ne pas baisser la garde. Il reste cependant en quarantaine au palais de la Zarzuela. Ces déclarations interviennent alors que les annonces prometteuses se multiplient pour la commercialisation des vaccins tant attendus. Europe. © GO NAKAMURA / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / GETTY IMAGES VIA AFP, le dernier bilan communiqué mardi soir par Santé Publique France, L'alliance a annoncé ce mardi avoir déposé la demande d'autorisation conditionnelle de son vaccin, l'histoire derrière cette photo dans cet article, une demande d'autorisation de son sérum contre le Covid-19 aux États-Unis. On vous raconte l'histoire derrière cette photo dans cet article. 8083 nouveaux cas de contamination ont été enregistrés en 24h. Un chercheur travaille à un vaccin contre le Covid à l'université de Copenhague en mars 2020, Un médecin enlace un patient atteint du Covid-19 à l'hôpital de Houston. Lors d'une conférence de presse avec le Premier ministre belge Alexander De Croo à l'Elysée ce mardi après-midi, le chef de l'Etat, interrogé sur la stratégie vaccinale de l'exécutif face au Covid-19, a dit envisager une campagne de vaccination grand public "entre avril et juin". Le gouvernement espagnol a annoncé mardi avoir décidé l'achat de 50 millions de doses supplémentaires de vaccins contre le Covid-19 auprès de trois laboratoires, portant ainsi à plus de 100 millions le nombre de doses qu'il a déjà réservées. "Vacciner des dizaines de millions de personnes, ça ne se fait pas en claquant des doigts". SARS-CoV-2 (the novel coronavirus that causes coronavirus disease 2019, or COVID-19) People around the world commonly get infected with human coronaviruses 229E, NL63, OC43, and HKU1. Le gouvernement espagnol suit aussi de près les travaux de l'alliance Pfizer/BioNTech, qui a annoncé vendredi qu'elle déposerait ce même jour une demande d'autorisation d'urgence pour commercialiser son vaccin aux États-unis. L'Espagne est l'un des pays les plus endeuillés par la pandémie en Europe, avec plus de 42.000 décès et plus d'1,5 million de cas connus à ce jour. Des mesures qui semblent porter leurs fruits, car l'incidence du virus recule dans une grande partie du pays, amenant le ministère de la Santé à parler d'une tendance «favorable». Votre mot de passe doit comporter au moins 6 caractères, sans espace. Après huit mois d'angoisse et plus de 42.000 morts, le gouvernement espagnol a voulu redonner espoir au pays vendredi en annonçant un ambitieux plan de vaccination contre le Covid-19… Sometimes coronaviruses that infect animals can evolve and make people sick and become a new human coronavirus. The COVID-19 pandemic in Morocco is part of the worldwide pandemic of coronavirus disease 2019 (COVID-19) caused by severe acute respiratory syndrome coronavirus 2 (SARS-CoV-2).The virus was confirmed to have spread to Morocco on 2 March 2020, when the first case COVID-19 case was confirmed in Casablanca. Manifestation contre la fermeture des hôtels à Barcelone, le 28 octobre 2020 / AFP/Archives. Des urgentistes se désinfectent à Madrid, le 13 novembre 2020 / AFP/Archives. L’Espagne entamera en janvier une vaste campagne de vaccination contre le covid-19, a annoncé dimanche le Premier ministre Pedro Sanchez. Dans le cadre de la lutte contre l’émigration clandestine, le ministre des Affaires étrangères, annonce de fortes au Sénégal. Tous droits réservés. Il s’agit du renforcement du Alors que le pic de la seconde vague semble être passé, le dirigeant socialiste a assuré que l'Espagne serait «le premier pays de l'UE, avec l'Allemagne, à avoir un plan global de vaccination» pour ses 47 millions de citoyens. L'exécutif du socialiste Pedro Sanchez avait déjà annoncé le mois dernier qu'il recevrait des vaccins mis au point par deux autres entreprises pharmaceutiques: 31,6 millions de doses du vaccin produit par AstraZeneca et 20,9 millions de doses de celui de Pfizer-BioNTech, s'assurant ainsi au total plus de 105 millions de doses à ce jour. L'Agence américaine des médicaments (FDA) devrait convoquer le 17 décembre son comité consultatif, ce qui pourrait permettre, en cas de feu vert, une distribution dans les jours suivants. Cela représente 618 personnes de moins que la veille. «C'était terrible, c'était la guerre», déclarait récemment à l'AFP Enrique Sánchez, membre du Service médical d'urgence de Madrid (SUMMA), à propos de la première vague. Coronavirus : l'Espagne annonce l'achat de 50 millions de doses de vaccins supplémentaires
2020 annoncé espagne coronavirus