Les centrales thermiques à flamme; Les centrales biomasse; Les centrales géothermiques; Les centrales éoliennes; Les centrales hydroliennes; Principe de fonctionnement d'une centrale; Quelles sont les sources d'énergie des différentes centrales ? Chapitre 4 Page 2 sur 7 Séance 9. Certaines centrales électriques thermiques utilisent des moteurs Diesel pour entraîner les alternateurs. Or, une centrale thermique est une centrale qui produit de l’électricité à partir d’une source de chaleur mais pas nécessairement à partir d’un combustible fossile.. Centrale thermique à charbon Dans une centrale thermique, on chauffe de l’eau dans une chaudière pour obtenir de la vapeur d’eau sous pression. Cette source peut être un combustible brûlé (tels gaz naturel, certaines huiles minérales, charbon, déchets industriels, déchets ménagers), la fission de noyaux d'uranium 235 ou de plutonium 239. L'origine de cette source de chaleur dépend du type de centrale thermique : Les centrales thermiques sont construites autour d’une machine thermique entraînant un alternateur produisant l’énergie électrique. source fossile), thermique, mécanique et électrique. Par exemple, EDF et l’électricien China Datang Corporation (CDT) ont mise en service en 2016 la première centrale au charbon à haut rendement exploitée par EDF. Pour être utilisées, les énergies primaires doivent souvent être converties plusieurs fois : c'est une chaîne énergétique aboutissant à des énergies finales. L'alternateur transforme enfin l'énergie mécanique de la turbine en énergie électrique. Cette transformation se fait soit directement, par détente des gaz de combustion, soit indirectement, via un cycle eau-vapeur. Les installations à cogénération utilisent une partie de la chaleur résiduelle pour d'autres applications, telles que les réseaux de chaleur. divers soutirages de vapeur sont prévus permettant le réchauffage de l'eau alimentaire (eau retournant à la chaudière après son passage en turbine et sa condensation) avant son admission dans la chaudière. Des développements en cours concernent la capture du CO2 dans les centrales thermiques. Dans ces pays industriellement avancés, par rapport aux incinérateurs médicaux et incinérateurs de déchets ménagers, ce sont les centrales thermiques au charbon qui ont le moins amélioré leurs performances globales en termes d'émission de mercure dans l'air ; leurs émissions par tonne de charbon brûlé n'ont diminué que de 10 % aux États-Unis en 15 ans (de 1990 à 2005), alors que les émissions de mercure des incinérateurs de déchets médicaux ont dans le même temps diminué de 98 % et celles des incinérateurs de déchets de 96 %[15]. Au total, 190 GW de centrales à charbon sont en construction dans le monde et 332 GW supplémentaires sont programmés[3]. Dans certains pays producteurs de gaz naturel, on trouve encore d'anciennes centrales semblables aux centrales au fioul, mais utilisant du gaz comme combustible, au lieu du fioul, pour produire la vapeur alimentant la turbine. Strauss, S. D., & Puckorius, P. R. (1984). Leurs eaux de refroidissement ou de rejets peuvent contenir des biocides à base de chlore ou de brome[16] et sont également souvent une source de réchauffement des eaux de surfaces (pollution thermique, qui peut affecter la vie et certains équilibres aquatiques[17],[18],[19],[20]. Les centrales thermiques se répartissent en plusieurs catégories, selon la nature de leur source de chaleur : Dans ce type de centrale à flamme, le combustible est brûlé dans une chaudière, la chaleur ainsi dégagée produit de la vapeur d'eau sous pression, qui entraîne la turbine à vapeur. Cette transformation se fait soit directement, par détente des gaz de combustion, soit indirectement, via un cycle eau-vapeur. Une centrale thermique à flamme produit de l'électricité à partir de la vapeur d'eau produite grâce à la chaleur dégagée par la combustion de gaz, de charbon ou de fioul, qui met en mouvement une turbine reliée à un alternateur. Ensuite, l'énergie thermique utilise du gaz, du fioul ou du charbon pour fonctionner, ce qui n'est pas une source intermittente ; de plus, on les possède en relativement grande quantité. Les centrales thermiques au charbon sont les plus répandues dans le monde, notamment dans les pays ayant d'importantes réserves de charbon (Inde, Chine, États-Unis, Allemagne, etc.). Elles représentent, en Europe, 40 % de l'équipement et fournissent actuellement le complément nécessaire pour ajuster la production à …
2020 chaîne énergétique centrale thermique à flamme