kmin =10,4         kmax =1/xmin =1/0,0203 ? maximale aux bornes de chaque branche est de E 6 , soit nU 2 / 3=170kV. C=CN pour n=3000tr/min     C=CN entraîne  IC =IN =450A, donc K?=0,343V/(tr/min). pn?? Il vient, G                                1               1, = Y0 , soit Y0 =                  =        ?3 150 , d'où     Y0 = 1,33S. Le tracé de u et de i est immédiat. Les thyristors du commutateur fonctionnent avec un angle de retard nul ( celui-ci se comporte donc comme un redresseur non commandé, d'où le changement de sens de la tension aux bornes, et sa nouvelle notation u'1 ). ?4?/3) les tensions simples au secondaire du transformateur T. a)      Pour ? . 2)  On suppose dans tout ce qui suit que les conditions initiales sont nulles. par 360°. Ceci entraîne tan?? ?r Id            2, ? Compte tenu de la condition initiale dt, ? = 2 38,               v et ? On a donc 0 = ? + L?I E0 cos?   ?? se rapproche de ?.   sachant que Y0 =0,2S. Il vous appartient de le compléter et de l’enrichir des différents éléments abordé en cours et en TD. est égal à celui de l'entrée +, donc à E(p) ( Cf. UC =(1+ cos0) =       = soit     UC =1620V  ? d'où (?p+1)² p        (?p +1)² p       p          (?p +1)²          ?p +1, S p( ) = E? En désignant par I et V les fondamentaux ( seuls pris en compte ici ) de la tension sim-, I      r1         l1          q              ple et du courant en ligne, le moteur peut être étudié à l'aide du schéma équivalent ci-contre. Constater qu'ici f L est différent de f p. 5) On remplace le couplage triangle par un couplage étoile sans neutre. 2??? e)   On définit le flux ?, égal à L1I0. ?1)E, Dans tous les cas, u = L + E'= L +(2? Numériquement, V=1?[5,57;?30,8]+0,684?2?f=[5,57;?30,8]+4,3f. (i's1 ? ANNEES 50 • Tube à gaz •Thyratrons • Redresseurs à vapeur de Hg 2. ? L?0               L?0, La constante d'intégration A se détermine en remarquant que i1(0)=0 ( continuité du courant dans une induc-, E   2 tance, sa valeur avant l'amorçage de la diode D1 étant nulle ), d'où A = et     L?0, L'empiétement cesse lorsque la diode D2 se bloque, donc quand i2 s'annule. 2001, Prentice Hall. Le fondamental est une sinusoïde de même période de i1 et "centrée" sur ce dernier. Vu le fonctionnement non linéaire de l'amplificateur, le schéma fonctionnel bloc n'est plus utilisable. LCt ??? Par contre, dans le contexte de la variation de vitesse, ? 3 ?? Il y a continuité de la pente de v(t) au moment des commutations car on a dv/dt=I/C à gauche et à droite. en donnant les expressions de Icos? 0 022,      ? Calculer t1, V1 et t2, puis tracer les allures de v, i, iT1 et iT2 ( éch. (1?k), soit k = ?1 , d'où, finalement,      k=1?6,67?10 15, ?700, vmin correspond à kmax =0,9, d'où v , soit     vmin =15km/h. 2 + ?v1n??? On en déduit, Cf. T1 et T'2 passants ? =             2?0              avec ?0 =1/? 3)a) A priori, avec n=9, tous les harmoniques jusqu'au rang voisin de 18 doivent être fortement atténués. On a donc U=kUréf, d'où Uréf =167/20, soit, C=CN ? ?2 =?+? Le schéma équivalent correspondant est représenté sur la figure 6. Ceci, reporté dans la première relation donne e1 + e3 = e1 ? (p+2)² , dont la transfor-, mée inverse est                                                  ? V1 = cos(20)? R Cp3 +1(?? (?300)=600V quand D conduit et vH =E=300V quand D est bloquée. In . u=e?a?, ce qui, reporté dans l'expression ci-dessus, donne Cm =      m (e ? II)1) Si ? l'angle de retard à l'amorçage des thyristors. N.B. On a donc U1 =E, soit     U1 =220V, I1 reste égal à U1/L?0. En admettant que I 2?I0, tracer l'allure de if en la superposant à celle de i1. Ceci sera en particulier vrai pour les exercices concernant le redressement, où l'on utilise sans aucune justification les différentes règles de fonctionnement correspondant aux montages étudiés. de la dynamo tachymétrique et J=0,07kg.m² le moment d'inertie total ramené sur l'axe moteur. Remplacer ensuite E par sa valeur et vérifier que cette relation peut se mettre sous la forme 346(1+cos?)=Vcos?. ? On peut simplement noter que les droites obtenues sont parallèles. Comment évolue C en fonction de la vitesse? Sur circuit résistif P=U²/R. ? BUHLER (H.) - ?Cm = kmi = km u ?Rkm? schéma ). ? Comme Pe =P, il vient Ce = pP = 2 90 10? A la fin de cette étude, portant sur les caractéristiques des composants électriques, vous êtes maintenant en mesure de reconnaître les divers composants de base et de préciser leurs caractéristiques. dont on tire, après remplacement de IC, et achèvement des calculs     g=?0,578cos?+7?10?5C  Application numérique. cos? 2m I' C? Le terme 1/j? On en déduit que ? 0 719,                0 719,                                    ? , d'où      ?2 =33,9°. correspond à i=ID. On a donc également C =                 , soit, Pour obtenir celle-ci, il faut repartir des relations obtenues au 1)b) et les écrire de façon à pouvoir éliminer le. 2? garde en permanence une valeur suffisamment négative et implique qu'il en est de même pour ?. I étant la somme de ces courants, il vient     I=I0 +jIu  c) Expressions de Pe et de C, R                R2 Iu = L2?I0N . Vu la convention récepteur employée pour celui-ci, cette puissance vaut U'2CIC. 38 La cascade hyposynchrone représentée ci-dessous est alimentée par un réseau 3x380V 50Hz. S’il prend une structure à... Vous êtes abonné à cette offre ? 0, ??? ?r Id                        ? J se déduit de ?0 d'après la caractéristique ?0 =f(J) qu'on laisse au lecteur le soin de tracer. Pe peut, ici, se calculer par P?3R1I², avec P=3VIcos? en fonction de km et de Y0. - On a donc bien ?0 =             A cb? On se limite ici au cas où ? ?p+1 Jp² , que l'on peut, par exemple, simplifier sous la forme     c) Expression numérique de? On suppose dans toute cette partie qu'elle est alimentée par une source sinusoïdale de pulsation ?. Par ailleurs,m son on néglige l'ensemble des pertes mécaniques. . A vide, Iu =0  Expressions de g?et de f. ? Par ailleurs, en régime permanent, le couple moteur est égal au couple résistant. En ce qui concerne les intervalles de conduction, le raisonnement est le suivant: ? par rapport à ?/2. et v31( )t = V1         2 sin?? d)     Reprendre les calculs du c) en supposant que l'on a supprimé le transformateur T ( ce qui revient à prendre m'=1 dans les calculs ).
2020 les composants de lélectronique de puissance pdf