Les recherches de Motzki ont été critiquées par Melchert (2004) et Gledhill (2012) : [Brown 2020]. Il a beaucoup voyagé à travers l’empire abbasside pendant seize ans en collectant les traditions qu’il estimait dignes de confiance. L'héritage du Prophète Muhammad des origines à nos jours, Définitions de plusieurs termes utilisés dans la science du Hadith, par l'Imam 'Ali Al Jurjani, https://fr.wikipedia.org/w/index.php?title=Hadîth&oldid=176886139, Portail:Religions et croyances/Articles liés, licence Creative Commons attribution, partage dans les mêmes conditions, comment citer les auteurs et mentionner la licence. Quelles invocations faire pour sortir d’un serieux problème d’argent ? Cliquez sur le titre du hadith pour en connaitre son contenu ainsi que le rapporteur du hadith sur le Coran. Pour l'historienne Jacqueline Chabbi, « la fidélité présumée, tant revendiquée aujourd’hui par beaucoup, à une période de pureté initiale, à Mahomet et au Coran, s’adosse à un déni radical de l’histoire »[19]. Néanmoins, Muḥammad ibn Ṭāhir al‐Maqdisı (XIe siècle) est le premier auteur à considérer ces six ouvrages comme formant une unité. 4 La transmission était effectuée de maître à élèves. Il est néanmoins très difficile d'extraire le noyau historique[note 6] des hadiths[29]. Il existe d’autres critères qui interviennent dans l’authentification des hadiths ; nous apporterons plus d’informations plus de tard. L'imam al-Nawawi a dit à ce propos : " Les oulémas s’accordent à dire que les livres les plus authentiques qui viennent après le Noble Coran sont le Sahih Boukhar i … Malgré des incohérences, les hadiths présentent une image idéale de Mahomet, ce qui contredit l'image de Mahomet qui pourrait être tirée du Coran ou des Sira. Pourquoi Albani a-t-il qualifié de Sahîh ou de hasan certaines chaînes de transmission comprenant des transmetteurs jugés Mudallis (dissimulateur) ? Hadith authentiques du Prophète Mouhammed ﷺ, classés par catégories, en arabe et français et chacun illustré par une image Schoeler accepte néanmoins l'existence de forgeries, la construction tardive de la chronologie de la vie de Mahomet, la dimension exégétique de certaines traditions[7]... Entre l'optimisme de Motzki ou le scepticisme bien plus courant de Cook, Berg et Shoemaker, tous les auteurs sont d'accord sur le fait que les hadiths renseignent davantage le développement de l'islam que ses origines, "à moins que nous ne redéfinissions aussi ce que nous signifions par origine"[7]. » dans. de sa vie, lui permit de faire le recensement exhaustif de tous les Hadiths existants et d’auditionner les traditionnaires qui avaient conservé des écrits ou gardé en mémoire des récits datant de l’époque du Prophète Mohammed, que le Salut et la Bénédiction de Dieu, soient sur lui. Goldziher, qui, en 1888, publie un travail important sur le sujet. Cette classification religieuse pose des problèmes méthodologiques. Nous n'avons d'ailleurs pas connaissance d'un autre Selon certains auteurs, l'usage de l'isnad existait, dans certaines mesures, dans la transmission de la poésie arabe préislamique. rapporteur soit jugé Mudallis ne signifie pas forcément que le hadith soit Da'îf. Hadiths et invocations relatifs au bâillement et à l’éternuement. Degré d’authenticité du hadith dans lequel le Prophète a enlevé ses chaussures en pleine prière, Hadith compilé par al-Boukhari à propos des ablutions, Invocation à répéter à chaque fois que nous nous regardons dans le miroir. Néanmoins, la mise par écrits des traditions a connu de nombreux opposants, possiblement sous l'influence du judaïsme qui tenait à conserver une distinction entre Écriture et Tradition[4]. Cette méthode a été utilisée par Juynboll et Motzki qui parviennent à remonter au début IIe siècle de l'Hégire[note 2],[3]. La constitution du Coran semble avoir consisté pour une grande part en cette composition selective". Celui-ci rejeta l'efficacité de la critique traditionnelle. Cela implique qu'une partie de l'isnad ait été inventée[31]. Cela n’empêcha pas les critiques d'exister, les auteurs anciens reconnaissant des défauts dans ces deux compilations[15]. Les oppositions d'approches entre les érudits du kalām et ceux des hadiths ont compromis l'usage et la valeur probante des hadiths dans la théologie musulmane[30]. Les hadiths est selon le degré de leur authenticité, selon qu’elle est certaine (Sahîh), très probablement (Hasan) ou d’une authenticité faible (Dha’îf). Les hadiths ont été mis à l'écrit à partir de la fin du Ier siècle après Mahomet. Certains sont néanmoins parfois utilisés. » Enfin, les Mudallis ne sont pas tous au même niveau. Les premiers savants se sont limités au Coran et à la Sunna mais des tendances anthropomorphiques sont apparues[note 7],[30]. Au XIIe siècle, Al‐Mayyānishı considérait que les hadiths les plus fiables étaient ceux présents chez Bukhari et chez Muslim. Comment implorer Allah, exalté soit-Il, de nous pardonner nos péchés et nos erreurs ? »[23]. Une méthode de "critique de l'isnad" a ainsi été relancée par certains savants, en se basant sur des "modèles de transmission supposée"[3]. Que doit faire le musulman avant de dormir ? Elle a été menée par les deux groupes s’intéressant aux hadiths, les experts des hadiths étudiant les isnad et à l'origine des musnad et les experts de jurisprudence qui avaient besoin de classement par thème (musannaf). Ce n'est qu'au IIIe siècle que les principes de la critique des hadiths apparaissent comme un genre distinct, mais qui reste hasardeux, jusqu'au travail du théologien chaféite Ibn al-Salah (v. 1181-1245). Cela contraste avec la faiblesse des descriptions coraniques. La loi est au cœur de la pensée religieuse musulmane. Le Sahîh d'Al-Bukhârî (en arabe : صحيح البخاري / Ṣaḥīḥ al-Bukhārī) signifie « l'authentique de l'imam Al-Bukhari » et est l'un des six grands recueils de hadiths. Tous les recueils de hadiths que nous avons aujourd’hui, et qui sont considérés par les savants du hadith comme authentiques (sahih), ont été écrit deux siècles après la mort du Prophète; pendant deux siècles, il n’y avait aucune documentation autorisée de hadiths en … Il lui est intrinsèquement relié et semble nous permettre de mieux connaître la figure de Mahomet. => L'audio est en Arabe et… Un hadith ou hadîth[1] (en arabe : حديث / ḥadīṯ, prononcé : ħadí:θ .mw-parser-output .prononciation>a{background:url("//upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/thumb/8/8a/Loudspeaker.svg/11px-Loudspeaker.svg.png")center left no-repeat;padding-left:15px;font-size:smaller}Écouter, pluriel ʾaḥādīṯ أحاديث) est une communication orale du prophète de l'islam Mahomet et, par extension, un recueil qui comprend l'ensemble des traditions relatives aux actes et aux paroles de Mahomet et de ses compagnons, précédées chacune d'une chaîne de transmetteurs remontant jusqu'à Mahomet. Les hadiths ont acquis une dimension normative, désignée sous le terme de sunna, ce qui a été à l'origine de hadiths permettant d'interpréter le Coran "en fonction des besoins du moment"[5]. W. Muir est aussi un des premiers auteurs de la critique occidentale à se pencher sur les hadith en 1856 : D. W. Brown, "Western Hadith Studies". Le mariage en islam est un sujet qui possède une très haute importance.. Hadiths sur le mariage : La demande. Ils ne reconnaissent pas les hadiths provenant des "six livres" qu'ils considèrent comme peu dignes de confiance. Après leur apprentissage, les meilleurs étaient envoyés chercher de nouvelles traditions prophétiques[4]. L'emploi de la Raison a alors été intégré à ces réflexions. Cependant, là où certains, savants divergèrent à propos de certaines de ces règles et sur, l'application de celles-ci, le cheikh Albani, qu'Allah lui fasse miséricorde,  fit des efforts d’interprétation personnelle pouvant l’amener à se distinguer des autres. Néanmoins, le premier nom important est celui d'I. Les Muʿtazilistes ont ainsi défendu une interprétation métaphorique de ces passages coraniques. Ces hadiths, mettent en évidence les principes les plus fondamentaux de la religion de l'Islam. D'autres auteurs comme Fuat Sezgin ou Motzki ont suivi[4]. Les hadiths ont fait l'objet de nombreux débats entre chercheurs, en particulier autour de leur authenticité. Les isnad-s et les hadiths (les traditions prophétiques) qu'ils prétendent légitimer ont été en effet massivement forgés dans l'islam des premiers temps ainsi que dans l'islam médiéval. Trop souvent, ces livres sont considérés dans le contexte qui s'est développé à partir de la manière dont ces livres ont été reçus dans les siècles après leurs composition"[26]. Il altéra tout d'abord le texte coranique et forgea tout un corpus de traditions attribuées faussement au prophète »[21]. En effet, pour les musulmans, tous ceux ayant "reçu du Prophète" sont considérés comme des compagnons et sont, en cela, dignes de respect et de confiance absolue[5]. Celles-ci ne sont pas applicables dans le cadre d'une critique historique. Il y décrivit le Mudallis de second niveau en disant : « Les imams ont toléré son caractère Mudallis et ont rapporté des hadiths de lui dans les hadiths authentiques, pour sa qualité d’imam et la faiblesse de son caractère Mudallis, comme al-Thawrî ou parce qu'il ne dissimule les noms que des transmetteurs fiables, comme ibn 'Uyayna. Les rapporteurs de confiance ont, en effet, rassemblé des dizaines de milliers de hadiths authentiques qui ont pour sujet la croyance, les adorations, les relations sociales, le comportement, la politique, les pactes, les accords de paix, la .
2020 les hadiths authentiques