Modification de tous mes plans, je déclare que ceci sera ma dernière journée dans la rainforest. L’eau devient froide. « You need a guide? Espérer que ça s’arrête devient futile. La marée est encore basse, c’est parfait! J’ai perdu des jours à attendre une éclaircie, des jours qui représentent autant de destinations sacrifiées. La carte climatique de Köppen-Geiger y classe le climat comme étant de type Aw. Up to 90 days of daily highs, lows, and precipitation chances. Avec la vitesse du débit d’eau, je ne voudrais pas recevoir un tronc derrière la tête. Mais le volcan n’est pas visible, et les sentiers sont trop boueux, impraticables. Je commence enfin à relaxer, bien au chaud dans l’eau volcanique. C’est ce qui fait la richesse de la biodiversité de cette partie du monde et la plupart des voyageurs viennent découvrir ici une faune et une flore exubérantes, dont l’existence est indissociable de la pluie. Instagram exhibe ses couchers de soleil sidérants. Les vagues qui contournent la presqu’île à droite et celles qui la contournent à gauche se rencontrent devant moi. Je réponds à l’invitation en allant acheter une bouteille de sangria. Et avec la stabilité vient le tourisme. « Fast, fast, fast, you go NOW » et « Go, tu dois aller » : je suis impressionné par cette pression manuel-antonienne pour me faire profiter de chaque occasion. Des chemins que l’imprévu transforme en détours panoramiques, nous faisant dériver vers des rencontres inespérées. 3. Je te quitte. C’est la pente qui détermine, plus que moi, ma destination. Par exemple à Puerto Limón, Guacimo, Guapiles et Siquirres la météo sera agréable pour un voyage au Costa Rica dans ces localités avec une température maximale de 32° en moyenne. trente-cinq dollars américains l’entrée. Dès qu’il pointe les feuilles d’un arbre, toutes les caméras se dressent. Un nouveau centre d'escalade de bloc au Stade Olympique, COVID-19 : la randonnée plus populaire que jamais au pays, Un relais de 880 km à la course pour les enfants handicapés, La Cordée ouvrira une nouvelle boutique à Québec en 2021, De la randonnée hivernale de nuit au Mont-Orford, Alerte job de rêve : skier tout l’hiver au Québec pour collecter des données, De la luge nocturne au Massif de Charlevoix, 6 destinations plein air qui donnent envie de voyager, Un hiver différent dans le Parc national de la Gaspésie, 4 activités originales à faire dans les Rocheuses cet hiver, Costa Rica : Après la pluie, le bon temps. Le climat au Costa Rica est « tropical », ce qui se caractérise par une saison sèche, de décembre à avril, et une saison des pluies, appelée aussi « la saison verte », de mai à novembre. Renommé pour sa nature, le Costa Rica est un pays où il pleut souvent, c’est indéniable puisqu’il s’agit d’un pays tropical ! Des objets sous-marins non identifiés heurtent mes cuisses. Dès que j’arrive au bout, j’enfile le masque et plonge. Je demande de quel côté est la playa. Le Costa Rica a trois zones climatiques différentes. De l’autre côté de la route, à travers des détritus, un sentier boueux descend dans la jungle. Ses longs cheveux blonds, la silhouette légère, les yeux et le sourire parfaits. L’intensité du courant a vigoureusement augmenté. Bien enfoui sous les flots thermaux, je suis déjà complètement mouillé, le déluge ne me touche plus. Spa naturel. © 2020 Québecor Média Inc. Tous droits réservés. Instagram exhibe ses couchers de soleil sidérants. Le Costa Rica baigne dans un climat tropical marqué par deux saisons bien distinctes : l’été d’un côté et la saison des pluies de l’autre. Sous moi se déploie tout un univers en apesanteur, bercé par le rythme des vagues. Je suis tanné d’être mouillé, certes, mais avec cette météo, se retrouver dans l’eau chaude se prendrait bien. À retenir : Le climat au Costa Rica en mai va de favorable à très défavorable selon les régions et les villes. Cette ville que je pensais aimer et que finalement j’ai quittée. Un guitariste chante, et des cracheurs de feu déploient leur matériel. Direction plage et coucher de soleil. Le corridor de sable qui relie la presqu’île à la terre est bordé par les vagues de chaque côté. Mon mois de prédilection au Costa Rica est le mois de MAI pourquoi ? Puis, le guide pointe le sommet d’un arbre. Sentier optionnel. We are attempting to cross a heavily flooded road. Pour souligner le lancement de Tracés de voyage – 20 ans d’allers-détours, le nouveau livre immersif de l’écrivain et conférencier Ugo Monticone, Espaces vous en présente trois extraits en autant de jours. Depuis quatre jours et quatre nuits, il pleut presque vingt-quatre heures sur vingt-quatre. Des couleurs, des mouvements, de la grâce. « Reviens avant que marée haute... » Je laisse tout un univers derrière. Par rapport à l'hiver, les étés ont beaucoup plus de pluie. Pour déclencher l'animation en réalité augmentée rattachée au récit que vous venez de lire, téléchargez l'application gratuite Artivive et pointez la caméra de votre téléphone sur l'image ci-dessous. ». Certificat international contre la fièvre jaune : 5. Je te déteste et te maudis. Je dois accepter qu’au lieu du volcan conique des cartes postales, je ne verrai que le brouillard dans une pluie froide torrentielle. Destination : le parc Manuel-Antonio. Dès qu’il m’aperçoit, il éteint la musique et s’éponge le front. J’étends mon paréo sur le sable. ». Le Costa Rica, situé en Amérique Centrale, est cerné par l’Océan Pacifique (côte ouest) et la mer des Caraïbes (côte est). Elle est bien chaude, c’est parfait. Sinon, en leur résistant, on rate l’essentiel. Le soleil amorce son défilé de couleurs. Ces craques dans mon itinéraire. « Fast fast, you have to go! Un chien court jusqu’à moi. Je me demande si je vais aboutir à une plage de surf aux cafés branchés ou dans un ecolodge de bambou sur pilotis. No guide, no animal. Des expériences significatives qui se glissent entre deux auberges, entre deux destinations, entre deux photos. Les gouttes martèlent la rivière avec puissance. Je me couche de tout mon long dans la rivière, seul mon visage se fait fouetter. Marco sort de son sac masque et tuba, puis me pointe une presqu’île. Je pense que je la dévisage la bouche grande ouverte. Le préposé à l’accueil soulève des haltères au rythme du death metal espagnol. La côte Caraïbe quant à elle, est humide toute l’année. Plus loin sur la plage, je repère Marco grâce à un autre « tabarnac! Un climat tropical est présent à Alajuela. Go, go, go! » Je vérifie la chambre, la toilette, c’est sommaire, mais au moins, il fait sec. Je remarque un creux derrière une roche, parfait pour s’asseoir dans la rivière.
2020 pluie costa rica