’Alors les Juifs, transportés de colère en voyant Hermogène converti, vinrent trouver saint Jacques'... ’Il vint enfin en Espagne, pour y semer la parole de Dieu’... 'Pendant qu'il prêchait en Judée, la parole de Dieu'... .... 'un magicien nommé Hermogène envoya à saint Jacques un de ses disciples, nommé Philétus'... ...’pour prouver à l’apôtre que ce qu'il annonçait était faux'... ’Philétus revint trouver Hermogène, en justifiant la doctrine de saint Jacques'... ’Mais Hermogène en colère, le rendit tellement immobile par sa magie qu'il ne pouvait remuer un seul membre'. Vendeuses de cierges au portail royal de la cathédrale, Aujourd’hui - quatre détails, à la façon du jeu des différences, Photographie - vers 1900. Peut-être ces deux béliers, de part et d’autre du saint, évoquent-ils le rôle de ‘pasteur’ que doit remplir un pape, Le bœuf du vitrail de la vie de la Vierge, assez naïf, est certainement le plus distrayant, Le loup du vitrail de saint Eustache s’avère ‘approximatif, Le loup, ne l’oublions pas terrorisait - à tort et à raison - les populations de la France médiévale, Parmi les oiseaux, voici les colombes : l’une des plus belles est celle du vitrail de Noé, Son homologue, visible dans la nature, possède le même œil rond, Le corbeau du vitrail de Joseph a un profil différent - la tête étant évidemment plus effilée, Quant aux charognards, le vitrail de Noé propose un bel exemple de vautour, Le faucon du vitrail de St Chéron, s’il a un trop long cou, a néanmoins certains signes distinctifs des rapaces, Il est assez difficile de caractériser plusieurs poissons que l’on rencontre dans les vitraux - ici ceux de la pêche miraculeuse, dans le vitrail des apôtres, Un poisson de mer, comme on pouvait en trouver sur les étals de Chartres… place de la poissonnerie, Un poisson plat, dans le vitrail des saint Antoine et Paul (à côté de la belle verrière), C’est probablement une sole, qui était alors une espèce comestible moins recherchée, L’espèce aujourd’hui la plus ressemblante serait vraisemblablement celle des braques, Dans un autre panneau du même vitrail, le chien tourne la tête, cherchant du regard son maître, Le chien de berger, dans le vitrail de saint Lubin, Le porc du XIII° siècle (ici dans le vitrail du Zodiaque), Un bélier. Gouache, Évocation onirique - rouge feu - de la cathédrale surplombant les toits de la vieille ville. On retrouve un visage assez comparable, Cet homme, très pensif et assis au sol, a posé son mention dans sa main, Ce visage, qui apparaît dans l’ébrasement d’une porte, est plus jeune, Derrière les personnages des vitraux, de vrais modèles, Cet homme, aux traits plus âgés, se repose sur une canne, Rinceaux du vitrail des saints Savinien et Potentien, Élisabeth - Visitation, détail des pieds et du support architecturé, Élisabeth - Visitation, détail des drapés de la tunique, Au-dessus de Marie - Annonciation, colombe du Saint Esprit, Verrière de saint Thomas, panneau suivant, Verrière de saint Nicolas - chapelle du déambulatoire, Saint Thomas - modèle comprenant les éléments des précédents (11 et 12), Saint Thomas - modèle plus ondulé, à deux couleurs, Le Christ apparaît deux fois dans ce vitrail consacré à Saint Martin, Le Christ apparaît tout en haut du vitrail, Jésus réapparaît dans un vitrail du clair étage du chœur, consacré à Saint Martin, Le Christ apparaît à saint Martin en rêve, Ce personnage assiste à la bénédiction de saint Martin par saint Hilaire, Cette femme assiste à la résurrection d’un enfant par saint Martin, Cette homme assiste à l’exorcisme de Saint Martin, Cet homme se tient juste derrière saint Martin, guérissant sa fille paralytique mourante, Ce deuxième homme assiste à la guérison miraculeuse de la paralytique, Le personnage amène son serviteur, possédé, à Saint Martin, Ce personnage est le second à porter le corps sans vie de Saint Martin, Cet homme est embarqué sur le bateau qui amène les reliques de Saint Martin à Tours, Ce personnage amène le corps du Saint jusqu’à la ville, Ce personnage est le deuxième porteur du corps de Saint Martin, Ce brigand apparaît sur le vitrail où Saint Martin subit les violences des bandits, Ce personnage retient la hache brandie par le brigand devant lui, Ce personnage apparaît aussi sur le vitrail où Saint Martin se fait violenter par des bandits, Ce brigand fait partie du quadrilobe juste à côté du vitrail où Saint Martin se fait violenter, Ce second brigand tient un simple bâton dans la main gauche, Saint Martin exorcise un homme et empêche le démon de sortir de sa bouche en mettant deux doigts devan, Ce vitrail présente le serviteur possédé du proconsul Tetradius, Ce mendiant reçoit la partie de manteau découpé par Saint Martin, Avant d’être ordonné évêque Saint Martin avait déjà effectué des miracles, dont la résurrection d’un mort, Ce personnage fait partie d’une scène où des païens adorent un arbre ; celui-ci finit par s’écraser sur eux, épargnant Saint Martin, Ce jeune homme se retrouve aussi écrasé par le pin, Cette mère porte dans les bras son enfant mort, attendant que saint Martin lui redonne vie, Ce personnage est issu d’un quadrilobe entourant saint Martin, qui prêche auprès d’une large population, Cette figure est issue du même quadrilobe, à proximité de saint Martin prédicateur, Cette femme est une paralytique que guérit saint Martin, Lui aussi est malade et s’avance vers le Saint dans l’espoir d’être guéri, Ce personnage figure dans un quadrilobe, où l’on regarde les miracles réalisés par saint Martin, Ce personnage est un lépreux qu’embrasse saint Martin, à une porte fortifiée de Paris, Le jeune homme représenté sur ce vitrail est le serviteur de Lupicin que ressuscite saint Martin, La jeune femme muette sort sa langue de sa bouche, pour que saint Martin puisse lui redonner la parole, Il s’agit du mendiant auquel Saint Martin donne une partie de son manteau, Ce personnage tient la bride de l’âne de saint Martin pendant que celui-ci embrasse un lépreux, Ce clerc ouvre le cortège qui accompagne saint Martin sur son âne, il tient une croix processionnelle afin d’indiquer le passage de l’évêque dans les environs, Ce clerc appartient aussi au panneau où saint Martin voyage sur un âne, se situant derrière le saint, C’est le dernier clerc qui accompagne saint Martin dans son voyage, Ce personnage figure dans le panneau où saint Martin prends un repas et au cours duquel un serviteur laisse tomber une fiole d’huile - qui, miraculeusement, ne se brise pas, Ce clerc tient les jambes de saint Martin dans la scène où les reliques de l’évêque sont ramenées à Tours, Lors de la montée au ciel de l’âme de saint Martin, plusieurs religieux assistent à l’événement, dont ce petit clerc, Ce personnage appartient au groupe des religieux assistant à la montée de l’âme de Saint Martin, Cette figure est aussi témoin de la montée au ciel de l’âme du saint, Ce personnage est le dernier de ceux qui assistent à la montée au ciel de l’âme de Saint Martin, Ce clerc accompagne l’évêque qui baptise saint Martin ; il se tient derrière lui et regarde la scène, Le personnage se situe juste derrière saint Hilaire, qui donne sa bénédiction au Saint, Ce clerc fait partie des personnages assistant à l’ordination de Saint Martin, Ce clerc est témoin de la scène où Saint Martin expulse un démon du tombeau d’un prétendu martyr, Ce clerc apparaît au côté de Saint Martin lorsque celui-ci ressuscite un enfant mort, Ce clerc assiste à l’exorcisme de Saint Martin qui guérit un possédé, Ce clerc assiste au prêche de Saint Martin d’un air solennel et en même temps souriant, Ce personnage assiste aussi, juste derrière un autre clerc, au prêche de Saint Martin, Ce clerc se situe à la droite de Saint Martin, Ce personnage est le dernier à assister au discours du Saint évêque, Cette verrière du clair étage (chœur) représente l’épisode le plus connu de la légende de saint Martin : il découpe une partie de son manteau pour la donner à un mendiant, Saint Martin est représenté en plein sommeil, Ce vitrail présente saint Martin accomplissant un nouveau miracle, Sur cette verrière du clair étage - en-dessous de la scène précédente, saint Martin est représenté accomplissant un dernier miracle, Suite à son ordination épiscopale, les miracles de saint Martin redoublent, Saint Martin ressuscite sur ce vitrail un enfant mort, Saint Martin en tant qu’évêque voit ici exaltée son image de prédicateur, Le saint militaire guérit, sur ce panneau, une jeune paralysée, Cette figuration de saint Martin le montre embrassant un lépreux, Ce vitrail représente saint Martin monté sur un âne, en chemin vers la maison du proconsul Tetradius, Saint Martin assiste ici à un repas, au cours duquel une fiole d’huile tombe ; miraculeusement, elle ne se brise pas, Ce vitrail représente le saint dans ses derniers jours, mourant, Après son décès, les reliques du Saint sont transportées par les habitants de Tours dans leur ville, Le saint est ici allongé dans une barque qui traverse la Loire, Il s’agit de la dernière représentation du saint, sur ce vitrail qui lui est dédié, Saint Martin est représenté dans la scène la plus connue de sa légende, lorsqu’il découpe son manteau pour en donner une partie à un mendiant, Le saint militaire dort et rêve du Christ, tenant le manteau qu’il a découpé plus tôt, Il s’agit du moment où saint Martin reçoit le baptême, Cette figuration de saint Martin se place dans le panneau où il reçoit la bénédiction de saint Hilaire, Saint Martin effectue dans cette scène l’un de ses nombreux miracles : la résurrection d’un mort, Ce vitrail présente saint Martin subissant patiemment les violences que lui infligent des bandits, Alors que saint Martin, traqué par ses adversaires, était aux portes de la mort, un arbre, objet d’un culte idolâtre, tombe miraculeusement sur ses agresseurs au lieu de l’écraser, Cette image de saint Martin est tirée de son ordination, Anne, à la porte dorée où elle retrouve son mari Joachim, Joachim à la porte dorée, où il retrouve Anne, Donateur, aux pieds du comte de Chartres (premier registre du vitrail), Joachim, gardant ses troupeaux, reçoit la visite d’un ange, Une servante, présente pour le premier bain de Marie, Joachim voit ses offrandes refusées au temple de Jérusalem, Un prétendant dont le rameau n’avait pas (contrairement à celui de Joseph) fleuri pendant la nuit, Un proche de Joseph, lors des fiançailles, Joachim, amenant Marie au temple de Jérusalem, Anne, dont les offrandes sont refusées au temple de Jérusalem, Anne en discussion avec Joachim, avant la naissance de Marie, Anne, qui amène Marie au temple de Jérusalem, Anne reçoit la visite d’un ange qui lui annonce qu’elle aura un enfant malgré son âge, Une proche de Marie dans l’épisode des prétendants, Les donateurs, vignerons, taillent la vigne, Le ‘minimum syndical’ : les traits sont larges et la manière assez peu imaginative, La motte de terre sur laquelle Joseph pose le pied ne fait pas à nouveau preuve d’une grande originalité, La butte sur laquelle est assis un des bergers est étonnante, Anne reçoit d’un ange l’annonce qu’elle enfantera, bien qu’âgée, d’un enfant : Marie, Les décors végétaux sont d’une qualité remarquable, Quand on s’approche plus près, on a confirmation de l’exceptionnel sens du graphisme du verrier, Ses amis réunis autour du lit mortuaire de Lazare, La manière des touffes d’herbes fait preuve d’une grande liberté, Le Christ est conduit vers le tombeau de Lazare, Les touffes d’herbes se lisent à la fois à l’horizontale et à la verticale, Le dessin de l’herbe est d’une extrême élégance, Ses proches sont rassemblés pour les obsèques de Marie Madeleine, On retrouve la même élégance dans ces herbes du premier plan -, La mise au tombeau de Marie-Madeleine, enveloppée dans un linceul, À l’évidence, on a ici deux mains différentes, On retrouve les mêmes ondulations aux brins ‘fléchés’, Un moine, sur un âne, offre au jeune berger Lubin, une ceinture, sur laquelle est gravée un alphabet, En arrière, sur fonds vert et carmin : les mêmes herbes fléchées, Le jeune Lubin apprend à lire dans une tablette reprenant les lettres de l’alphabet, En arrière, une très belle succession de brins ‘fléchés’ aux formes ondulantes, Saint Lubin, avec deux compagnons, sort d’un ermitage pour continuer sa quête spirituelle, Les ‘flèches’ sont dans le prolongement des ondulations du sol, Scène à la signification discutée.
2020 vitraux de chartres