Sissi à 16 ans. Une soirée se donne au théâtre de Vienne et la jeune archiduchesse se prépare pour cet événement. Élisabeth de Wittelsbach, duchesse en Bavière puis, par son mariage, impératrice d'Autriche et reine de Hongrie, est née le 24 décembre 1837 à Munich, dans le royaume de Bavière, et morte assassinée le 10 septembre 1898 à Genève, en Suisse. Sa maladie est donc la conséquence de toute une série d'événements qui a fait souffrir Élisabeth. » La du… Il est vrai qu'à l'époque le rôle d'une souveraine est d'être la première sujette de son mari, et à ce titre d'être toujours disponible et soumise afin de donner le jour au plus tôt à l'héritier mâle nécessaire à la consolidation de la dynastie[réf. L'impératrice est tellement obsédée par la peur de grossir — poids maximum de 50 kg pour 1,72 m — que certains la considèrent a posteriori comme souffrant d'anorexie mentale[11]. Erzsébet királyné magyarországi kultusza 1898-1914 között. Elle passe cinq mois sur l'île de Madère, puis on la fait revenir à Vienne le 28 avril 1861, mais dès son retour, son mal réapparaît encore plus fort que lorsqu'elle est partie. Charles Théodore (1839-1909), duc en Bavière. Il y eut d'abord la mort de sa première fille, la petite Sophie; la culpabilité qui la rongeait, les tracasseries perpétuelles de sa belle-mère, notamment le fait qu'elle l'accuse sans cesse d'avoir tué sa fille ; puis la naissance de Rodolphe qui l'avait affaiblie. Elle était la première fille de l'Impératrice Élisabeth d'Autriche, la célèbre Sissi. ». Élisabeth Amélie Eugénie de Wittelsbach, duchesse en Bavière puis, par son mariage, impératrice d'Autriche et reine de Hongrie, de Bohême et de Lombardie-Vénétie, est née le 24 décembre 1837 à Munich, dans le royaume de Bavière, et morte assassinée le 10 septembre 1898 à Genève, en Suisse. Maximilien de WITTELSBACH, Duc en Bavière 1808-1888; Ludovica de WITTELSBACH, Princesse de Bavière 1808-1892 Union(s) Mariée le 24 avril 1854, Vienne,Autriche, avec François-Joseph Ier de HABSBOURG-LORRAINE, Empereur d'Autriche Roi de Hongrie 1830-1916 Frères et sœurs. Elle décide de ne plus porter que le deuil et, n'ayant plus de liens avec la cour de Vienne (sa fille Valérie s'est mariée en 1890), multiplie ses voyages à travers l'Europe. De plus, la jeune impératrice, habituée aux manières simples de son entourage provincial, supporte mal la pesante étiquette viennoise, et s'enfonce vite dans une profonde dépression. L'impératrice reste quelques instants devant la tombe de son fils unique. Élisabeth porte en elle la mélancolie des Wittelsbach, dynastie composée de nombreux artistes et de mécènes[réf. Au moins dans l'influence qu'elle a auprès de François-Joseph pour surmonter sa répugnance vis-à-vis des Magyars et auprès de ces derniers pour celle à l'encontre de leur roi. L'impératrice donne naissance à quatre enfants : Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Les relations entre Élisabeth et sa belle-mère (qui est aussi sa tante), l'archiduchesse Sophie, sont souvent orageuses. Elle est en partie à l'origine du compromis austro-hongrois de 1867. Fille de Maximilien et Ludvika de Bavière, Elisabeth de Wittelsbach - alias Sissi - grandit entre Munich et le château de Possenhofen avec ses trois frères et quatre soeurs. De plus, à son retour, tout a changé : il ne reconnaît plus sa femme et s'en éloigne. Újraértelmezett szerepvállalások, avagy Erzsébet császárné alak-változásai 1866-ban. Bien plus tragique est la mort de l'archiduchesse Mathilde de Teschen, âgée de 18 ans, deux jours avant le couronnement. L'idée est bonne car si, depuis un siècle, les écrits sur l'impératrice d'Autriche abondent et sont méme en augmentation depuis une vingtaine d'années, ses frères et soeurs … « … egy áldott emlékezetű királyné… » Adalékok Jókai Mór mitikus Erzsébet-képének alakulásához, Réseau des bibliothèques de Suisse occidentale, Élizabeth d'Autriche : La pensée de Simone de Beauvoir pour redécouvrir un mythe, https://fr.wikipedia.org/w/index.php?title=Élisabeth_de_Wittelsbach&oldid=177109773, Personnalité inhumée dans la crypte des Capucins, Personnalité politique austro-hongroise assassinée, Récipiendaire de l'ordre de Sainte-Élisabeth, Article contenant un appel à traduction en allemand, Article contenant un appel à traduction en anglais, Article avec section à wikifier depuis novembre 2019, Article manquant de références depuis novembre 2019, Article manquant de références/Liste complète, Article avec une section vide ou incomplète, Catégorie Commons avec lien local identique sur Wikidata, Article de Wikipédia avec notice d'autorité, Portail:Époque contemporaine/Articles liés, licence Creative Commons attribution, partage dans les mêmes conditions, comment citer les auteurs et mentionner la licence. Elle s'est mise à fumer et scandalise la cour. Elisabeth est née le 31 mai 1922.Son père, déposé en 1918, était mort d'une pneumonie le 1 er avril 1922, deux mois avant sa naissance.Après sa mort, sa mère, alors enceinte, a été invitée par le roi Alphonse XIII à venir vivre en Espagne. Élisabeth grandit l'hiver à Munich et l'été dès que possible à la campagne, au château de Possenhofen, dit « Possi », petit château aux tourelles carrées situé sur les rives du lac de Starnberg. La guerre de Crimée vient d'être déclarée, opposant la France de Napoléon III et le Royaume-Uni de la reine Victoria à la Russie du tsar Nicolas Ier, précieux allié de l'Autriche pendant la révolution de 1848 puisqu'il permit aux Habsbourg-Lorraine de conserver en leur possession le vaste royaume de Hongrie. 1984 : Erzsébet királyné Magyarországon, Erzsébet királyné kultusza de Éva Somogyi, 1992 : Elizabeth, Queen of Hungary : Exhibition in the Hungarian National Museum : 18. Cependant, elle est rapidement enceinte et donnera naissance à quatre enfants : L'archiduchesse Sophie, trouvant sa nièce de 20 ans trop immature, décida de prendre en charge l'éducation des trois premiers enfants du couple ce qui créa des conflits à répétition. Trente couturières travaillaient donc en même temps sur une même robe. L'archiduchesse s'est alors tournée vers une autre de ses sœurs, la reine Marie de Bavière, mais sa nièce, la princesse Sidonie, n'a pas l'heur de plaire à son impérial cousin. Vuillemin et Chamartin. Refusant cette alliance trop peu brillante (l'adolescent est certes noble mais seulement issu d'une famille comtale), la duchesse Ludovica éloigne le jeune homme qui meurt quelque temps plus tard de la tuberculose. Élisabeth se sent perdue et surveillée par sa belle-mère — une femme intelligente mais dirigiste et traumatisée par la révolution autrichienne de 1848 — et par son entourage. En ouvrant son corsage, le médecin observe un infime point rouge au-dessus du sein gauche. Elle souffre aussi de névrite, d'insomnie et d'une légère dilatation cardiaque[8]. Le 16 juillet 1898, elle part pour une nouvelle cure. En réalité, elle veut fuir la cour d'Autriche. Királyi öltöztetőbabák. Ses petits-enfants Marie-Ève, Louis-Philippe, Ariane et Alexis. Le bateau appareille et peu après l'impératrice perd connaissance. La naissance difficile de Rodolphe par la suite et la culpabilité qui la ronge n'arrangent rien ni avec François-Joseph, ni avec sa belle-mère[réf. Élisabeth traduit spontanément son prénom en hongrois Erzsébet. Son Altesse royale la Duchesse Elisabeth Amalie Eugénie est née la veille de Noël, en 1837. La robe, enduite de glycérine pour mieux lisser les tissus, s'enflamme et l'archiduchesse, en quelques secondes, est transformée en torche vivante sous les yeux de son père horrifié. Du côté de ... (version 7.0). Paradoxalement, malgré les ambitions matrimoniales de sa mère pour ses filles, Sissi, comme ses frères et sœurs, est élevée sans contraintes ni manières. Élisabeth Amélie Eugénie de Wittelsbach, dite Sissi ou Sisi comme elle signait parfois, nait le dimanche 24 décembre 1837 à 22 h 43 précisément dans le palais de la Ludwigstrasse à Munich, résidence hivernale de ses parents. La nuit, elle écrit à son mari, l'implorant de revenir et détrempant le papier par ses larmes. En femme politique, elle souhaite une alliance avec la Bavière et l'a conclue ; peu lui importe la personne choisie par son fils. Ne pouvant s'adapter à la vie de la cour, elle passe une grande partie de son existence à voyager. Le jeune empereur, habitué à des dames peu farouches et audacieuses, ne sait pas apprivoiser la jeune fille inexpérimentée qu'il avait épousée. Ramenée dans ses appartements, l'impératrice meurt à 14 h 40 dans les bras de Fanny Mayer, l'épouse du propriétaire de l'hôtel. De plus, la jeune impératrice, habituée aux manières simples de son entourage provincial, supporte mal la pesante étiquette viennoise, et s'enfonce vite dans une profonde dépression. Duchesse en Bavière. Par Vikidia, l’encyclopédie pour les jeunes, qui explique aux enfants et à ceux qui veulent une présentation simple d'un sujet. Louis Guillaume (1831-1920), duc en Bavière. Elle est en partie à l'origine du compromis austro-hongrois de 1867. Propriété de katia lecoq ( romy50300 ) De son mariage avec Élisabeth de Wittelsbach (Sissi) naîtront quatre enfants: SOPHIE FRÉDÉRIQUE DOROTHÉE MARIE-JOSEPHE, archiduchesse d'Autriche (née le 5 mars 1855 à Vienne et décédée le 29 mai 1857 à Budapest. À la fin du mois de juin, c'est le mari d'Hélène, Maximilien de Tour et Taxis qui est emporté prématurément par la maladie à l'âge de 36 ans, laissant son épouse et ses quatre jeunes enfants désespérés. Elle confie un jour à son fils Rodolphe que, si elle doit s'établir au même endroit pour le restant de ses jours, « le séjour dans un paradis même lui paraîtrait l'enfer ». Elle est universellement connue sous le surnom de Sissi. Les Obsèques de Madame BLéMAND élisabeth Avis de décès de ELISABETH GAUTHIER - 1936 - 2020 La famille a le regret de vous annoncer le décès de ELISABETH GAUTHIER survenu à Montréal le jeudi 26 novembre 2020 à l'âge de 84 ans. Prestement, elle dissimule la cigarette dans son dos. Le thème de son mariage était « Fleurs et Diamants », mais la robe n'a pas été conservée. Le duc Maximilien et la duchesse Ludovica eurent dix enfants, sur ce tableau n'en figurent que sept (voir les noms et les dates dans les sources) deux d'entre eux étant morts en bas-âge et Sissi n'y figure pas. Elle y passe des journées entières et suscite même l'admiration de sa belle-mère, qui pour une fois reconnaît son courage. Marie et Mathilde en Bavière, mariées fort jeunes et pour des raisons politiques à de ternes princes italiens, trompent leurs maris et mettent chacune au Elle y passe des journées entières et suscite même l'admiration de sa belle-mère qui pour une fois reconnaît son courage. François-Joseph en souffre (il prend pour maîtresse Anna Nahowska de 1875 à 1889) et Élisabeth, qui culpabilise de ses absences répétées, pousse son époux dans les bras d'une actrice réputée, Katharina Schratt. Le 30 août 1898, elle arrive par le train à Munich après un périple en Allemagne avec une suite réduite (son aide de camp le général de Berzeviczy, sa dame de compagnie la comtesse Irma Sztáray de Sztára et Nagymihály, Barker son nouveau lecteur de grec, trois dames d'honneur et quelques domestiques). Enfant de 15 ans, j'ai été vendue…[3] ». De plus, la mort de Sophie, la première fille d'Élisabeth, marque profondément sa mère. Anne-Élisabeth Lemoine a 50 ans : son mari, 6 frères et sœurs, ses parents . L'impératrice se parfumait beaucoup, surtout avec des odeurs de roses et de violettes. Bien qu'Élisabeth n'ait pas eu le droit d'éduquer ses trois premiers enfants, elle a su intervenir quand il le fallait, par exemple pour le choix du précepteur de l'archiduc héritier Rodolphe. Les médecins diagnostiquent une tuberculose, mais il s'agit peut-être d'une conséquence de son anorexie ou de la pression psychologique qu'elle subit depuis 5 ans. nécessaire]. L'archiduchesse Sophie, brisée par la mort de son fils préféré, se retire du monde politique. À 14 ans, la jeune duchesse s'éprend d'un écuyer de son père nommé Richard et songe à l'épouser. On diagnostique une tuberculose et on l'envoie à Madère pour se soigner. Sissi est la fille de Maximilien de Wittelsbach, duc en Bavière, et de Ludovica (ou Louise) de Bavière, fille du roi Maximilien Ier de Bavière. Le 10 septembre 1898, en sortant de l'hôtel Beau-Rivage de Genève, situé face au lac Léman, l'impératrice-reine est assassinée[15] par un Italien, Luigi Lucheni. Voici un photomontages qui montres Elisabeth et ses Frères et Soeurs / Here is a photomontage showing Elisabeth and her brothers and sisters : 1/ Louis-Guillaume (1831-1920) 2/ Hélène-Caroline-Thérèse (1834-1890) Elisabeth-Amélie-Eugénie (1837-1898) 3/ Charles-Théodore (1839-1909) 4/ Marie-Sophie (1841-1925) 5/ Mathilde-Ludovica (1843-1925) Cette dernière détestait au plus haut point perdre des cheveux, il devait donc y en avoir le moins possible (il est parfois raconté que Fanny Angerer cachait les cheveux morts de l'Impératrice dans la poche de son tablier pour lui éviter des crises). Mais il y a de fortes chances de les voir à nouveau lors du mariage de leur neveu le Prince Harry avec Meghan Markle. Sisi, eine moderne Frau (2007) Le livre de l'impératrice Elisabeth (2005) Sissi (2005) Sissi, impératrice d'Autriche (2005) Sissi et Diana (2004) Sissi, ses frères et soeurs (2004) Data 2/6 data.bnf.fr Au cours des années, les morts successives de sa fille aînée Sophie, de son beau-frère l'empereur du Mexique Maximilien Ier (exécuté sommairement en 1867), celle prématurée de Maximilien, prince Maximilien de Tour et Taxis (mari d'Hélène) la même année, de son cousin le roi Louis II de Bavière, retrouvé noyé dans le lac de Starnberg, de son père le duc Maximilien en Bavière, de sa mère la duchesse Ludovica de Bavière, de son ami le comte Gyula Andrássy (que d'aucuns ont prétendu perfidement, mais à tort, être le père de Marie-Valérie), de sa sœur Sophie-Charlotte en Bavière, duchesse d'Alençon, brûlée vive dans le tristement célèbre incendie du Bazar de la Charité, la folie dont est atteinte sa belle-sœur (bien que détestée) Charlotte de Belgique qui dure 60 ans, mais surtout la mort restée mystérieuse et entourée d'une atmosphère de scandale de son fils unique l'archiduc Rodolphe d'Autriche à Mayerling en 1889, plongent Élisabeth dans une douleur et une mélancolie indescriptibles. Ne pouvant s'adapter à la vie de la cour, elle passe une grande partie de son existence à voyager. Le jeune empereur est accaparé par les obligations de sa fonction et doit se rendre tous les jours à Vienne, au palais Hofburg ou au château de Schönbrunn, et n'en revient que très tard dans la soirée. Encore cette annonce est-elle ternie par les rumeurs qui prétendent que le père de l'enfant à naître n'est pas l'empereur. La création de la double-monarchie signe l'échec de sa vision politique de l'Autriche. Hélène Caroline Thérèse (1834-1890), princesse de. Pour la coiffer, elle ne fait confiance qu'à Fanny Angerer (de), qui consacre trois heures par jour à cette tâche. 1. On l'emmène à Corfou, croyant qu'elle n'en reviendra pas. Elle est passionnée d'équitation, de poésie et adore faire de longues promenades en forêt. Beaucoup plus tard, elle confiera à sa fille Marie-Valérie « le mariage est une institution absurde. La cour est également surprise par cette jeune impératrice qui se laisse aller à ses états d'âme au lieu de remplir avec conscience et grâce les devoirs de sa charge. La confrontation entre les deux femmes est définitivement terminée. Intelligente, sensible et cultivée, ayant sacrifié sa vie, ses ambitions et ses amours à une union certes prestigieuse mais avec un homme sans éclat, Sophie ne peut comprendre ni admettre que la jeune impératrice, mariée à un prince séduisant et très épris d'elle, n'aime pas être une souveraine et surtout qu'elle rechigne à remplir ses devoirs de représentation. À la surprise de sa mère, l'autoritaire archiduchesse Sophie, il annonce le 19 août son intention d'épouser la jeune Sissi, sa cousine germaine, âgée de 15 ans et 8 mois. A magyarok és Erzsébet, « Iszonyú magyar honvágyam van » Erzsébet és a magyarok. Élisabeth, adolescente narcissique, se sent abandonnée. Depuis ce jour, elles évitent le regard public. « Élisabeth de Wittelsbach » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior, impératrice d'Autriche et reine de Hongrie, https://fr.vikidia.org/w/index.php?title=Élisabeth_de_Wittelsbach&oldid=1463651, Personnalité féminine par ordre alphabétique, Creative Commons Attribution-Share Alike 3.0. Le mariage est célébré le 24 avril 1854 à Vienne, en Autriche. Elle se passe d'ailleurs assez mal. Refusant cette alliance trop peu brillante (le jeune est certes noble mais seulement issu d'une famille comtale), la duchesse Ludovika éloigne le jeune homme qui meurt quelque temps plus tard de la tuberculose. Ses beaux-frères et belles-sœurs Ses neveux et nièces, ses cousins et cousines. Contrairement à la tradition, la nuit de noces n'est pas publique. 3. C'est le seul endroit où elle se sent véritablement chez elle. Plus sereine, prête à accepter la cour et le palais qu'elle appelle sa « prison dorée », elle a pourtant envie de voyager de par le monde, ce qu'elle fait très souvent, délaissant ses devoirs de représentation, son mari et ses enfants[7]. Les deux époux n'ont aucun goût en commun. nécessaire]. En 1859, après la guerre contre la France et le royaume de Sardaigne, l'empereur revient à Vienne : il est défait, il perd et, dans la foule, on crie à l'abdication en faveur de Maximilien. L'État hongrois lui offre à cette occasion[14] le château de Gödöllő situé à une trentaine de kilomètres de Budapest. Guillaume Charles (24 décembre 1832 - 13 mars 1833). Marie (1841-1925). Mais lorsqu'elle remarque que, malgré tout, son charme attire les regards, elle fait de sa non-conformité une vraie force. Az 1866-os királylátogatás képei, Udvari reprezentáció a Budai Királyi Palotában (1867-1916) : Az udvari bálok és fogadások, « A fiatalabb korban elképzelt arc » – Fotóhasználat Erzsébet királyné időskori arcképein. Les membres de la Maison de Wittelsbach sont alors connus pour leur excentricité et le duc Charles-Théodore, qui a démissionné de l'armée pour devenir médecin  au grand dam de son entourage  ne craint pas de dire avec décontraction : « Nous avons tous un grain dans la famille. Elle exigeait que ses robes soient confectionnées en deux jours (alors qu'il fallait ordinairement environ un mois pour cela). Ses robes étaient d'une taille impressionnante et étaient faites avec de nombreux tissus qu'elle choisissait elle-même. À travers ses évasions, c'est elle-même qu'elle fuit, et cette relation conjugale qu'elle ne peut assumer et qui l'étouffe. La duchesse Ludovica de Bavière est la benjamine des filles du roi Maximilien Ier de Bavière et de sa seconde épouse, née Caroline de Bade. Elle a seize ans, a eu une enfance heureuse avec ses frères et sœurs, c'est une jeune femme très naturelle qui a un fort caractère. La cour est également surprise par cette jeune impératrice qui se laisse aller à ses états d'âmes. Gisèle Louise Marie (1856-1932), Archiduchesse d'Autriche. Le meurtrier, qui vient de la poignarder au moyen d'une lime (exposée à Vienne dans un musée consacré à l'impératrice), s'échappe mais est arrêté quelques mètres plus loin par deux cochers qui stationnent là, MM. Charles Théodore de WITTELSBACH 1839- Elle se passe d'ailleurs assez mal. Un an après le couronnement, c'est à Budapest qu'elle choisit de donner le jour à son quatrième enfant, une fille, prénommée Marie-Valérie (inspirée de la Valérie ou Pannonia Valeria, soit l'ancienne province romaine correspondant au sud de la Hongrie). Là-bas, les médecins cherchent à soigner son aversion pour Vienne et pour la cour, bien plus que son mal physique. Si le couronnement de François-Joseph et d'Élisabeth comme roi et reine de Hongrie le 8 juin 1867 consacre le rôle politique de l'impératrice ; si, dans le même temps, la beauté et la grâce de la souveraine sont renommées dans toute l'Europe et au-delà même des frontières du continent ; si, ayant acquis de haute lutte sa liberté personnelle, l'impératrice souhaite devenir mère une quatrième fois, la joie du triomphe s'efface rapidement devant les tragédies qui touchent ses proches.