Dans les leçons 18 à 22 des Leçons sur les maladies du système nerveux (1885-1887), portant sur sept cas d'hystérie masculine, Jean-Martin Charcot déclare que les symptômes hystériques sont dus à un « choc » traumatique provoquant une dissociation de la conscience. En psychanalyse: de Charcot à Freud. Le choc traumatique concerne environ 10 % de la population. Le choc psychologique est un véritable état, également appelé « réaction aiguë de stress », le trouble de stress aigu, un choc émotionnel, un choc mental. Qu’est-ce qu’un choc émotionnel ? De ce fait, le souvenir reste inconscient. De 50 à 60 % des gens vivront un traumatisme dans leur vie. La maladie se fait l'écho d'un état d'angoisse ou de détresse morale. 10 douleurs liées à votre état émotionnel Les émotions peuvent aggraver des douleurs existantes ou être à l’origine de certaines douleurs, c’est ce qu’on appelle la somatisation. L'agitation désordonnée : la personne s'agite de manière inefficace, crie, court sans but. Le traumatisme est suivi, après un délai plus ou moins long, par des symptômes émotionnels et comportementaux. Son ampleur peut engendrer de lourdes conséquences telles que le stress, la dépression et autres. Tout comme les symptômes, l’évolution de l’état de choc (étapes choc émotionnel) varie d’une victime à l’autre. La présence de ces symptômes doit alerter car ils indiquent une évolution vers un état post traumatique" La sidération psychique : la victime en état de choc, stupéfaite, immobile est incapable d'agir et de raisonner. C’est pourquoi, il faut prendre des mesures adaptées afin de mieux gérer le choc émotionnel. État de choc Symptômes : Grande pâleur, bouche desséchée, peau froide et moite, lèvres, ongles, lobes d’oreilles et bout des doigts cyanosés. En clair, un choc psychologique (décès, divorce, séparation, accident, perte d'emploi, …) est à même d'effondrer nos défenses naturelles et de déclencher une affection. Le syndrome de stress post-traumatique, également appelé SSPT, est un trouble mental que certaines personnes éprouvent après avoir été exposées à un événement traumatisant.Des événements tels que vivre une catastrophe naturelle, une guerre, un accident grave, une agression sexuelle ou un enlèvement peuvent déclencher le trouble. Le choc psychologique a des conséquences pouvant être très négatives et difficiles à gérer par la suite et il est important donc de prendre les choses en main rapidement afin d’éviter une augmentation en cas de choc psychologique des symptômes sur le long terme. Durée de latence. Il apparaît suite à un événement inattendu et fort sur le plan émotionnel qui menace parfois la vie du sujet.. Il entraîne dans un premier temps un choc émotionnel qui dure et peut se transformer en traumatisme psychologique avec des séquelles possibles sur plusieurs mois, voire même plusieurs années. C’est une combinaison de plusieurs facteurs qui entraîne l’apparition des symptômes du trouble stress post-traumatique. C’est une réponse à une situation douloureuse, ou terrifiante qui, bien que n’ayant pas laissé de dommage physique, vous a émotionnellement endommagé. Pourtant, seulement un petit nombre d’entre eux développera un trouble stress post-traumatique. Comme disait Freud "le psychique fait alors un saut dans l'organique". La durée de latence entre la confrontation à l’évènement et l’apparition des symptômes est variable, en général aucun symptôme n’est observé durant cette phase de latence. Un choc émotionnel est l’état psychique résultant d’un événement traumatisant, empêchant la personne choquée de faire face à ses émotions au moment où l’heureux ou le malheureux événement se produit.Vous avez bien lu, ce choc n’est pas forcement causé par un événement tragique.