Élisabeth combat son désœuvrement en inaugurant un hôpital au château de Laxenbourg pour soigner les blessés qui reviennent vers la capitale. Élisabeth porte en elle la mélancolie des Wittelsbach, dynastie composée de nombreux artistes et de mécènes[réf. À travers ses évasions, c'est elle-même qu'elle fuit, et cette relation conjugale qu'elle ne peut assumer et qui l'étouffe. Enfant de 15 ans, j'ai été vendue…[3] ». ». Elle veut fuir la cour d'Autriche, quitter Vienne, son « palais-prison », sa cour médisante et moqueuse et embarque — avec sa suite — le 17 novembre 1860 à bord d'un yacht prêté par la reine d'Angleterre. Son corps repose aux côtés des corps des 137 autres membres de la dynastie des Habsbourg-Lorraine, dans la crypte des Capucins, à Vienne. Élisabeth, adolescente narcissique, se sent abandonnée. Ses prouesses équestres, montant ses chevaux en amazone (équitation)amazone, ont inspiré plusieurs artistes ayant effectués des portraits équestres de Sissi. Le 30 août 1898, elle arrive par le train à Munich après un périple en Allemagne avec une suite réduite (son aide de camp le général de Berzeviczy, sa dame de compagnie la comtesse Irma Sztáray de Sztára et Nagymihály, Barker son nouveau lecteur de grec, trois dames d'honneur et quelques domestiques). Elle meurt cinq ans plus tard. n'est plus. Paradoxalement, malgré les ambitions matrimoniales de sa mère pour ses filles, Sissi, comme ses frères et sœurs, est élevée sans contraintes ni manières. Louis-Othon, prince de Salm 1674-1738; Eléonore de Salm 1678-1737 Frères et sœurs. Si sa beauté, qu'elle entretint excessivement une fois qu'elle eut compris qu'elle lui conférait un certain pouvoir, était unanimement admirée et célébrée, ses aptitudes équestres étaient également plus que remarquables. Grand voyageur, il délaisse très souvent femme et enfants, allant par exemple jouer de la cithare en haut de la pyramide de Khéops. L'impératrice passe de plus en plus de temps à l'étranger, en particulier à Gödöllő, et ne rentre à Vienne qu'en de rares occasions. Marie (1841-1925). Elle aime sa belle-fille et apprécie ses qualités personnelles. Guillaume Charles (24 décembre 1832 - 13 mars 1833). Intelligente, sensible et cultivée, ayant sacrifié sa vie, ses ambitions et ses amours à une union certes prestigieuse mais avec un homme sans éclat, Sophie ne peut comprendre ni admettre que la jeune impératrice, mariée à un prince séduisant et très épris d'elle, n'aime pas être une souveraine et surtout qu'elle rechigne à remplir ses devoirs de représentation. À 13 h 35, celle-ci sort — incognito comme toujours, sous le nom de comtesse de Hohenems — au bras de sa dame de compagnie Irma Sztáray de Sztára et Nagymihály[18]. Au cours des années, les morts successives de sa fille aînée Sophie, de son beau-frère l'empereur du Mexique Maximilien Ier (exécuté sommairement en 1867), celle prématurée de Maximilien, prince Maximilien de Tour et Taxis (mari d'Hélène) la même année, de son cousin le roi Louis II de Bavière, retrouvé noyé dans le lac de Starnberg, de son père le duc Maximilien en Bavière, de sa mère la duchesse Ludovica de Bavière, de son ami le comte Gyula Andrássy (que d'aucuns ont prétendu perfidement, mais à tort, être le père de Marie-Valérie), de sa sœur Sophie-Charlotte en Bavière, duchesse d'Alençon, brûlée vive dans le tristement célèbre incendie du Bazar de la Charité, la folie dont est atteinte sa belle-sœur (bien que détestée) Charlotte de Belgique qui dure 60 ans, mais surtout la mort restée mystérieuse et entourée d'une atmosphère de scandale de son fils unique l'archiduc Rodolphe d'Autriche à Mayerling en 1889, plongent Élisabeth dans une douleur et une mélancolie indescriptibles. Elle ne sait réagir que par un mépris affiché pour la capitale autrichienne et ses institutions. Impératrice d'Autriche, reine de Hongrie, de Bohême et de Lombardie-Vénétie, 24 avril 1854 – 10 septembre 1898(44 ans, 4 mois et 17 jours). Ses petits-enfants Marie-Ève, Louis-Philippe, Ariane et Alexis. La mère de Sissi lui a toujours dit qu'elle n'était pas belle car elle ne respectait pas les critères de beauté de cette époque. Elle se passe d'ailleurs assez mal. L'impératrice, qui a 22 ans, se met à tousser et on la croit perdue comme sa belle-sœur et cousine, Marguerite de Saxe, décédée l'année précédente à l'âge de 18 ans. Le 16 juillet 1898, elle part pour une nouvelle cure. Charles Théodore (1839-1909), duc en Bavière. Elle ne peut pas se tenir bien droite, ce qui fait que sur certains tableaux, elle se penche sans en avoir l'air. Le mariage de ses filles est, pour elle, une revanche sur le destin. Le peu de soutien qu'elle reçoit de son mari toujours soumis au caractère impérieux de sa mère l'archiduchesse Sophie, ("le seul homme de la famille" disait d'elle le chancelier Metternich) peut aussi avoir déçu la jeune souveraine peu au fait des relations interpersonnelles au sein de la cour impériale. Propriété de katia lecoq ( romy50300 ) De son mariage avec Élisabeth de Wittelsbach (Sissi) naîtront quatre enfants: SOPHIE FRÉDÉRIQUE DOROTHÉE MARIE-JOSEPHE, archiduchesse d'Autriche (née le 5 mars 1855 à Vienne et décédée le 29 mai 1857 à Budapest. Le mariage est célébré le 24 avril 1854 à Vienne, en Autriche. De plus, la jeune impératrice, habituée aux manières simples de son entourage provincial, supporte mal la pesante étiquette viennoise, et s'enfonce vite dans une profonde dépression. Ne manger parfois que huit oranges par jour est, malgré les vitamines, insuffisant. L'État hongrois lui offre à cette occasion[14] le château de Gödöllő situé à une trentaine de kilomètres de Budapest. Il quitte bientôt l'armée pour entreprendre des études de médecine, au grand dam de sa famille pour qui un prince ne peut être que soldat, prélat ou diplomate. Elle n'est ni blonde, ni brune, et a des yeux marron. De plus, la mort de Sophie, la première fille d'Élisabeth, marque profondément sa mère. Née Sophie-Charlotte de Wittelsbach, le 23 février 1847, elle est l’une des jeunes sœurs de l’impératrice Elisabeth d’Autriche et la nièce du roi des Belges Léopold Ier. Elizabeth de Wittelsbach, surnommée par sa famille Sissi, est la fille du duc Maximilien et de la duchesse Ludovica de Bavière. Le jeune empereur, habitué à des dames peu farouches et audacieuses, ne sait pas apprivoiser la jeune fille inexpérimentée qu'il avait épousée. Elle séjourne aussi en 1896-1897 en France, à Roquebrune-Cap-Martin, au Grand Hôtel du Cap-Martin, près duquel est érigé un monument à sa mémoire dans le petit « square Sissi ». Elles seront ensuite partagées entre ses héritiers à sa mort. Elle est en partie à l'origine du compromis austro-hongrois de 1867. Les premiers temps du mariage, le couple prend ses quartiers au château de Laxenbourg, aux environs de la capitale. Elle a seize ans, a eu une enfance heureuse avec ses frères et sœurs, c'est une jeune femme très naturelle qui a un fort caractère. Contrairement à la légende, Sophie n'a pas été déçue du choix d'Élisabeth ; surprise certes, mais pas déçue. François-Joseph est resté pour fêter son 50e anniversaire d'accession au trône. « Elle n'avait jamais été aussi belle… elle apparaissait comme une vision céleste dans le déroulement d'un faste barbare », « le séjour dans un paradis même lui paraîtrait l'enfer », « Les dés en sont jetés, Richard, hélas ! Elle ne craignit pas de menacer son mari de quitter la cour, ce qui n'aurait pas manqué de créer un scandale retentissant et nui au prestige de l'Autriche (1865). Le jeune duc en est désespéré. Le compositeur Franz Liszt, présent à la cérémonie, dit d'elle, émerveillé : « Elle n'avait jamais été aussi belle… elle apparaissait comme une vision céleste dans le déroulement d'un faste barbare ». Soudain, elle pousse deux horribles cris de douleur, appelant son fils à travers l'immensité de la crypte. 1993 / [l'exposition est organisée par. Mathilde (1843-1925) et Sophie (1847-1897) : les sœurs terribles. L'impératrice est atteinte d'anémie, en raison de son régime alimentaire. Elle faisait également ressortir la finesse de ses mains grâce à des gants blancs. La relation - qui durera de 1883 à la mort de l'empereur - en reste d'ailleurs au stade de l'amitié, mais François-Joseph trouve auprès de « l'amie » — c'est ainsi que le couple impérial désigne Schratt dans ses lettres — l'atmosphère « familiale » qui lui manque depuis la mort de sa mère en 1872. Ses frères et sœurs étaient : 1. Une soirée se donne au théâtre de Vienne et la jeune archiduchesse se prépare pour cet événement. Élisabeth d'Autriche et de Hongrie en 1867. L'impératrice soutient financièrement la formation de la cantatrice Irene von Chavanne. À 14 ans, la jeune duchesse s'éprend d'un écuyer de son père nommé Richard et songe à l'épouser. Le duc est le chef de la branche cadette des Wittelsbach à qui n'est accordé qu'en 1845 le prédicat d'« Altesse royale »[2]. Le rôle politique d'Élisabeth dans l'élaboration du Compromis austro-hongrois, sans avoir été déterminant, est incontestable. nécessaire]. Élisabeth ne souhaite pas être impératrice, mais elle profite largement des avantages financiers de sa position. Mais lorsqu'elle remarque que, malgré tout, son charme attire les regards, elle fait de sa non-conformité une vraie force. Les médecins préconisent une cure dans une région ensoleillée et l'on pense aux provinces dalmates du sud de l'Empire où la sécurité de la souveraine peut être facilement assurée, mais l'impératrice s'y refuse. nécessaire]. L'archiduchesse Sophie, brisée par la mort de son fils préféré, se retire du monde politique. De là proviennent ses premières répugnances pour la vie conjugale. C'est la goutte d'eau qui provoque son mal. La confrontation entre les deux femmes est définitivement terminée. Mais il y a de fortes chances de les voir à nouveau lors du mariage de leur neveu le Prince Harry avec Meghan Markle. Mais c’est de Sissi dont le jeune souverain s'éprend. L'impératrice donne naissance à quatre enfants : Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Elle s'est mise à fumer et scandalise la cour. Contrairement à la tradition, la nuit de noces n'est pas publique. July 29, 2020 | par Quentin Autier. Le duc Pie meurt l'année même de la naissance de Sissi en 1837. Il part retrouver les comtesses qu'il voyait avant son mariage pour faire son éducation sexuelle, et bien sûr, on ne se gêne pas pour en parler à la cour, en espérant que cela arrive aux oreilles d'Élisabeth. Elle est passionnée d'équitation, de poésie et adore faire de longues promenades en forêt. En femme politique, elle souhaite une alliance avec la Bavière et l'a conclue ; peu lui importe la personne choisie par son fils. Les fiançailles doivent être célébrées le 18 août 1853. Élisabeth ne souhaitait pas être impératrice, mais elle profita largement des avantages financiers de sa position. Biographie Duchesse en Bavière. Seulement, Sissi n'a aucun goût pour la vie de la Cour, et elle souffre d'un protocole auquel elle ne sait s'adapter. Pour imiter l'impératrice, l'archiduchesse Mathilde s'est mise à fumer, ce que son père réprouve avec véhémence. L'archiduchesse s'est alors tournée vers une autre de ses sœurs, la reine Marie de Bavière, mais sa nièce, la princesse Sidonie, n'a pas l'heur de plaire à son impérial cousin. Pour l'encourager à rester proche de la cour tout en respectant son plus cher désir de ne pas se sentir observée, François-Joseph lui a fait construire la Villa Hermès située à l'ouest de Vienne. La répression de la révolution hongroise de 1848-1849 a laissé des traces d'amertume d'autant plus profondes dans les élites et dans le peuple hongrois qu'il a fallu que François-Joseph, tout jeune souverain, fasse appel aux troupes russes pour rétablir l'ordre. Pour la coiffer, elle ne fait confiance qu'à Fanny Angerer (de), qui consacre trois heures par jour à cette tâche. C'est le glas que l'on sonne — Ô Seigneur, prends pitié ! Élisabeth se sent perdue et surveillée par sa belle-mère — une femme intelligente mais dirigiste et traumatisée par la révolution autrichienne de 1848 — et par son entourage. Elle s'y rend très souvent. Elle fut considérée comme la meilleure, voire la plus intrépide cavalière de son temps. Son corps repose aux côtés des corps de 147 (en 2014) autres membres de la dynastie des Habsbourg-Lorraine, dans la crypte des Capucins, à Vienne[19]. Beaucoup plus tard, elle confie à sa fille Marie-Valérie que « le mariage est une institution absurde. Le 9 septembre 1898, l'impératrice se rend à déjeuner à Pregny chez la baronne Julie de Rothschild. Le jeune empereur François-Joseph Ier d'Autriche, vivant dans une étroite complicité avec sa mère l'archiduchesse Sophie, voire sous son emprise, a d'abord demandé la main de la princesse Anne de Prusse. Faire connaître à de nombreux lecteurs les frères trois et soeurs quatre de Sissi et leur destinée tragique, tel est le but de l'auteur. L'année a pourtant commencé par une grande joie : l'annonce officielle des fiançailles de Sophie-Charlotte en Bavière, la plus jeune des sœurs de l'impératrice, avec leur cousin, le roi Louis II de Bavière. Le mariage est célébré le 24 avril 1854 à Vienne, en Autriche. Il annonce le 19 août son intention d'épouser la jeune Sissi, à peine âgée de quinze ans et 8 mois. La jeune archiduchesse, destinée à ceindre la couronne d'Italie, meurt brûlée un soir de bal. De plus, à la cour, il y a maintenant une nouvelle rivale : sa belle-sœur Charlotte de Belgique, qui épouse en 1857 l'archiduc Maximilien, futur empereur du Mexique. Encore cette annonce est-elle ternie par les rumeurs qui prétendent que le père de l'enfant à naître n'est pas l'empereur. Charles Théodore de WITTELSBACH 1839- Charles Théodore (1839-1909), duc en Bavière. Fille de Maximilien et Ludvika de Bavière, Elisabeth de Wittelsbach - alias Sissi - grandit entre Munich et le château de Possenhofen avec ses trois frères et quatre soeurs. « … egy áldott emlékezetű királyné… » Adalékok Jókai Mór mitikus Erzsébet-képének alakulásához, Réseau des bibliothèques de Suisse occidentale, Élizabeth d'Autriche : La pensée de Simone de Beauvoir pour redécouvrir un mythe, https://fr.wikipedia.org/w/index.php?title=Élisabeth_de_Wittelsbach&oldid=177109773, Personnalité inhumée dans la crypte des Capucins, Personnalité politique austro-hongroise assassinée, Récipiendaire de l'ordre de Sainte-Élisabeth, Article contenant un appel à traduction en allemand, Article contenant un appel à traduction en anglais, Article avec section à wikifier depuis novembre 2019, Article manquant de références depuis novembre 2019, Article manquant de références/Liste complète, Article avec une section vide ou incomplète, Catégorie Commons avec lien local identique sur Wikidata, Article de Wikipédia avec notice d'autorité, Portail:Époque contemporaine/Articles liés, licence Creative Commons attribution, partage dans les mêmes conditions, comment citer les auteurs et mentionner la licence. Cependant, cette couronne de Hongrie et la naissance de cette enfant, pour laquelle elle éprouve toute sa vie un amour exclusif et oppressant, marquent un tournant dans la vie d'Élisabeth. nécessaire]. La naissance difficile de Rodolphe par la suite et la culpabilité qui la rongeait n'a rien arrangé entre elle et François-Joseph, ni avec sa belle-mère. Louis Guillaume (1831-1920), duc en Bavière. Pour mettre la finesse de sa taille en valeur, elle aimait porter des grosses ceintures. Les premiers temps du mariage, le couple prend ses quartiers au château de Laxenbourg, aux environs de la capitale. 1993 : Ferenc József és Erzsébet de Emil Niederhauser. L'empereur, qui adore pourtant sa femme[réf. Conformément aux dispositions légales, vous pouvez demander le retrait de votre nom et celui de vos enfants mineurs. L'impératrice est tellement obsédée par la peur de grossir — poids maximum de 50 kg pour 1,72 m — que certains la considèrent a posteriori comme souffrant d'anorexie mentale[11]. Passionnée par la Grèce antique et les héros d'Homère, elle apprécie particulièrement Corfou, où elle fait construire un magnifique palais de style antique, l'Achilleion. Elle se passe d'ailleurs assez mal. Comprenant tout le parti qu'elle peut tirer de sa beauté, qu'elle entretient avec des soins maniaques, elle dépense sans compter en toilettes, chevaux, équipages et voyages. Les sœurs de l'impératrice Elisabeth scandalisent également le public par leur conduite. Pour éviter de prendre du poids, Élisabeth s'astreint à la pratique du « corsetage » (tightlacing), qui consiste à enserrer l'abdomen dans un corset extrêmement serré et à consommer uniquement du lait, du bouillon de poulet et des substances très nourrissantes (par exemple le jus de six kilos de viande de bœuf en guise de déjeuner)[8] mises au point pour combler les besoins alimentaires des ouvriers trop pauvres pour acheter la nourriture normale des marchés. Quand elle n'en peut plus des blessés, elle part des journées entières à cheval pour épuiser ses forces. Guillaume Charles (24 décembre 1832 - 13 mars 1833). Elisabeth de Bavière de Wittelsbach ... Marie-Léopoldine de Wittelsbach 1805-1877; Ludovica de Bavière de Wittelsbach, Duchesse de Bavière 1808-1892 Demi-frères et demi-sœurs. Voici les noms de tous les frères et sœurs de Sissi, je ferai un article sur chacun d'entre eux : - Louis Guillaume (1831-1920) Avis de décès de ELISABETH GAUTHIER - 1936 - 2020 La famille a le regret de vous annoncer le décès de ELISABETH GAUTHIER survenu à Montréal le jeudi 26 novembre 2020 à l'âge de 84 ans. 1. Lucheni veut assassiner le duc d'Orléans mais celui-ci a changé son emploi du temps. C'est le seul endroit où elle se sent véritablement chez elle. Sissi à 16 ans. Le bateau appareille et peu après l'impératrice perd connaissance. » La du… Du côté de ... (version 7.0). Souffrant de neurasthénie, elle drape ses pièces de noir et les orne de statues cadavériques et exige que ses domestiques portent une livrée noire[12]. Le jeune empereur, habitué à des dames peu farouches et audacieuses, n'arrive pas à faire l'amour à la jeune fille vierge qu'il a épousée. On l'emmène à Corfou, croyant qu'elle n'en reviendra pas. Sisi, eine moderne Frau (2007) Le livre de l'impératrice Elisabeth (2005) Sissi (2005) Sissi, impératrice d'Autriche (2005) Sissi et Diana (2004) Sissi, ses frères et soeurs (2004) Data 2/6 data.bnf.fr Anne-Élisabeth Lemoine a 50 ans : son mari, 6 frères et sœurs, ses parents . La création de la double-monarchie signe l'échec de sa vision politique de l'Autriche. Elle est universellement connue sous son surnom « Sissi ». Frères et Soeurs, Beaux-Frères et Belles-Soeurs, Neveux et Nièces d’Elisabeth 1955 – Sissi au cinéma 1932 – Inauguration d’un Monument en Hommage à « Erzsébet Kiralyné » Elisabeth Reine de Hongrie « Élisabeth de Wittelsbach » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior, impératrice d'Autriche et reine de Hongrie, https://fr.vikidia.org/w/index.php?title=Élisabeth_de_Wittelsbach&oldid=1463651, Personnalité féminine par ordre alphabétique, Creative Commons Attribution-Share Alike 3.0. Là-bas, les médecins cherchent à soigner son aversion pour Vienne et pour la cour, bien plus que son mal physique. Les relations entre Élisabeth et sa belle-mère (qui est aussi sa tante), l'archiduchesse Sophie, sont souvent orageuses. Le père de Sissi est fils unique. C'est elle qui choisit la destination de Madère, ce qui est, pour l'époque très exotique et surtout très loin. Sophie-Frédérique Dorothée Marie Josèphe (1855-1857), Archiduchesse d'Autriche. Elle laisse dans le deuil ses enfants Geneviève (Benoit), Luc et Stéphane. Ses beaux-frères et belles-sœurs Ses neveux et nièces, ses cousins et cousines. Mathilde Ludovica (1843-1925), comtesse de Trani, née duches… François-Joseph en souffre (il prend pour maîtresse Anna Nahowska de 1875 à 1889) et Élisabeth, qui culpabilise de ses absences répétées, pousse son époux dans les bras d'une actrice réputée, Katharina Schratt. Refusant cette alliance trop peu brillante (le jeune est certes noble mais seulement issu d'une famille comtale), la duchesse Ludovika éloigne le jeune homme qui meurt quelque temps plus tard de la tuberculose. Hélène Caroline Thérèse (1834-1890), princesse de Thurns-und-Taxis, née duchesse en Bavière. Il attend près de l'hôtel Beau-Rivage où Sissi est descendue. C'est à cette époque que François-Joseph part faire la guerre contre Napoléon III et laisse son épouse seule à Vienne. Erzsébet királyné magyarországi kultusza 1898-1914 között. Sissi est la fille de Maximilien de Wittelsbach, duc en Bavière, et de Ludovica (ou Louise) de Bavière, fille du roi Maximilien Ier de Bavière. Son Altesse royale la Duchesse Elisabeth Amalie Eugénie est née la veille de Noël, en 1837. Elle est universellement connue sous le surnom de Sissi. Sa maladie est donc la conséquence de toute une série d'événements qui a fait souffrir Élisabeth. Empress Elisabeth of Austria (born Duchess Elisabeth in Bavaria; 24 December 1837 – 10 September 1898) was Empress of Austria and Queen of Hungary by marriage to Emperor Franz Joseph I.She was born into the royal Bavarian House of Wittelsbach.Nicknamed Sisi (also Sissi), she enjoyed an informal upbringing before marrying Emperor Franz Joseph I at the age of sixteen. Si sa beauté, qu'elle entretient excessivement une fois qu'elle a compris qu'elle lui confère un certain pouvoir, est unanimement admirée et célébrée, ses aptitudes équestres sont également remarquables. La reine de Hongrie aurait préféré un fils qui serait devenu plus tard roi de Hongrie, consommant la séparation des deux monarchies. 4. La robe, enduite de glycérine pour mieux lisser les tissus, s'enflamme et l'archiduchesse, en quelques secondes, est transformée en torche vivante sous les yeux de son père horrifié. Refusant cette alliance trop peu brillante (l'adolescent est certes noble mais seulement issu d'une famille comtale), la duchesse Ludovica éloigne le jeune homme qui meurt quelque temps plus tard de la tuberculose. En Autriche, François-Joseph, le souverain autrichien va épouser la duchesse Hélène en Bavière, âgée de 19 ans. « Sissi » est désespérée et se confie à son journal dans un poème déchirant[n 1]. Élisabeth, adolescente narcissique, se sent abandonnée. La nuit, elle écrit à son mari, l'implorant de revenir et détrempant le papier par ses larmes. L'impératrice reste quelques instants devant la tombe de son fils unique. Elle s'est enfin imposée. Élisabeth Amélie Eugénie de Wittelsbach, duchesse en Bavière puis, par son mariage, impératrice d'Autriche et reine de Hongrie, de Bohême et de Lombardie-Vénétie, est née le 24 décembre 1837 à Munich, dans le royaume de Bavière, et morte assassinée le 10 septembre 1898 à Genève, en Suisse. Le 10 septembre 1898, en sortant de l'hôtel Beau-Rivage de Genève, situé face au lac Léman, l'impératrice-reine est assassinée[15] par un Italien, Luigi Lucheni. Pixabay L’enfance de l’impératrice. Elle est en partie à l'origine du compromis austro-hongrois de 1867. La mise en forme de cette section ne suit pas les recommandations concernant la. Dès lors qu'un cheveu était mort ou restait sur la brosse, Fanny Angerer devait absolument le montrer à Sissi. Anne-Élisabeth Lemoine est une femme charismatique qui porte de nombreuses casquettes. Cependant, elle est rapidement enceinte et donnera naissance à quatre enfants : L'archiduchesse Sophie, trouvant que sa jeune nièce est quelque peu immature, décide de prendre en charge l'éducation des trois premiers enfants du couple ; cela entraîne des conflits à répétition[réf.