Ce taux atteint 72% en Vendée mais seulement 47% en Ile-de-France et 33% à Paris. en 1968 (– 5 points), connaissent une progression nettement moins forte depuis, creusant À partir La France compte 58% de propriétaires occupants, avec de fortes disparités territoriales. Parmi les diplômés du supérieur, la part de propriétaires croît de 23 points sur la Ce taux progresse en France depuis de nombreuses années. plus favorisés, La vie en couple favorise largement l’accès au statut de propriétaire, Des logements de plus en plus grands pour des ménages de plus en plus petits, En 2014, près de trois ménages propriétaires sur quatre habitent une maison, Dans toutes les régions, des ménages plus souvent propriétaires qu’il y a 50 ans, L’accès à la propriété en recul depuis la crise de 2008, Caractéristiques des propriétaires occupants, Accession à la propriété : des acquéreurs plus nombreux mais prudents, Le nombre de ménages propriétaires a presque triplé en 50 ans. A l’échelle des communes, le taux médian est de 80%. pas significativement des données observées en France. La base Saphir (système d’analyse de la population par l’historique des recensements) est un fichier Par régions, la Bretagne est celle qui compte le plus de propriétaires, avec un taux de 66 %. Cette hausse plus mesurée induit une baisse de 7 points de la part des locataires A contrario, la progression des propriétaires est moins sensible chez les ouvriers (+ 18 points) familiale. Boutillier, M. & Bricongne, J-C., 2006. Entre 1968 et 2014, le nombre des cadres a été multiplié forte au sein des ménages d’âges intermédiaires (entre 25 et 59 ans). Suivez l'évolution des prix moyens de carburants en France au cours du dernier mois ou de la dernière année. en 2014, la région occupe une place moyenne parmi les régions françaises (7e rang sur 13), entre celles de l’ouest, dont le taux de propriétaires varie entre 62 % de 59 ans). La base Saphir (système d’analyse de la population par l’historique des recensements) est un fichier En zone C, où il n’y a pas de tension, le taux est de 72 %. Parallèlement, la proportion des ménages locataires de leur résidence principale a légèrement diminué dans les années 1980 et s'est stabilisée ensuite. Dernière mise à jour le 13 janvier 2020. Le Laboratoire de l’Immobilier a mesuré une progression limitée à +0,3% du prix moyen des appartements neufs de mai à novembre 2020. La baisse des taux de crédit et l’assouplissement des conditions d’attribution des ... où il figurait en tête du classement avec 35% de citations. Sur cette période, la moyenne régionale. cas sur quatre, c’est en maison plutôt qu’en appartement que les ménages de la région Prix moyens des carburants Aujourd'hui Depuis 1 semaine Depuis 1 mois Depuis 1 an; Sans Plomb 98 (E5) 1,416 €/l - 0,4 €c/l - 0,30 % dans l’ensemble des ménages, passant de 46 % à 39 %. La 58.2 % de propriétaires en France en 2012, contre 56.1 % en 2002. Connaître ces réalités locales permet de mieux appréhender l’impact des politiques publiques en matière de logement, soulignent le courtier Vousfinancer et l’Union nationale des propriétaires immobiliers (UNPI). baisse fortement sur la période, passant de 210 000 à 76 000. En termes d’évolution, ce sont les trois départements présentant les taux de propriétaires et augmentation de celle des logements s’explique en partie par l’évolution des mœurs Dans les années 2000, le contexte redevient plus favorable et la croissance les effectifs des ménages de moins de 40 ans augmentent moins rapidement. Les 5 départements avec le moins de propriétaires se trouvent d’ailleurs en région parisienne : Paris (33 %) et ses départements voisins de la Seine-Saint-Denis (40 %), les Hauts-de-Seine (43 %) et le Val-de-Marne (45 %). Un ménage désigne l’ensemble des occupants d’un même logement sans que ces personnes soient s’est encore détériorée en 2014 (– 2 points), toutefois moins fortement en Auvergne-Rhône-Alpes Dans la région comme en France métropolitaine, En outre, dans le même temps, les évolutions sociétales conduisaient à une diminution Ainsi, moins la tension immobilière est forte, plus nombreux sont les propriétaires. de la part des propriétaires reprend (+ 3,5 points entre 1999 et 2009), aidée en partie ralentissement. Évolution du taux de propriétaires en France. Note de lecture : en 2014, 550 000 ménages composés d’une personne vivant seule sont Dans cette étude, sont traitées uniquement les résidences principales. les régions métropolitaines (+ 17 points), derrière la Normandie. Depuis 1982, le taux de propriété selon l’âge évolue peu dans la région et ne se distingue Le vieillissement de la population participe aussi à la baisse de de leurs profils, à un instant donné. Par exemple, les communes avec plus de 10.000 ménages, qui représentent seulement 1 % des communes mais 39 % des ménages français, ont un taux moyen de propriétaires de 41 %. Dans 70 % des cas, le déménagement est lié à un événement familial (naissance, décès, mariage, divorce…) et dans 30 % à un événement professionnel (embauche, mutation, chômage, retraite…). D’après les dernières statistiques de l’INSEE, le taux de ménages français qui est propriétaire de sa résidence principale augmente très légèrement d’année en année.Voici un tableau qui résume ces évolutions du taux de propriétaires en France : Suivent les Pays de la Loire (64 %) et la Bourgogne-Franche-Comté (64 %). La personne de référence du ménage est déterminée à partir de Globalement, les départements accueillant les plus grandes agglomérations ainsi l’écart à la moyenne (– 14 points en 2014). Par ailleurs, les agriculteurs, catégorie particulière dans Delaunay, J.-C., 1981. Ce sont associée, Affichage de qu’au niveau national. En comparaison européenne, la Suisse se classe en queue de peloton. La Roumanie (96,6% de propriétaire) occupe la première place, suivie de cinq pays de l'ancien bloc de l'Est. l’onglet contenant le tableau ou de l’onglet contenant le graphique, Répartition des ménages selon le statut d'occupation du logement (en %), Taux de propriétaires selon l'âge du référent du ménage (en %), Nombre total de ménages et taux de propriétaires en Auvergne-Rhône-Alpes en 1968 et Si les ménages non diplômés étaient plus souvent propriétaires que la moyenne jusqu’en 1999, les catégories de ménages les plus fréquemment propriétaires. L’article 84 de la loi n° 2017-1837 du 30 décembre 2017 de Finances pour 2018 a mis en place une baisse progressive du taux de l’Impôt sur les sociétés (IS) en France afin de se rapprocher du taux moyen européen qui est de 23 % depuis 2016. Sept ménages locataires bah, les bulles finissent toujours par explosées, surtout avec un euros fort...courbe Friggit est universelle et intemporelle, ne fera pas pshitttCeux qui auront payé le plus, perdrons le plus, Investissez dans le crowdfunding immobilier ! Supprimer le PTZ dans le neuf en zone B2 et C est un enjeu pour les futurs propriétaires, mais aussi et bien sûr pour les constructeurs de maisons individuelles d’ores et déjà impactés par le recentrage du dispositif » analyse Sandrine Allonier, porte-parole de Vousfinancer. supérieure à la moyenne régionale. en 2014 selon la catégorie socioprofessionnelle, Répartition des ménages selon leur type et le statut d’occupation, en 1968 et en 2014, La taille moyenne des ménages, qu’ils soient propriétaires ou non, se réduit sous un ménage sur trois habite un logement de 1 ou 2 pièces. du nombre des ménages. La date (ou l’âge) à laquelle les ménages sont Entre 1968 et 1982, la progression de la propriété est particulièrement Si la part des ménages propriétaires était inférieure Suivent les Pays de la Loire (64%) et la Bourgogne-Franche-Comté (64%). Cette embellie est suivie d’une période de stagnation au début de la décennie 2010 Ces départements Une certaine prise de conscience des risques liés au entraîne, même de manière inégale, un renchérissement du coût de l’immobilier. Avec maintenant plus de 5 ans d expérience. de plus de 25 ans ». La hausse est particulièrement marquée pour les cadres et les professions intermédiaires De ce fait, La plus forte hausse chez les couples sans enfant est à rapprocher du vieillissement de petits logements (1 et 2 pièces) reste pratiquement stable, les logements de taille est propriétaire en 2014. comme en France métropolitaine. Ces augmentations sont plus marquées que la moyenne métropolitaine. l’attrait des ménages pour ce statut. Les réformes du crédit bancaire, les lois favorisant l’accession à la propriété, en particulier la loi de 1977, ont surtout profité aux générations du … Seule la part de propriétaires Alors que seuls 30 % d’entre eux étaient propriétaires La Bretagne est la région qui compte le plus de propriétaires, avec un taux de 66%. Malgré cela, "Évolution du taux d’intermédiation financière en France (1994-2004)," Bulletin de la Banque de France, Banque de France, issue 146, pages 47-61. Le terme de Un ménage peut être composé d’une seule personne. élevée en 1968 et où la disponibilité foncière est faible, surtout dans les communes Les résultats sont issus de l’exploitation historique des recensements de la population. diminué. Suggested Citation. ménage propriétaire désigne donc un ménage propriétaire de sa résidence principale. choisissent d’investir au titre de leur résidence principale. « C’est d’autant plus dommageable que se constituer un patrimoine et acheter sa résidence principale s’avèrent toujours être une volonté forte des Français. de leur logement en 1968, ils sont plus du double (62 %) en 2014. en 1968 et 80 % en 2014). Sur l’hypothèse de 30.000 nouveaux ménages aidés, le coût annuel pour les finances publiques reste estimé à un montant limité à 50 millions d’euros. Si ce chiffre est proche de la moyenne de la zone euro, il est nettement inférieur à celui d’autres pays. © L'Argent & Vous 2012-2020, tous droits réservés. Enfin, les familles monoparentales sur trois sont propriétaires de leur résidence principale dans la région. L’évolution du taux de la plus-value en France (1951-1980). L’exemple d’Angers peut paraître surprenant avec seulement un tiers de propriétaires de leur résidence principale alors que les tensions immobilières sont pourtant modérées (anciennement en zone B2, Angers vient de passer en zone B1). selon l’âge du référent. En conséquence, Par rapport à une proportion moyenne de 58% de propriétaires occupants, cette étude révèle de fortes disparités territoriales en fonction des régions, de la tension immobilière mais aussi de la taille des villes ou du niveau des prix. la chaîne est respectueuse du chômage en France Notre but est seulement informatif. En revanche, les personnes seules, déjà moins souvent propriétaires que la moyenne touristiques des Alpes. Catégorie de ménages ayant déjà le moins accès à « Le fait de limiter la quotité de financement à 20 % du montant de l’opération en zones détendues a déjà pénalisé les primo-accédants puisque nous avons constaté l’année dernière une baisse du nombre de dossiers avec un prêt à taux zéro de 35 % dans le neuf contre 21 % dans l’ancien. Faut-il investir dans l'immobilier locatif ? dont les revenus plus stables et plus élevés ont pu faciliter l’accès à la propriété. An article from journal L'Actualité économique (Volume 57, Number 2, avril–juin 1981, pp. En 2014, il s’agit désormais de la catégorie la plus fréquemment propriétaire (63 %). son référent. Ainsi, un ménage dont le référent a plus de 25 ans est désigné par le terme « ménage En analysant les 50 premières villes françaises, on se rend compte que dans toutes ces villes, sans exception, moins de la moitié des ménages sont propriétaires leur résidence principale. On dénombre un peu plus de 4000 cas de coronavirus de plus en France ce lundi 30 novembre, le nombre de tests positifs quotidiens le plus faible depuis le 31 août. Le parc de résidences secondaires y est important et a fortement « Dans les grandes villes où une fraction élevée de la population réside, le taux de propriétaires est faible ! La poursuite de la hausse du taux de propriétaires, âgés, qui ont bénéficié de conditions favorables pour acquérir leur logement. comparaison ainsi que des analyses sur des longues périodes. En 2014, trois couples sans enfant sur quatre et plus de deux couples avec enfants LES EFFETS DE LA POLITIQUE DU LOGEMENT SUR L'ÉVOLUTION DU TAUX DE PROPRIÉTAIRES EN FRANCE CATHERINE BONVALET & ARNAUD BRINGÉ INED, Paris bonvalet@ined.fr/ bringe@ined.fr Résumé. En 2014, en Auvergne-Rhône-Alpes comme en France métropolitaine, les ménages sont qui freine l’achat chez les moins diplômés. Il faut dire que certains pays comme l’Espagne ou l’Italie connaissent des taux supérieurs à 70% (source Eurostat) au contraire de l’Allemagne qui tourne autour de 50%. part de propriétaires (57 %). Dans La hausse de la part des ménages propriétaires dans la région n’est pas régulière a peu évolué. Meilleurs Agents rejette toujours l’idée d’un effondrement du marché immobilier, notamment grâce au maintien de la confiance des ménages, mais pense qu’il connaîtra une phase de repli dépendant des conséquences économiques de la crise. Plus de la moitié vit toujours dans un logement de 3 ou 4 pièces quand En Vendée, il est de 72%, soit 39 points de plus qu’à Paris. Cette augmentation du taux de ménages propriétaires s'est surtout faite aux dépens de la part de celle des ménages logés gratuitement. Le réseau de courtage en crédit immobilier Vousfinancer et l’Union nationale des propriétaires immobiliers (UNPI) se sont associés avec le cabinet CM Analytics pour analyser la diversité des taux de propriétaires en France. de 955 000 à 1 620 000 (+ 69 %). la tendance s’est lentement inversée depuis. le double effet de l’allongement de l’espérance de vie et de la décohabitation (vie De plus, dans les zones les plus Or cela risque plutôt de décourager les propriétaires bailleurs indispensables pour accroître l’offre locative », estime Christophe Demerson. Alors qu’il y a moins d’un siècle, on restait dans la même maison toute sa vie et la transmettait à ses enfants, aujourd’hui ce sont quelque 3 millions de Français qui déménagent chaque année, soit 10 % des foyers. cité, il s’agit d’une photographie des propriétaires et des non-propriétaires, et à la moyenne nationale en 1968, elle la dépasse désormais légèrement. En 2014, six ménages sur dix sont propriétaires de leur résidence principale en Auvergne-Rhône-Alpes. Auvergne-Rhône-Alpes est, la très forte hausse du niveau général de formation de la population au cours des 50 dernières également les ménages qui bénéficient le plus de l’essor de la propriété depuis 1968 Le nombre de ménages logés gratuitement effectifs ont le plus augmenté. Une caractéristique qu’elle partage avec de nombreuses grandes villes de France ; la proportion de ménages propriétaires de … ils sont moins de trois sur dix en 2014. et 2014), alors que celle-ci reste stable pour les ménages plus jeunes. propriétaires et 46 locataires. les années 1990 (+ 1 point). Un ménage désigne l’ensemble des occupants d’un même logement sans que ces personnes soient la croissance du nombre de propriétaires est principalement portée, à partir de cette Il y a du mieux, mais pas pour tout le monde. Les caractéristiques d’un ménage (par l’exemple, l’âge) sont assimilées à celles de urbaines, deux facteurs freinent l’accès à la propriété. plus lentement, puisqu’ils sont 1,6 fois plus nombreux (840 000 en 1968 et 1 338 000 Ce taux progresse en France depuis de nombreuses années. la propriété en 1968 (36 % des familles monoparentales propriétaires), leur situation Le chemin à parcourir pour acheter un bien est souvent sinueux. En Auvergne-Rhône-Alpes, entre 1968 et 2014, le nombre de maisons passe de 720 000 sur dix étaient dans ce cas en 1968. En comparant à des statistiques d’Eurostat, la France compte globalement une proportion plus faible de propriétaires que la moyenne européenne. bénéficié de cette augmentation. C’est la deuxième plus forte hausse parmi 70 % des Français … par presque cinq et celui des professions intermédiaires par trois. parmi les ménages de 60 ans ou plus progresse, à un rythme fort (+ 17 points entre 1982 locataires occupent toujours très majoritairement des appartements. Plus l’échelon géographique s’affine, plus les écarts sont importants. Le taux de propriétaires, après avoir culminé à 58,7% en 2014-2015, n’est plus que de 57,8% en 2017-2018, retrouvant ainsi, à peu de choses près, son niveau de 2009-2010. Il y avait 28 millions de résidences principales en France à la fin 2013 selon l’INSEE. Sur la période, le parc de logements des propriétaires a largement évolué. elle augmente de 14 points chez les 25-39 ans et les 40-59 ans, atteignant respectivement 39 % date, par les tranches d’âge les plus élevées. « Dans toutes les régions, des ménages plus souvent propriétaires qu’il y a 50 ans », Insee Focus n° 132, novembre 2018, « L’accès à la propriété en recul depuis la crise de 2008 », Les conditions de logement en France – Insee Références, février 2017, « Caractéristiques des propriétaires occupants », Les conditions de logement en France – Insee Références, février 2017, « Accession à la propriété : des acquéreurs plus nombreux mais prudents », Économie et Statistique, n° 381-382, octobre 2005, Institut national de la statistique et des études économiques, Insee Auvergne-Rhône-Alpes - 165 rue Garibaldi - BP 3184 - 69401 Lyon cedex 03, Directeur de la publication : Jean-Philippe Grouthier, /static/img/logo_com_externe_semi_bold.png, Consultation de la publication ou de la documentation qui lui est A l’inverse, les communes les plus petites, accueillant moins de 1.000 ménages mais qui couvrent 87 % des communes et 24 % des ménages, affichent un taux moyen de 78 % », explique Christophe Marques, directeur de CM Analytics. urbanisées. sensible de la taille des ménages, passant de 3,0 à 2,2 personnes en moyenne. Note de lecture : en 2014, 550 000 ménages composés d’une personne vivant seule sont En % Source: Insee avec Datawrapper Insee avec Datawrapper De fortes disparités en France. En 2014, six ménages sur dix sont propriétaires de leur résidence principale en Auvergne-Rhône-Alpes. propriétaires, soit 45 % d’entre eux. Sur l’ensemble de la période, deux phases se distinguent, avec des comportements différents enfant du foyer. En passant de 760 000 à plus de 2 000 000, le nombre Pour soutenir l’accession à la propriété des ménages aux revenus modérés, Vousfinancer plaide pour le maintien du PTZ « neuf » au moins en zone B2 qui accueille 20 % de la population française et compte plusieurs grandes villes, dont Saint-Etienne, Angers et Brest. 137-270), on Érudit. régionales depuis 40 ans, entraînant le développement d’un habitat périurbain tourné de plus de 25 ans ». Il y a en 2014 près de deux fois plus de "L’évolution du taux de la plus-value en France (1951-1980)," L'Actualité Economique, Société Canadienne de Science Economique, vol. logements de 3 et 4 pièces et près de quatre fois plus de logements de 5 pièces ou Elle est la région la plus peuplée de l’Hexagone. Bonne nouvelle, selon Santé Publique France, il se stabilise en dessous de 1 dans toutes les régions, 4 semaines après le début du confinement. ménage propriétaire désigne donc un ménage propriétaire de sa résidence principale. Les taux vont-ils rester durablement bas? Les prix immobiliers ont évidemment un impact sur le taux de propriétaires, avec un seuil de prix médian de 3.000 €/m² pour les appartements au-delà duquel il n’y a quasiment plus de départements français ayant un taux de propriétaires supérieurs à 60 %, alors que lorsque les prix sont inférieurs, les trois-quarts des départements affichent un taux de plus de 60 %. Cette croissance de la part de propriétaires parmi les ménages plus âgés, dans la Evolution des prix moyens des carburants. Ainsi, les propriétaires habitent très majoritairement en maison, * Communiqué de presse « Taux de propriétaires : Diversité et réalité des territoires en France » : Paris, le 16 juillet 2019 – Parmi les derniers rangs du classement européen, la France compte 58 % de propriétaires occupants, avec en outre de fortes disparités territoriales. a sans doute été favorisée par les aides publiques à l’accès à la propriété et par Dans le Rhône et l’Allier, la progression est également À l’instar de la France métropolitaine, dans la région les ménages ayant un référent de 25 ans ou plus sont davantage propriétaires en 2014 qu’en 1968 (62 % contre 44 %). La part des propriétaires sans charges de remboursement croît en partie sous l’effet du vieillissement de la population. le même temps, la progression est plus modérée parmi les plus âgés (+ 4 points au-delà À l’inverse, les ménages En France, la diminution du nombre de nouveaux cas confirmés observée la semaine précédente se poursuit.