C'est un des premiers à mêler photographie et graphisme en fais… Retour avec le principal intéressé sur l’aventure d’un logo qui a failli ne jamais voir le jour. Après avoir fait le tour du nuancier en passant par le rouge, déjà réservé, je lui propose alors le pourpre… et là, il est d’accord ! Un logo inoxydable signé Jean Widmer Conférence, 23.01.2017. Oct 4, 2016 - Explore Trebleseven's board "Jean Widmer", followed by 5725 people on Pinterest. Pour les différencier des autres panneaux de la route, Widmer décide de mettre les pictogrammes blancs sur un fond brun en aplat différent du bleu de la signalisation routière réglementaire. Toujours en usage aujourd'hui, ce signe est devenu un repère dans l'histoire du design graphique récent. Un changement dans la continuité, mais surtout une forme d’hommage à la vision première du créateur. Jean Widmer — J’étais alors dans une période de design minimaliste, d’extrême simplicité. 1972-1978 : Signalétique touristique des autoroutes françaises, 1985 : Autoroutes nationales, étude de signalisation réglementaire, 1987 : Mutuelles d'assurances des commerçants et industriels (, 1987 : Théâtre national de la Colline, identité visuelle et logo, 1989 : Création d'un alphabet, le Bi-89, à l'occasion du bicentenaire de la Révolution française, 1989 : RATP, signalétique "Autrement Bus", projet de signalétique, 1994 : Cinquièmes Rencontres internationales des arts graphiques de Chaumont, affiches et produits dérivés, En 1980, il obtient le prix Toulouse-Lautrec à Berlin et le prix d'excellence à Essen et à Munich pour l'affiche de la. Voir plus d'idées sur le thème jean widmer, jeans, style typographique international. L'agence Visuel design fait donc simple et visible pour qu'elle soit lisible par tous les passagers quelle que soit leur culture. Ensuite, à partir des photos, ils ont épuré systématiquement les formes en jouant sur les rapports de masses blanc et noir pour dégager le symbolique du sujet. Il s’occupe lui-même des séances photo. Voici un graphiste suisse qui a révolutionner le graphisme en revisitant toute la signalétique des lieux publics et … Il met à profit les enseignements tirés des expériences d’animation et de signalisation des autoroutes et crée un caractère étroit permettant de composer des noms comportant un grand nombre de signes. Il décide d’inclure la photographie dans ses productions car, selon lui, « elle permet d’appréhender plus directement et de façon plus réaliste les objets ». Ce qui donnera des torticolis à Pontus Hultén. Plus épuré, il est aussi plus conforme à la vision d’origine de son créateur, Jean Widmer. Jun 30, 2016 - Explore Wissam Shawkat's board "Jean Widmer", followed by 1109 people on Pinterest. Pour éviter que le journal ne soit monotone, il oriente le visuel dans trois direction : l’insolite, l’érotisme et la poésie. Leur proposition graphique est assez simple : un code couleur pour chaque département du Centre Pompidou (les arts plastiques en rouge, le Centre de création industrielle en bleu, la Bibliothèque en vert, l’Ircam en violet, et les espaces communs en jaune). Logo de la Réunion des Musées Nationaux de 1990 à 2006, Logo du Centre Beaubourg—Georges-Pompidou créé en 1974-1977. En 1946 alors qu’il a dix-sept ans et jusqu'à ses vingt-et-un ans en 1950, il fait des études, avec Peter Knapp et Adrian Frutiger, à l'école des arts appliqués de Zurich, sous la direction de Johannes Itten membre important du mouvement Bauhaus[3]. Jean Widmer, damals 47 Jahre alt, war stolz, er war selbständig und von nun an etabliert. Mollard débarque alors en trombe et me dit “il nous faut un logo, c’est urgent et si vous ne le faites pas, on le demande ailleurs”. Un jeu entre le vide et le plein, pas de contours. RMN-Grand Palias/Philippe Migeat (Cliquez sur l’image pour l’agrandir) Créé par Jean Widmer à quelques semaines de l’ouverture du Centre, le logo s’est imposé au fil des ans comme un des symboles forts du Centre Pompidou. Widmer a choisi les couleurs selon leur symbolique : ainsi l'IRCAM est représenté par le violet qui symbolise la musique et la spiritualité. C’est le logo que j’ai dessiné le plus vite de toute ma carrière, je l’avais déjà en tête. Comment ajouter mes sources ? » Le coup de génie de Widmer ? En 2019, le Centre Pompidou a révélé une nouvelle version de son légendaire logotype. Voir plus d'idées sur le thème Jean widmer, Dossier pédagogique, Centre de documentation. Une véritable épure. Ce code couleur permet de trouver plus rapidement les transports que l’on cherche grâce à une lecture plus rapide et une meilleure lisibilité. elle est verticale car Widmer voulait intégrer la signalétique à l’architecture, ne pas encombrer l’espace et informer un maximum sans gêner la vision et attirer l’attention du public en rompant avec ses habitudes. Widmer, Jean-Marc, von Gränichen, in Onex, Präsident, mit Kollektivunterschrift zu zweien. Formé par les héritiers du Bauhaus et passé par la mod…. En 2019, il reprend toute la place qui est la sienne : celle d’un chef-d’œuvre des temps modernes, pur et visionnaire. Jean Widmer obtempéra et dessina le logo en 1978, un an après l’inauguration du centre. Il y conçoit des conditionnements (emballages) pour la Marquise de Sévigné, une marque de confiserie. » Rusé, le Widmer. En 1969, il ouvre l'agence Jean Widmer qui deviendra Visuel Design par la suite. ©Jean Widmer (ADAGP)/Centre Pompidou, MNAM-CCI, dist. Ils voulaient que je dessine un cadre noir autour, mais là j’ai dit “c’est hors de question !” J’ai finalement cédé sur les six bandes. 3 mai 2015 - Jean Widmer à créer le logo du centre Pompidou de Paris (voir au-dessus). Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. 17 sept. 2014 - Explorez le tableau « Jean Widmer » de Thierry Machuron, auquel 336 utilisateurs de Pinterest sont abonnés. WIDMER JEAN (1929- ). Il entreprend alors sa « révolution graphique » en se démarquant et en révolutionnant les catalogues de la marque. Voici un graphiste suisse qui a révolutionner le graphisme en revisitant toute la signalétique des lieux publics et des infrastructures routière dans un but pratique et esthétique. Retour avec le principal intéressé sur l’aventure d’un logo qui a failli ne jamais voir le jour. In 1952 he came to Paris to study lithography at the École des Beaux Arts. Il crée de nouveaux codes visuels avec des calligrammes, des photos, des collages et n’utilise plus la typographie en tant que telle. Voir plus d'idées sur le thème jean widmer, design graphique, style … Jean Widmer, né le 31 mars 1929 à Frauenfeld en Suisse, est un graphiste suisse. Chaque département possède une couleur qui en permet la reconnaissance. Il est le concepteur de nombreux programmes d'identités visuelles. Le logo est donc sauvé de justesse. Autre idée neuve du designer, les panneaux signalétiques sont proposés à la verticale. Six bandes noires traversées par deux zigzags, qui s’inspirent de la fameuse « chenille » — l’escalator qui grimpe aux étages. Du nettoyage aux produits médicaux en passant par les soins cutanés, Louis Widmer garantit une efficacité et une tolérance optimales. Pendant cette période, il va au Japon où il étudie l’écriture traditionnelle au pinceau ainsi que la grande variété de tampons et de cachets dont il s’inspirera par la suite. Toujours en usage aujourd'hui, ce signe est devenu un repère dans l'histoire du design graphique récent. Il est immédiatement reconnaissable (même si son auteur ne figura que cinq étages dans son logo alors que le bâtiment en comporte six) et en même temps presque abstrait. Le jury, composé des présidents des différentes instances du Centre Pompidou (dont Pierre Boulez, de l’Institut de recherche et coordination acoustique/musique, l’Ircam), est présidé par Willem Sandberg, typographe et conservateur du Stedelijk Museum d’Amsterdam, référence mondiale en matière de muséographie contemporaine. Les nouvelles règles graphiques attribuent le jaune aux informations concernant les avions, le bleu à celle des transports par rail et les traductions sont en gris clair et en anglais car c’est une langue internationale. Je vous laisse juger des similitudes éventuelles avec l'illustration ci-dessous. Pour être efficace l’information véhiculée par la signalétique doit être prioritaire sur les autres messages de l’aéroport (pub…). 10-gen-2019 - Esplora la bacheca "Jean Widmer" di n-o-u-s, seguita da 757 persone su Pinterest. Découvrez vos propres épingles sur Pinterest et enregistrez-les. Jean Widmer est minimaliste, il élabore son projet et l’épure par étapes successives au fur et à mesure pour arriver à quelque chose de fort et de simple. À la fin des années 1990, le bâtiment doit subir un toilettage nécessaire. Pour cela les aéroports leur avaient donné une charte graphique élaborée grâce aux avis des passagers. « Jean Widmer, un graphiste à la mode » sur lemodalogue.fr. Jean-Jacques Aillagon, alors président de l'institution, veut en profiter pour repenser l’identité visuelle. 11 déc. Les chiffres sont construits de la même façon avec la légère inclinaison, la même graisse de fut. C’était la première proposition du designer, moins massive, plus légère. Jean Widmer obtempéra et dessina donc ce logo, si simple et si évident, une fois créé. C’est une épure du bâtiment qui est très caractéristique avec son escalator en façade. 12 juil. C'est un précurseur, un des premiers en France à faire de la typographie un élément central de ses compositions[2]. Elle a décidé de le classer, comme on classe un monument ». En 1972, les sociétés d’autoroute commandent à Jean Widmer une signalétique culturelle pour les autoroutes du sud de la France pour rompre la monotonie des trajets en voiture tout en suscitant la curiosité de l’automobiliste pour l’espace naturel, le patrimoine artistique, architectural et urbain des régions traversées[5]. Celle-ci corrige les difficultés de lecture des installations en place et de l’appréhension de l’espace. Il créa la police bi-89 (qui sera notamment utilisée pour la signalétique intérieure des Tuileries lors des cérémonies du bicentenaire). La presse et le public s’émeuvent alors de voir le fameux logo péricliter. À ce moment-là, pourtant, il n’est toujours pas question de créer un logo. L’équipe dirigée par Jean Widmer coinçoit un premier caractère destiné aux supports signalétiques des cérémonies et des manifestations et un second caractère pour l'édition et la communication. Il préfère laisser davantage de place à la communication imaginative. Renzo Piano, qui dirige les travaux de rénovation, fait appel au Suisse Ruedi Baur, par ailleurs ami avec Widmer. Jean Widmer. Tout d’abord, il réalise un reportage photo sur les bâtiments que Widmer veut faire figurer sur les panneaux. Le logo du Centre Pompidou, c’est lui. Travaux Bogis-Bossey: la route des Coudres remise à neuf. Jean Widmer, né le 31 mars 1929 à Frauenfeld en Suisse, est un graphiste suisse. Le récent retour aux origines enchante forcément son créateur : « la version cinq bandes est beaucoup plus efficace ! 15 nov. 2015 - Photographie du portrait – Jean-Philippe Bazin « Jean Widmer, graphiste, crée depuis son arrivée en France, dans les années cinquante, des images qui sont une synthèse entre abstraction et fi… Il a une pente très légère de 4 degrés à peine visible, ce qui lui évite d’être statique. La question est posée par le pictogramme et la réponse est donnée par le texte distant de 200 à 300 mètres. La quinzaine de participants planche sur tout ce qui constituera l’identité visuelle du Centre Pompidou, en concertation avec les architectes du bâtiment, Renzo Piano et Richard Rogers. C’est une épure du bâtiment si caractéristique, avec son escalator en façade. Si la création de Widmer est aujourd’hui devenue constitutive de l’identité visuelle du Centre Pompidou, à l’origine, ce n’était pas gagné. Widmer raconte : « Mollard débarque alors en trombe et me dit “il nous faut un logo, c’est urgent et si vous ne le faites pas, on le demande ailleurs”. Ils voulaient que je dessine un cadre noir autour, mais là j’ai dit “c’est hors de question !” J’ai finalement cédé sur les six bandes, que je trouvais pourtant moins énergique ». Quelques analyses d'identité visuelle créées par Widmer pendant cette période : En 1977, Jean Widmer conçoit l’identité visuelle du nouveau Centre Georges Pompidou à Paris[4]. Si vous disposez d'ouvrages ou d'articles de référence ou si vous connaissez des sites web de qualité traitant du thème abordé ici, merci de compléter l'article en donnant les références utiles à sa vérifiabilité et en les liant à la section « Notes et références ». Pour cela il fallait réer un langage universel de lecture rapide avec des messages distincts de la signalisation réglementaire et un sytème ludique. S’appuyer sur la structure du bâtiment pour en résumer les missions : pluridisciplinarité et ouverture. Toujours en usage aujourd'hui, ce signe est devenu un repère dans l'histoire du design graphique récent. Widmer : « Un jour je reçois une lettre de Boulez, qui se plaint de la couleur définie pour l’Ircam. Cliquez sur une vignette pour l’agrandir. Arrivé en France en 1953, à l'âge de vingt-quatre ans, Jean Widmer, né en 1929 à Frauenfeld en Suisse alémanique, est de ceux qui ont contribué à modeler le paysage graphique français au cours de la seconde moitié du xxe siècle. De plus, le bi-89 a été étudié pour que les caractères mesurant un centimètre de haut soient lisibles à une distance de 3 mètres, le cas d’une acuité visuelle normale. C’est là qu’il conçoit de nombreuses identités visuelles comme celle du Centre de création industrielle, du Centre Georges-Pompidou ou du Musée d'Orsay. ■, Le génial logo du Centre Pompidou, c'est lui. École nationale supérieure des arts décoratifs, Institut de recherche et coordination acoustique/musique, Johan Maumus, « Prix du Design pour Jean Widmer, un graphiste qui a révolutionné la signalétique », https://fr.wikipedia.org/w/index.php?title=Jean_Widmer&oldid=174499900, Enseignant à l'École nationale supérieure des arts décoratifs, Article manquant de références depuis juin 2017, Article manquant de références/Liste complète, Article de Wikipédia avec notice d'autorité, Page pointant vers des bases relatives aux beaux-arts, Portail:Biographie/Articles liés/Culture et arts, licence Creative Commons attribution, partage dans les mêmes conditions, comment citer les auteurs et mentionner la licence. En 2019, le Centre Pompidou a révélé une nouvelle version de son légendaire logotype. L’oeuvre du Suisse Jean Widmer est impressionnante. 3 mai 2015 - Jean Widmer à créer le logo du centre Pompidou de Paris (voir au-dessus). La qualité de «cure» à «care». L’Alliance graphique internationale et le personnel de Beaubourg, attachés à ce symbole, se mobilisent, allant même jusqu’à réaliser un tract envoyé au Président de l’époque, Jean-Jacques Aillagon, reprenant le logo « détérioré » de Widmer : « Urgent : non au logo délogé ! Puis on le nomme directeur artistique aux Galeries Lafayette où il travaille entre 1959 et 1961, puis au magazine Jardin des Modes pendant sept ans où il officie également comme photographe jusqu’en 1969. Le corps des majuscules a été réduit pour une meilleure perception. Un logo inoxydable: conférence de Philippe Apeloig avec Jean Widmer Captation du 23 février 2017 | Centre Pompidou, Paris. 3 oct. 2018 - Découvrez le tableau "Jean widmer" de jean-michel sur Pinterest. Celui-ci fait diverses propositions, dont celle des calques multicolores et multilingues. Voir plus d'idées sur le thème logos, logo architecte, jean widmer. Assis à la terrasse d’un bistrot en face d’un Centre Pompidou alors en travaux, le graphiste Jean Widmer l’ébauche en quelques traits de crayon. En pratique : Quelles sources sont attendues ? 29 mai 2016 - Photographie du portrait – Jean-Philippe Bazin « Jean Widmer, graphiste, crée depuis son arrivée en France, dans les années cinquante, des images qui sont une synthèse entre abstraction et fi… De plus, un logotype pouvait se démoder ou être dépendant d’un pouvoir politique ». Pas du tout, se défend Yorgo, en citant l'exemple du logo réalisé par Jean Widmer pour le Centre Pompidou, dont le graphisme serait très proche de celui créé par Paul Rand pour IBM. il y a un code coloré qui répond à un besoin fonctionnel d’identification et pas un désir décoratif. En parallèle, il enseigne dès 1960 à École nationale supérieure des arts décoratifs à Paris. Le personnel distribue des tracts. La police utilisée est la police « Beaubourg » conçue par Adrian Frutiger (elle a une graisse unique). Deux séries de chiffres ont aussi été créées : l’une étant des chiffres suspendus pour les utilisations historiques, l’autre des chiffres alignés pour les supports quotidiens. Il commence par renouveler le logo, puis la couverture qu’il traite comme une affiche et à l’intérieur du magazine la typographie est simplifiée et unifiée pour que l’image et le texte prennent plus d'importance. Parallèlement ils ont recherché l’épaisseur de trait minimal à distance. Les nombreuses identités visuelles conçues avec son agence Visuel Design ont en parti Pendant les « grands » travaux, une photo du logo prise par Jean Widmer, le dévoile morcelé sur une tôle ondulée. En 1969, un concours international est ouvert pour la réalisation de l’identité visuelle du centre. C’est une épure du bâtiment qui est très caractéristique avec son escalator en façade. Ses concepts, ses inspirations et son style influencent encore le graphisme actuel.Mais il a surtout contribué à le changer. Jean Widmer obtempéra et dessina le logo en 1978, un an après l’inauguration du centre. En 1989, le ministère de la culture et de la communication commande la conception de 2 types de caractères typographiques pour commémorer le bicentenaire de la Révolution française. Coût des travaux: 184 000 francs. Et le Centre Pompidou ferme ses portes au public. À 90 ans passés, l’artiste suisse se souvient : « C’est le logo que j’ai dessiné le plus vite de toute ma carrière, je l’avais déjà en tête. C’est l’équipe Visuel Design Association constituée pour l’occasion autour de Jean Widmer et d’Ernest Hierstand qui est choisie. Und vor allem hatte er ein Stück Geschichte mitgestaltet. Jean Widmer s’inspire des hiéroglyphes égyptiens et définit des pictogrammes qui évoquent le patrimoine régional et culturel et réduits à l’essence même de leur forme et de leur signification. See more ideas about Graphic design, Design graphique, Typography. Widmer, lui, est contre : « Notre position était claire, nous estimions qu’un centre d’art et de culture n’était ni une banque ni un aéroport. C'est sur un coin de nappe gaufrée que l’un des logos les plus reconnaissables du monde a pris forme. Toujours en usage aujourd'hui, ce signe est devenu un repère dans l'histoire du design graphique récent. Depuis ce jour de 1976, le logo de Widmer a fait le tour du monde, traversant les époques sans jamais perdre de sa force graphique. Après délibération, c’est le projet emmené par Widmer qui décroche la timbale. J’ai présenté les deux logos en même temps, celui avec cinq bandes et celui avec six. La signalétique des autoroutes, aussi… Héritier du Bauhaus, le Suisse Jean Widmer a réinventé le graphisme en France. Je lui montre alors un nuancier Pantone de 1500 couleurs et lui explique que les couleurs des départements sont réparties à égale distance dans le cercle chromatique. La feuille de route est claire : il faut penser « l’unité dans la diversité » et inventer « une machine à communiquer ». ». Ce pionnier du minimalisme a créé des images qu’encore aujourd’hui vous voyez au quotidien sans le savoir. 2018 - Découvrez le tableau "Jean Widmer" de Elisa Diogo sur Pinterest. Réalisation d'un logo pour Jean WIDMER en s'inspirant de ces travaux.Travail réaliser dans le cadre de mes études. 2016 - Cette épingle a été découverte par Arts pas si bien appliqués. See more ideas about Graphic design, Design graphique, Design. Ainsi le message est perçu instantanément et la lecture se présente comme un jeu. En 1994, les aéroports de Paris souhaitent adapter la signalétique aux nouvelles architectures et demandent une nouvelle signalétique à l’agence Visuel design. Je lui réponds “OK je vous le fais, mais ce sera la façade, avec l’escalator.” Il a adoré l’idée ! En 7 ans, Jean Widmer et son agence créent 500 pictogrammes. Il y dirige une équipe constituée de professionnels confirmés comme Terence Donovan ou Helmut Newton mais il offre aussi à des débutants comme Roland Topor ou Alex Chatelin la possibilité de s’exprimer. commemorates 48 visual identities of the twentieth century that have fallen into disuse.1 Like the BP shield, the Pan Am globe, and the Nazi swastika, Widmer’s stripy design—a silhouette Jean Widmer : « Mes amis de l’Alliance graphique internationale, qui rassemble les plus grands noms de la discipline, et notamment Pierre Bernard, de l’atelier Grapus, ont écrit à la ministre de la Culture, Catherine Trautmann.