The corner columns are slightly larger in diameter. [116] For the next century and a half, parts of the remaining structure were looted for building material and especially valuable objects. Les architectes Iktinos et Callicrates auraient appelé le bâtiment Hekatompedos (« le cent pied ») dans leur traité (perdu) sur l'architecture athénienne, au IVe siècle av. Centre de gouvernement : l'Agora était l'endroit où les citoyens se retrouvaient pour discuter des lois et de l'avenir politique de la ville. Les architectes grecs avec sa civilisation ont vu le jour avant la civilisation romaine. Le plus célèbre, le plus imposant d’entre eux, est le Parthénon. En 1674, l'édifice est minutieusement dessiné, selon les hypothèses, par un artiste anonyme ou Arnould de Vuez, accompagnateur du marquis de Nointel, ambassadeur de Louis XIV de France auprès de la Sublime Porte. En 1801-1802, Lord Elgin, ambassadeur britannique à Constantinople, envoie à Londres l'essentiel des sculptures en marbre de la frise du Parthénon, des frontons et des métopes. Fronton est : naissance d'Athéna et métopes de la Centauromachie, British Museum, salle 18. Cependant, le bénitier à l'entrée, le ciborium, le synthronon et le décor de mosaïque de l'abside furent conservés. Tout cela permet d'expliquer en partie la durée et le coût des travaux de réfection actuels : il est absolument impossible d'intervertir deux constituants de l'édifice sous peine de voir son esthétique et sa stabilité en pâtir. Le lexique grec-anglais de Liddell–Scott–Jones indique que cette salle était la cella occidentale du Parthénon, J. La colonnade extérieure compte 8 colonnes en façade et 17 colonnes sur le côté, soit un total de 46 colonnes (les colonnes des extrémités ne sont comptées qu'un… The metopes of the east side of the Parthenon, above the main entrance, depict the Gigantomachy (the mythical battle between the Olympian gods and the Giants). [102] Some time before the close of the fifteenth century, the Parthenon became a mosque. Cependant, fermer des brèches et compléter ou rebâtir des tronçons peut s’avérer nécessaire et même indispensable pour garantir une conservation à long terme. In order to complete a project like the Parthenon, a number of different laborers were needed, and each played a critical role in constructing the final building. "[19] The term was especially used for Artemis, the goddess of wild animals, vegetation, and the hunt and for Athena, the goddess of strategy, tactics, handicraft, and practical reason. Even in antiquity, its architectural refinements were legendary, especially the subtle correspondence between the curvature of the stylobate, the taper of the naos walls and the entasis of the columns. [96][97][98] A large central portal with surrounding side-doors was made in the wall dividing the cella, which became the church's nave, from the rear chamber, the church's narthex. Oct 4, 2017 - Explore 羽均 鄭's board "Parthenon" on Pinterest. Bury. [110] He composed a poetic supplication stating that, as "a work less of human hands than of Heaven itself, should remain standing for all time". Une restauration extensive fut réalisée. Ce petit bâtiment carré est orienté nord-ouest sud-est et ne devait servir qu'à la garnison ottomane. [83][84] Next to the left river god, there are the sculptures of the mythical king of Athens (Cecrops or Kekrops) with his daughters ( Aglaurus, Pandrosos, Herse). La frise dorique extérieure est faite de triglyphes (trois bandes verticales) alternant avec des métopes (parties plates) sur lesquelles sont sculptées des scènes traditionnelles : Les quatre-vingt-douze métopes du Parthénon ont été sculptées en haut-relief, une pratique jusqu'alors réservée aux trésors (bâtiments utilisés pour conserver les offrandes aux dieux). Les descriptions d'Athéna Parthénos parlent d'une statue chryséléphantine (d'or pour les draperies et d'ivoire pour les chairs), réalisée par Phidias à l'intérieur du Parthénon, de 12 m de hauteur (15 mètres avec sa base), composée d'une structure de bois sur laquelle étaient fixées des plaques d'ivoire et d'or. Les métopes conservent des traits du style sévère dans les visages et dans la limitation aux contours des détails corporels, sans indication des muscles, mais avec des veines saillantes bien visibles sur les personnages de la Centauromachie. [33][34] She argues a pedagogical function for the Parthenon's sculptured decoration, one that establishes and perpetuates Athenian foundation myth, memory, values and identity. Il abritait la statue chryséléphantine d'Athéna Parthénos sculptée par Phidias et consacrée en -439/-438. (A flute is the concave shaft carved into the column form.) Il est amphiprostyle, c'est-à-dire que sa colonnade est limitée aux petits côtés, et hexastyle (6 colonnes ioniques[N 4] plus hautes et plus étroites d'un tiers que les colonnes doriques)[26]. Striving for perfection, the designers may have added these curves, compensating for the illusion by creating their own curves, thus negating this effect and allowing the temple to be seen as they intended. The colossal statue of Athena by Phidias was not specifically related to any cult attested by ancient authors[28] and is not known to have inspired any religious fervor. [29] Some scholars therefore argue that the Parthenon should be viewed as a grand setting for a monumental votive statue rather than as a cult site. Quand le temps de la délivrance fut venu, il éprouva un terrible mal de tête pour lequel il sollicita l'aide d'Héphaïstos, dieu du feu et de la forge. The posterior piece of the torso was found by Lusieri in the groundwork of a Turkish house in 1801 and is currently held in British Museum. La charte de Venise est une « charte internationale sur la conservation et la restauration des monuments et des sites » (1964). It was reb… The Ottoman Turks fortified the Acropolis and used the Parthenon as a gunpowder magazine – despite having been forewarned of the dangers of this use by the 1656 explosion that severely damaged the Propylaea – and as a shelter for members of the local Turkish community. [114] The explosion blew out the building's central portion and caused the cella's walls to crumble into rubble. Le toit fut refait avec des tuiles de terre cuite, mais il ne couvrait plus que l'intérieur, laissant découvert le péristyle. Contrairement à ce qu'on attendrait d'un point de vue moral, ce sont les Centaures qui semblent l'emporter sur les Lapithes, du moins à cette phase de la bataille. [58], Measured at the stylobate, the dimensions of the base of the Parthenon are 69.5 by 30.9 metres (228 by 101 ft). [119] The area became a historical precinct controlled by the Greek government. 2. Actuellement on pense qu'ils utilisaient des procédures standardisées permettant une construction modulaire : l'architecte choisit les dimensions de l'ensemble et du détail en fonction d'une unité, le module de construction (en l'occurrence la largeur du triglyphe du Parthénon, sa largeur faisant 36 modules, sa longueur 81, ses colonnes 16 et l'entrecolonnement 5 modules) de façon à obtenir en plan et en élévation l'eurythmie[29]. [56], Other craftsmen also were necessary in the building of the Parthenon, specifically carpenters and metalworkers. Le Parthenon jusqu'à nos jours), retrace les vicissitudes du sanctuaire, depuis les plus anciennes ébauches qui lui servirent de prototype. Toutes les colonnes … Les monnaies qui y furent découvertes dataient des empereurs Justin Ier (518-527), Justinien (527-565) et Tibère II Constantin (578-582). 2 (April, 1982), Métopes du côté sud du Parthénon, dessins de Jacques Carrey (1674), Site du ministère de la culture grec, montrant et décrivant la frise du Parthénon complète, https://fr.wikipedia.org/w/index.php?title=Parthénon&oldid=175769406, Site historique converti en lieu de culte, Site religieux converti en lieu de culte d'une autre religion, Page avec coordonnées similaires sur Wikidata, Article contenant un appel à traduction en russe, Catégorie Commons avec lien local identique sur Wikidata, Page pointant vers des bases relatives à l'architecture, Page pointant vers des bases relatives aux beaux-arts, licence Creative Commons attribution, partage dans les mêmes conditions, comment citer les auteurs et mentionner la licence, Le cortège des cavaliers devient alors l'armée d', Dans la scène centrale, l'homme portant une robe de prêtre serait, Laurent Saget, « La Parthénos de Phidias en lumière », dans. [53] Further, Dinsmoor denied that there were two proto-Parthenons, and held that the only pre-Periclean temple was what Dörpfeld referred to as Parthenon II. Plutarque rapporte dans sa Vie de Périclès[20] que celui-ci proposa de prendre à sa charge les dépenses, pourvu qu'on inscrivît son nom sur le monument. Metopes 13–21 are missing, but drawings from 1674 attributed to Jaques Carrey indicate a series of humans; these have been variously interpreted as scenes from the Lapith wedding, scenes from the early history of Athens and various myths. The Greek government has campaigned since 1983 for the British Museum to return the sculptures to Greece. La courbe de l'abside accueille le synthronon, avec un trône central pour l'évêque métropolite. Symbole architectural de la suprématie athénienne à l'époque classique, le Parthénon est probablement le temple qui a le plus inspiré les architectes néo-classiques. L'épithète parthénos νος (παρθένος) signifiait « jeune fille », mais aussi « femme vierge, célibataire »[10] et était surtout utilisée pour Artémis, la déesse des animaux sauvages, la chasse et la végétation, et pour Athéna stratégie et tactique, artisanat et raison pratique. C’est la solution retenue en Grèce pour l’application des doctrines et techniques de conservation - restauration recommandées par la « Charte de Venise ». From 1800 to 1803,[12] Thomas Bruce, 7th Earl of Elgin removed some of the surviving sculptures, now known as the Elgin Marbles, with the alleged permission of the Turks of the Ottoman Empire. J.-C. Il est donc probable que le Parthénon fut terminé l'année suivante, en 432 av. La couche d'huile laissait une pellicule protectrice empêchant l'évaporation et donnant un lustre à l'ivoire[35]. The procession is more crowded (appearing to slow in pace) as it nears the gods on the eastern side of the temple. Il s'agit de l'histoire d'Érechthée, l'un des premiers rois d'Athènes, qui dut repousser l'armée d'un rival, Eumolpe. Réalisé entièrement en marbre pentélique, le Parthénon est à la fois un temple et un trésor, au sens antique du terme[4]. Les métopes détruites ne nous sont connues que par les dessins attribués à Jacques Carrey (1674) et par quelques fragments parvenus jusqu'à nous. J.-C. et plus tard, le bâtiment fut appelé Hekatompedos ou le Hekatompedon ainsi que le Parthénon. Des tombes chrétiennes ont été retrouvées du côté sud du bâtiment. See more ideas about Parthenon architecture, Parthenon, Architecture. [90], The Parthenon survived as a temple dedicated to Athena for nearly 1,000 years until Theodosius II, during the Persecution of pagans in the late Roman Empire, decreed in 435 AD that all pagan temples in the Eastern Roman Empire be closed. A few sculptures from the Parthenon are also in the Louvre in Paris, in Copenhagen, and elsewhere, but more than half are in the Acropolis Museum in Athens. Sur le fronton, le temps est représenté dans les deux coins par les chariots des frères et sœurs Hélios et Séléné, le premier étant la personnification du soleil ; le chariot émerge du coin gauche, alors que celui de Séléné qui, elle, est une déesse de la Lune, disparaît à l'horizon dans le coin droit. Mais, concrètement, le Parthénon devait aussi protéger le trésor de la cité. Figures K, L et M du fronton Est du Parthénon, vers 447-433 av. » Il implique ainsi que le métal, obtenu par la fonte de monnaies contemporaines[41], peut être réutilisé sans risque d'impiété[39]. Bien que le Parthénon reprenne le modèle architectural du temple grec et soit habituellement qualifié comme tel dès l'Antiquité (« naôs »), il n'est pas un temple au sens conventionnel du terme[36]. Un important programme de restauration du Parthénon a été entrepris après un tremblement de terre en 1893. Le fronton est de l'édifice dépeint l'épisode de la naissance d'Athéna, sortie toute armée du crâne de Zeus, son père. [18] The epithet parthénos (παρθένος) meant "maiden, girl" as well as "virgin, unmarried woman. Le siège épiscopal aurait alors été déplacé sur l'Acropole, plus sûre. Il mesure 69,51m sur 30,88m et fait 10m de hauteur. This picture was somewhat complicated by the publication of the final report on the 1885–90 excavations, indicating that the substructure was contemporary with the Kimonian walls, and implying a later date for the first temple.[48].