J'abrite en moi-même, et à l'insu de tous, l'enfant que je n'aurais pas. ». Cécile et Wiliam, parents de Mathis. Dans son dernier roman, Delphine de Vigan décrit avec une rare acuité les relations qui se tissent et se nouent entre les êtres. Vous aimez ce livre ? addiction   Comme le dit l'auteure, « ce sont des liens invisibles qui nous attachent aux autres », « ce sont des contrats passés le plus souvent avec nous-mêmes », toutes ces choses de valeur que nous gardons au fond de nous et qui font notre fondement. Un couple qui fonctionne vaille que vaille. Quel est-il ? En plus d’apprécier cette auteure, le résumé m’a enthousiasmée. Delphine de Vigan décrit avec une rare acuité les relations qui se tissent et se nouent entre les êtres. Toutes deux lauréates du Prix du Roman Fnac pour "Rien ne s'oppose à la nuit" (2011) et "Betty" (2020), elles partagent dans une interview la Claque Fnac leur vision de la littérature et analysent ce qui les rapproche dans l'écriture. Une plongée dans les abîmes d'une famille au bord du gouffre. 1Pour comprendre les origines de la loyauté familiale et ses implications cliniques, il faut revenir à l’œuvre de Boszormenyi-Nagy (1920-2007).Il a été un des pionniers de la thérapie familiale et le fondateur de la thérapie contextuelle. Les loyautés. Je m'en vais aujourd'hui vous parler du roman Les loyautés de Delphine de Vigan. qui s'inquiète pour Théo ; Cécile, la mère de Mathis, qui voit son équilibre familial vaciller. Un roman qui plonge le lecteur dans les violences invisibles d'une famille en plein divorce. Je l'ai lu d'une traite, je ne l'ai pas lâché avant de le finir. p.144. L'Express. Résumé du livre audio Chacun de nous dissimule-t-il en lui-même ce démon silencieux capable de mener, pendant des années, une existence de dupe ? Si jeune et pourtant déjà si abîmé par la vie, c'est un jeune garçon de 12 ans dont le but est d'échapper à la vie, aux douleurs, aux Delphine de Vigan a écrit son premier roman "Jours sans faim" sous un pseudonyme. Un couple qui fonctionne vaille que vaille. Dans leur collège, deux jeunes garçons se cachent pour boire de l'alcool, se mettant dans des situations de plus en plus dangereuses. il y a ces mots que sa mère prononce, des mots qui le heurtent aussitôt, lui coupent le souffle, des mots enregistrés dans son disque dur, des mots d'adultes chargés de quelque chose dont il ne perçoit pas le sens, mais dont il reçoit la puissance. « Les Loyautés » du titre sont « les tremplins sur lesquels nos forces se déploient et les tranchées dans lesquelles nous enterrons nos rêves ». Mon ventre abîmé est peuplé de visages à la peau diaphane, de dents minuscules et blanches, de cheveux de soie. Les deux garçons, à la dérive dans un monde d'adultes trop lourd, vont chercher le réconfort dans l'alcool et expérimenter les vertiges de l’ivresse. Mais je n’ai pas retrouvé ce que j’aimais dans ce dernier roman malheureusement. Les loyautés Théo, enfant du divorce, entraîne son ami Mathis sur des terrains dangereux. Delphine de Vigan conclut "Les loyautés" trop tôt, bien trop tôt en nous disant "débrouillez-vous maintenant". Regards croisés avec Delphine de Vigan et Tiffany McDaniel. Une exploration des loyautés qui les unissent ou enchaînent Théo Lubin, enfant de parents divorcés, son ami Mathis Guillaume avec qui il se lance dans des jeux dangereux, leur professeur Hélène, marquée par une enfance violente, et Cécile la mère de Mathis, qui voit son équilibre familial vaciller. Ajouter à ma pile à lire . C’est exactement le genre de roman choral que j’aime. moi" de la même auteure. collège   Résumé: Les destins croisés de quatre personnages : Théo, enfant de parents divorcés ; Mathis, son ami, qu’il entraîne sur des terrains dangereux ; Hélène, professeure de collège à l’enfance violentée, qui s’inquiète pour Théo ; Cécile, la mère de Mathis, qui voit son équilibre familial vaciller. J'avais lu auparavant "Jours sans faim", "Les jolis garçons" et "No et L'auteure de "D'après une histoire vraie" revient avec "les Loyautés", témoignage essentiel sur des jeunesses en détresse. Océane, Ce site a été conçu avec Jimdo. Bien trop impliquée dans l'histoire pour une enseignante, Hélène voit en Théo la réflection de la littérature française. Théo est un personnage qui m'a profondément touché. Une exploration des loyautés qui les unissent ou les enchaînent les uns aux autres". Les loyautés sont autant de liens invisibles qui relient et enchaînent ces quatre personnages. Les Loyautés est le neuvième roman de Delphine de Vigan, ... Résumé. Résumé « J’ai pensé que le gamin était maltraité, j’y ai pensé très vite, peut-être pas les premiers jours mais pas longtemps après la rentrée, c’était quelque chose dans sa façon se tenir, de se soustraire au … Ce sont des liens invisibles qui nous attachent aux autres – aux morts comme aux vivants –, ce sont des promesses que nous avons murmurées et dont nous ignorons l’écho, des fidélités … Titre VF : Les loyautés Auteur : Delphine De Vigan Edition J.C Lattès, 2018. Elle a écrit son premier roman en 2001, il s’agit de Jours sans faim, un roman autobiographique nous faisant partager le combat et la guérison d’une jeune femme anorexique de 19 ans. Je dois dire que, comme à l'habitude, le récit était bouleversant et poignant, cependant il est mon favori. (p. 96). Mathis, ami de Théo est un garçon tout à fait normal qui bientôt se fera rattraper par le malheur de son ami et sa descente aux enfers. Un enregistrement, par 3 comédiens talentueux, qui donne toute sa dimension à ce roman-choral de Delphine de Vigan, où chaque personnage semble plus vrai que … secrets. Sobre, subtil, d’une force magistrale. Les Loyautés - Delphine de Vigan - « J’ai pensé que le gamin était maltraité, j’y ai pensé très vite, peut-être pas les premiers jours mais pas longtemps après la rentrée, c’était quelque chose dans sa façon se tenir, de se soustraire au regard, je connais ça, je connais ça par cœur, une manière de se fondre dans le décor, de se laisser … Je n’ai pas de photo à montrer, ni prénom ni âge à annoncer, pas d’anecdote ou de bon mot à raconter. On ne lâche pas ce roman qu’on lira d’une traite. Au cœur du conflit, un jeune garçon qu'une professeure va tenter de sauver. chacun. roman psychologique   Elle pourrait attribuer cela à son enfance maltraitée, des blessures lointaines et secrètes encore mal refermées. mensonges   Avec Les Loyautés, roman sobre et puissant à la fois, elle explore les failles de l’enfance et touchera un large public, au premier chef, celui des grands adolescents. J’ai trente-huit ans et je n’ai pas d’enfant. J'ai trouvé que "Les loyautés" était un moyen de dévoiler au monde entier les coulisses de la vie de famille, que nous trouvons le plus souvent banale, et qui pourtant renferme nombre de Delphine de Vigan renoue avec le style de ses précédents romans, Les Heures souterraines ou No et moi. Résumé : Théo, enfant du divorce, entraîne son ami Mathis sur … Les loyautés sont autant de liens invisibles qui relient et enchaînent ces quatre personnages. Hélène s'inquiète pour Théo, son élève de douze ans et demie. Sobre, subtil, d’une force magistrale. psychologie   Résumé « Chacun de nous abrite-t-il quelque chose d'innommable susceptible de se révéler un jour, comme une encre sale, antipathique, se révelerait sous la chaleur de la flamme ? J'ai beaucoup apprécié ce roman, que j'ai dévoré en moins de 24 heures. Hélène, sa professeur, tente en vain de sauver ce garçon alors qu'elle ne le connait presque pas. Mais cette trop grande sensibilité n'est-elle pas ce qui peut sauver Théo ? Les Loyautés. Hélène s'est beaucoup trop impliquée dans cette histoire, elle le reconnaît. Au départ il y a Théo, un adolescent de 12-13 ans dont les parents se séparent dans la violence. On ne lâche pas ce roman qu'on lira d'une traite. Sa délicatesse arrive toujours à … Deux jeunes garçons au seuil de l'adolescence,Théo et Mathis,et deux femmes,Cécile et Hélène,forment le quatuor imaginé par Delphine De Vigan.Les uns abîmés par l'enfance,les autres fragilisés par la vie,tous,à un moment particulier,vont être confrontés aux différentes loyautés qui régissent nos vies. Quant à Cécile, la mère de Mathis, elle voit son équilibre familial vaciller, au moment où elle aurait besoin de soutien pour protéger son fils. Les loyautés - Delphine de Vigan - lu en mai 2018. les personnages, Hélène, professeur , ayant eu une enfance maltraitée. Babelio vous suggère, Lire la critique sur le site : LeJournaldeQuebec, Lire la critique sur le site : Culturebox, « Une promenade agréable pour rencontrer un peintre méconnu rendu à la vie sous la plume mutine de l’experte en mélancolie. », « Un très bon roman, passionnant et bien construit dont les amateurs d'histoire, de politique...et de Franck Ferrand se délecteront. Au milieu de tout ça : Théo. Les Loyautés de Delphine de Vigan.Voici le résumé du roman, les votes et avis des lecteurs ainsi que l’accès direct au livre. Je vous conseille vivement cette lecture, et j'espère qu'elle vous plaira autant qu'à moi ! petite fille qu'elle était, de la mère qu'elle ne pourra jamais devenir. Edition : JC Lattès Hélène, professeur de collège à l'enfance violentée, s'inquiète pour Théo : serait-il en danger dans sa famille ? C'est une histoire bouleversante qu'elle nous livre ici, celle d'une jeunesse perdue. alcool   Les loyautés sont autant de liens invisibles qui relient et enchaînent ces quatre personnages. Les loyautés … J'ai lu absolument tous ses romans avec une préférence pour ses derniers, notamment rien ne s'oppose à la nuit et D'après une histoire vraie. Editions JC Lattès – 3 Janvier 2018 . Le silence s’impose à chacun des personnages, victimes de la maltraitance, y compris … Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures, « Chacun de nous abrite-t-il quelque chose d'innommable susceptible de se révéler un jour, comme une encre sale, antipathique, se révélerait sous la chaleur de la flamme ? Elle nous peint ici les portraits de quatre personnages, tous reliés les uns aux autres et pourtant étrangers à Le Figaro. J’aime beaucoup sa sensibilité et la douceur de ses mots, que nous retrouvons bien dans « Les loyautés ». Auteur : Delphine de Vigan L’écrivaine française Delphine de Vigan, maintes fois lauréate pour ses grands succès Rien ne s’oppose à la nuit et D’après une histoire vraie, s’est intéressée aux secrets cachés et aux abus d’alcool des adolescents dans un nouveau roman court, nerveux et percutant, Les loyautés. Commencez votre essai gratuit de 30 jours aujourd'hui et obtenez votre premier livre audio gratuitement. Une exploration des loyautés qui les … Les loyautés sont autant de liens invisibles qui relient et enchaînent ces quatre personnages. Enfin, Cécile, mère de Mathis, est une jeune femme perdue mais courageuse qui finira par se dresser face à son mari, homme aux multiples visages. « Chacun de nous abrite-t-il quelque chose d’innommable susceptible de se révéler un jour, c Delphine de Vigan décrit avec une rare acuité les relations qui se tissent et se nouent entre les êtres. L’année littéraire commence sur les chapeaux de roue avec la sortie du roman Les Loyautés, le nouveau Delphine de Vigan. On ne lâche pas ce roman qu'on lira d'une traite. c'était quelque chose dans sa façon de se tenir, de se soustraire au regard, je connais ça, je connais ça par cœur, une manière de se fondre dans le décor, de se laisser traverser par la lumière. Les Loyautés Delphine de Vigan nous signe un nouveau roman boulversant. L’Express. Les origines de la loyauté familiale. L'Express. Voir aussi du même auteur sur … Delphine de Vigan décrit avec une rare acuité les relations qui se tissent et se nouent entre les êtres. Les coups je les ai reçus et le secret je l’ai gardé jusqu’au bout. L’Express. Les Loyautés – Delphine de Vigan. Pages : 208 Littérature générale. Chacune évoque le livre de l'autre avec beaucoup de proximité alors que des milliers de kilomètres les séparent au moment de cette interview. Delphine de Vigan décrit avec une rare acuité les relations qui se tissent et se nouent entre les êtres. Le Figaro. violences. chapitre rend l'histoire plus complète, détaillée et nous permet de voir que chacun possède une faiblesse, une douleur intérieure, un secret. Aujourd’hui sort en librairie le dernier Delphine de Vigan. Avec "Les loyautés", le lecteur suit le parcours de quatre protagonistes malmenés par la vie. Les loyautés. maltraitance   Genre : Littérature contemporaine '' Ce sont les tremplins sur lesquels nos forces se déploient et les tranchées dans lesquelles nous enterrons nos rêves. '' Inscrivez-vous gratuitement sur https://fr.jimdo.com. Résumé : '' Chacun de nous abrite-t-il quelque chose d'innommable susceptible de se révéler … Lorsque sa petite nouveauté de 2018 « Les loyautés » est sortie, ma curiosité a tout de suite été attisée. Raconté par Marie Bouvier. Sobre, subtil, d'une force magistrale. Depuis quarante ans, son ouvrage Invisible loyalties … " Les loyautés : Ce sont des liens invisibles qui nous attachent aux autres - aux morts comme aux vivants -, ce sont des promesses que nous avons murmurées et dont nous ignorons l'écho, des fidélités silencieuses, ce sont des contrats passés le plus souvent avec nous-mêmes, des mots d'ordre admis sans les avoir entendus, des dettes que nous abritons dans les … drame   Le Figaro. Les Loyautés est le dernier roman de Delphine de Vigan. mal-être   L’Express. Livre : Livre Les loyautés de Delphine de Vigan, commander et acheter le livre Les loyautés en livraison rapide, et aussi des extraits et des avis et critiques du livre, ainsi qu'un résumé. ©Electre 2020 Ce sont des liens invisibles qui nous attachent aux autres – aux morts comme aux vivants –, ce sont des promesses que nous avons murmurées et dont nous ignorons l’écho, des fidélités silencieuses, ce sont des contrats passés le plus souvent avec nous-mêmes, des mots d’ordre admis sans les avoir entendus, des dettes que nous abritons dans les … Trois ans après le très personnel "D'après une histoire vraie", Delphine de Vigan retrouve l'esprit de ses livres précédents. Les quatre anti-héros se croisent, seuls et tous liés par des secrets qu’ils taisent. Titre : Les loyautés Auteur : Delphine de Vigan Edition : JC Lattès Pages : 208 Résumé "Les destins croisés de quatre personnages : Théo, enfant de parents divorcés ; Mathis, son ami, qu'il entraîne sur des terrains dangereux ; Hélène, professeure de collège à l'enfance violentée, qui s'inquiète pour Théo ; Cécile, la … divorce   Titre : Les loyautés Après nous avoir offert les excellents Rien ne s’oppose à la nuit et D’après une histoire vraie, l’écrivaine française Delphine de Vigan signe un autre roman bouleversant. ». Théo, fils d'un couple divorcé, père dépressif au chômage, mère lointaine. Garçon en souffrance de parents en divorce. Le titre, Les loyautés, est bien trouvé. Il s’appelle Les Loyautés et il s’ouvre par le paragraphe suivant :. Slalomer entre les différents personnages au cours de chaque J'adore les romans de Delphine de Vigan, sa plume et les sujets traités. Théo, fils d'un couple divorcé, père dépressif au chômage, mère lointaine. Delphine de Vigan décrit avec une rare acuité les relations qui se tissent et se nouent entre les êtres. Les loyautés sont autant de liens invisibles qui relient et enchaînent ces quatre personnages. Onglets livre. Sobre, subtil, d'une force magistrale. C'est un choix, mais c'est bien dommage, madame de Vigan.    Son métier de professeur exigeait une réserve et un recul qu'elle n'a pas eu avec Théo, son jeune élève. Je remercie les Editions JC Lattès pour cette lecture. adolescence   Fiche de lecture de Les Loyautés - Delphine de Vigan | Note de 20 sur 20 | Roman | « J’ai pensé que le gamin était maltraité, j ... (190 pages environ) et le résumé, surtout, m'interpellait. Delphine de Vigan. Résumé Fort attendu, j’avais tellement aimé D’après une histoire vraie, j’aime le style de l’auteur souvent percutant et incisif. Sobre, subtil, d’une force magistrale. solitude   Chacun de nous dissimule-t-il en lui-même ce … La lecture était rapide car passionnante et fluide. Depuis elle n’a … enfance   alcoolisme   C’est étrange, d’ailleurs, cette sensation d’apaisement lorsque enfin émerge ce que l’on refusait de voir mais que l’on savait là, enseveli pas très loin, cette sensation de soulagement quand se confirme le pire . Bon, soit. Résumé. dépression   Le Figaro. Et lorsqu'on me pose la question - c'est à dire chaque fois que je rencontre une nouvelle personne (en particulier des femmes), chaque fois qu'après m'avoir demandé quel est mon métier (ou juste avant) on me demande si j'ai des enfants-, chaque fois que je dois me résigner à tracer sur le sol cette ligne à la craie blanche qui sépare le monde en deux (celles qui en ont, celles qui n'en ont pas), j'ai envie de dire : non, je n'en ai pas, mais regarde dans mon ventre tous les enfants que je n'ai pas eus, regarde comme ils dansent au rythme de mes pas, ils ne demandent rien d'autre qu'à être bercés, regarde cet amour que j'ai retenu converti en lingots, regarde l'énergie que je n'ai pas dépensée et qu'il me reste à distribuer, regarde la curiosité naïve et sauvage qui est la mienne, et l'appétit de tout, regarde l'enfant que je suis restée moi-même faute d'être devenue mère, ou grâce à cela. famille   Le Figaro. Les loyautés - Delphine de Vigan - lu en mai 2018. les personnages, Hélène, professeur , ayant eu une enfance maltraitée. roman   On ne lâche pas ce roman qu’on lira d’une traite. "Les destins croisés de quatre personnages : Théo, enfant de parents divorcés ; Mathis, son ami, qu'il entraîne sur des terrains dangereux ; Hélène, professeure de collège à l'enfance violentée, Chacun de nous dissimule-t-il en lui-même ce démon silencieux capable de mener, pendant des années, une existence de dupe ? amitié   On ne lâche pas ce roman qu’on lira d’une traite. Écoutez « Les Loyautés » de Delphine de Vigan disponible chez Rakuten Kobo. couple   Cécile et Wiliam, parents de Mathis. Hélène, professeur du jeune Théo, est touchée par cette histoire, qui réveille en elle plusieurs démons enfouis. Delphine de Vigan commence 2018 en beauté avec son nouveau roman "Les loyautés".