Cet indicateur dépend du nombre de pièces à la disposition du ménage, de la taille du ménage, ainsi que de l’âge et de la situation familiale de ses membres. Chypre (2,5 %), l’Irlande (2,7 %), Malte (3,4 %), les Pays-Bas (4,1 %) et l’Espagne (4,7 %) affichaient les taux de surpeuplement les plus bas (tous inférieurs à 5,0 %), tandis que dans sept autres États membres de l’Union ainsi qu’au Royaume-Uni, en Norvège, en Suisse et en Islande (données de 2016), ces taux étaient inférieurs à 10,0 %. Le secteur a de nombreuses réalisations à son crédit, y compris: Sept remarques générales peuvent être formulées: Dans ce rapport, quatre domaines de la politique du logement sont examinés: Accessibilité: Les logements sociaux et les allocations logement ont pour but de rendre les loyers accessibles, mais il y a des pays (en particulier, dans le sud) où le secteur des logements sociaux est extrêmement réduit et où certains groupes n'ont pas accès aux logements sociaux, même lorsqu'ils existent, et d'autres aux allocations logement (par exemple, jeunes ou immigrés illégaux). Toutefois, même dans certains pays méditerranéens, le contrôle des loyers diminue et ce secteur des logements en location enregistre une reprise dans la moitié des États membres de l'UE. En 2018, parmi les États membres de l’UE-27, la surcharge des coûts du logement pour les locataires louant aux prix du marché était la plus élevée en Grèce: 83,1 % d’entre eux dépensaient plus de 40 % de leur revenu pour le logement. Source: Eurostat (code des données en ligne: ilc_lvho07c). Le contrôle des loyers peut avoir favorisé l'accessibilité au secteur privé des locations, mais au détriment d'une offre en baisse et, en conséquence, de l'accès, en particulier dans le sous-secteur des meublés. 57 % des étudiants préfèrent se loger dans un studio ou un T1 Sur les 49.520 demandes de locataires étudiants analysées par LocService.fr, . Parmi les États membres de l’Union, les plus fortes baisses ont été enregistrées en Hongrie (baisse du taux de 8,4 points de pourcentage, passant de 15,9 % à 7,5 %), mais il convient de noter qu’il y a une interruption dans la série. C'est en Finlande, Suède, Espagne, Italie et aux Pays-Bas que l'on trouve la plus grande proportion de maisons datant d'avant 1919. Dans l'analyse suivante, il est procédé à un examen de la politique du logement par mode d'occupation dans l'Union européenne. À l’autre extrémité, deux personnes sur cinq en Grèce (39,5 %) et plus d’une personne sur six (17,9 %) en Bulgarie ont dépensé plus de 40 % de leur revenu disponible équivalent pour le logement, tout comme environ une personne sur sept au Danemark (14,7 %) et en Allemagne (14,2 %). Il existe également environ 200.000 immigrés sans abris et 200.000 qui vivent dans des caravanes ou des tentes. En outre, certains groupes ont des revenus tout juste au-dessus du niveau qui leur permettrait d'avoir droit à une assistance, tandis que les propriétaires occupants dans certains pays reçoivent une assistance minimale en cas de perte d'emploi et où les hypothèques à taux variable prédominent, les propriétaires sont susceptibles d'être affectés par des taux hypothécaires à croissance rapide. Généralement, ce secteur bénéficie d'aides sous forme de subventions d'intérêts, sauf au Royaume-Uni où des subventions périodiques aux revenus sont accordées dans le secteur des autorités locales et des subventions au capital dans le secteur beaucoup moins important des associations locatives. L’enquête EU-SILC est réalisée chaque année et constitue l’enquête principale permettant de mesurer le revenu et les conditions de vie en Europe. modifications subséquentes de l'impact en faveur de la qualité du logement et de subventions individuelles étant donné la croissante pénurie et la sévère diminution des ressources. Toutefois, des programmes de l'UE reconnaissent l'importance du logement et il est clair que l'UE n'a pas un rôle à jouer dans les questions de logement si on l'interprète de manière restrictive comme signifiant financement direct d'un investissement dans des logements. Il n'y a qu'en Autriche, au Royaume-Uni et en Irlande où prédomine la possession directe par les autorités locales. Le nombre de personnes mal logées explose partout en Europe Près de 11 millions de ménages européens n’ont pas de domicile personnel, vivent … Il n'existe aucun droit légal au logement pour les sans abris sauf en France et au Royaume-Uni, et ils ont été récemment réduits au Royaume-Uni. Les programmes TIDE et télématiques pour gens âgés et handicapés ont pour but de promouvoir la fourniture de nouvelles technologies en matière de formation et de prestations de services et aides dont l'importance est évidente pour les fournisseurs de logement destinés à des gens ayant des besoins spéciaux. Deux de ces objectifs portaient sur le logement et visaient notamment «à mettre en œuvre des politiques en faveur de l’accès de chacun à un logement décent et salubre ainsi qu’aux services essentiels (électricité, eau, chauffage, etc.) Le pourcentage des habitants occupant un logement à loyer réduit ou mis à disposition gratuitement était inférieur à 20,0 % dans tous les États membres de l’UE et dans les huit pays tiers pour lesquels des données sont communiquées. Dans les années 80, des programmes spéciaux dans certains pays ont facilité l'accès de groupes ayant des besoins spéciaux, tels que gens âgés ou handicapés. Cette mission a été étendue en 2010 par la communication intitulée Plateforme européenne contre la pauvreté et l’exclusion sociale [COM(2010) 758 final], dans laquelle la Commission a énoncé une série d’actions visant à réduire le nombre de personnes menacées de pauvreté ou d’exclusion sociale d’au moins 20 millions d’ici à 2020 (par rapport à 2008) — voir également l’article consacré aux personnes en risque de pauvreté ou d'exclusion sociale. Les données utilisées dans cet article sont essentiellement tirées des microdonnées provenant des statistiques de l’UE sur le revenu et les conditions de vie (EU-SILC). Les États d'Europe possédant le plus de médecins pour 1000 habitants sont Monaco, Saint-Marin, la Suède, l'Autriche, et la Norvège. Pays-Bas, Suède et Royaume-Uni: ils se caractérisent par une forte intervention de l'État. Habituellement, les propriétaires de logements sociaux sont des associations, coopératives ou sociétés municipales d'habitations. La dégradation des logements que possèdent des gens âgés et les pauvres s'est accrue et la reprise de possession a beaucoup plus augmenté dans les pays du nord. Monténégro (ME) et Turquie (TR): 2017. L’Insee a publié une étude sur le logement des seniors en Europe. En accord avec le principe de subsidiarité, l'Union européenne n'a aucune compétence pour légiférer en matière de logement, l'interprétation étant que l'Union européenne ne peut pas financer de projets de logement, même s'il existe une politique formulée par un État membre ou à un niveau subalterne du gouvernement. N 1 Violences envers les femmes dans le monde : l’état de la situation N 2 Harcèlement scolaire En 2018, 46,0 % des personnes dans l’UE-27 vivaient dans des appartements, près d’un cinquième (18,6 %) dans des maisons mitoyennes et plus d’un tiers (34,7 %) dans des maisons indépendantes (voir graphique 1). La scène est tirée d’un rapport publié jeudi par le comité anti-torture du Conseil de l’Europe (CPT), dont une délégation s’est rendue dans plusieurs centres grecs de détention des migrants entre le 13 et le 17 mars. Ces pays possèdent les plus amples secteurs de loyers sociaux de l'Union européenne et leurs gouvernements dépensent plus de 3 pour 100 du PNB en politique du logement.